Auteur Sujet: Affût non payant : aigle + gypa  (Lu 36565 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne midoohan

  • El Diablo
  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7681
  • Sexe: Homme
  • "Merci BAT"
    • Alain Balthazard
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #75 le: 20 Février 2009, 23:46:38 »
Vous avez bien fait Laurent et Greg de soulever cet état de choses et comme je l'ai dit sur l'autre fil : Quid de l'engagement naturaliste du photographe qui se dit "animalier" ou "nature" de façon à rendre un peu de ce que justement la nature leur offre gratuitement* : beaucoup d'émotions et parfois même un peu de sous... Je n'en ai pas beaucoup entendu parler ici ou là et c'est bien dommage, je n'ai entendu que le plaisir personnel des humains égoïstes que nous sommes...
* Car même dans les affûts payants la nature elle est gratuite, il ne faut pas l'oublier. C'est l'homme qui la rend payante...
Continuez à nous prouver que même sur des espèces comme ça, on peut faire quelque chose de construit pour arriver à un résultat somme toute plus qu'acceptable...  :wink:

Alain.
La nature est belle et indispensable, pr�servons-l� pour les g�n�rations futures...

Hors ligne michel hilt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1106
  • Sexe: Homme
  • bondree apivore
    • http://m.hilt.free.fr/
Re : Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #76 le: 20 Février 2009, 23:52:15 »
Bravo les gars pour vos superbes photos, vous avez fait un excellent "travail" 100% nature sauvage.  uy8 ))))

Dommage qu'il ne soit plus là, j'aurais bien aimé avoir l'avis d'un pionnier de la photo animalière, Mr Francois Merlet, sur les affûts payants, mais à mon avis il n'aurait pas vraiment apprécié lui le "sauvage" comme on le surnommait.

Christian

ohlala! kiki tu creuse encore plus le goufre en évoquant François Merlet , c est pas bien ça ! chacun voit midi a sa porte.
Cordialement.
 
"un homme pessimiste est un homme optimiste avec de l'experience"Desproges"

http://m.hilt.free.fr/

Hors ligne Stong

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 145
  • Sexe: Homme
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #77 le: 21 Février 2009, 00:14:49 »
En total accord avec les dernières réponses de midoohan et NED.
GC

Hors ligne oseydoux

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 8681
  • Sexe: Homme
    • www.oseydoux.com
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #78 le: 21 Février 2009, 07:31:12 »
Laurent, je respecte totalement ton point de vue et je le comprends. Je conçois également que ça te gonfle même si c'est toi qui lance le débat. Il n'empêche que si évoquer ce sujet sur chaque fil de photos prises en affût payant ne s'appelle pas vouloir imposer son point de vue, je dois avoir un problème avec la langue française et figure-toi que ça aussi, ça gonfle pas mal de forumeurs.




Hors ligne Philoup

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 450
  • Sexe: Homme
    • Rives Sauvages
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #79 le: 21 Février 2009, 09:22:31 »
Bonjour à tous,
Ce fil est des plus intéressant à bien des titres. Je crois qu'il met en relief plusieurs point incontournables de notre mode de vie.
En effet, qui, ayant une vie de famille, un activité professionnelle qui lui prend 10 à 12h par jour, peut se permettre de passer quelques semaines à préparer "dans les règles" une scéance de prise de vue? Cependant, faut-il pour autant en venir à "faire ses courses" en se contentant de photographier  une faune mise à notre disposition contre rétribution, à la manière d'un consommateur lambda qui met dans son charriot ce qu'il peut s'offrir et non ce dont il a besoin?
Ainsi, je pense que sur ce point de vue comme dans toutes les "rubriques" de notre frêle existence, tout est une question d'équilibre et d'accomplissement de ses rêves.
Il ne faut en aucun cas négliger la démarche du photographe naturaliste pour qui l'image n'est pas la finalité absolue mais bien la démarche dans son ensemble, avec toute son adrénaline et ses déboires.
Mais bénéficier d'info ou le partage de sites est aussi un moyen de gagner du temps, de rencontrer des gens qui partagent la même passion, de partager expériences et amitiés.
Quant aux affût payants, il s'agit plus à mon sens une histoire de gros sous, celui qui peut de temps en temps "s'exploser le capteur" a bien raison de participer à ce genre de démarche dans la mesure où les fonds sont destinés à la protection des espèces, celui qui ne peut qu'en rêver se sentira forcément sur la touche et de fait en désaccord.
Le principal reste de trouver son équilibre en ayant à coeur en permanence le but ultime de préserver cette merveilleuse Nature à tout prix. Ne jouez pas à celui qui postera le plus ou le mieux, à mon sens la démarche importe beaucoup, soyez des embassadeurs.
Bon vent à tous,
Philippe

Hors ligne Meije73

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 524
  • Sexe: Homme
    • Hymne-Sauvage
Re : Re : Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #80 le: 21 Février 2009, 09:26:55 »
Je vais expliquer mon exemple.
J'habite dans les Alpes et ma passion est le tetras Lyre, les gallinacés en général. Depuis maintenant à peu pres 10 ans à chaque printemps je grimpe sur mon site que j'ai découvert pour affuter et prendre quelques photos ... moches.

T'es tu une seule fois posé la question : "pourquoi ?"
J'ai du mal a comprendre qu'avec une place de chant tu n'arrives pas à faire de bonnes photos ....... surtout sur 10 ans de campagne !
C'est vrai qu'il y a des jours sans mais heureusement il y a également des jours avec
Y vas tu assez souvent ?

NB : Concernant ton site, cela fait plusieurs fois que je m'y connecte, mais dans les galleries je n'ai aucunes photos qui s'affichent (je n'ai que des croix et je ne peux pas utiliser le clic droit pour les faire afficher)


Quand je disais ca, c'etait pour accentuer le fait que les conditions ne sont pas les mêmes entre la Finlande et les Alpes. Heureusement que sur 10 ans, j'ai quand même réalisé de belles photos ... mais il a fallu bien 5 années pour avoir un résultat correcte.

Par contre, sur le secteur ou je vais, tu n'auras jamais une densité de 6 males au km2; donc des comportements beaucoup moins agressifs, en plus ce sont des endroits fréquentés, avec une période de chant assez courte, oiseaux très farouches. Comportements et environnements qui seront surement différent en Finlande

J'aimerais ajouté après le message de Philoup cette remarque. Finalement, est ce que la question principale à se poser n'est pas simplement de savoir si oui ou non la démarche de l'affut payant porte atteinte à la nature. Est ce que la démarche " je réalise du commerce autour de la nature " ce qui amene une certaine protection en quelques sortes, ne permet pas de sauvegarder une certaine biodiversité.
Et là, je prends en exemple les parcs Africains, de la situation du nord de Madasgascar ( je ne connais pas le sud). Y aurait il cette même action de sauvegarde si il n'y avait pas de commerce sur la Nature, surtout dans des pays ou la principale nécessite est de manger.


NB : Concernant ton site, cela fait plusieurs fois que je m'y connecte, mais dans les galleries je n'ai aucunes photos qui s'affichent (je n'ai que des croix et je ne peux pas utiliser le clic droit pour les faire afficher)

... Pour le site, ca commence à faire un moment que je traine ce boulet et il va falloir que je m'y penche  :mrgreen:

« Modifié: 21 Février 2009, 09:40:03 par Meije73 »

Hors ligne michel hilt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1106
  • Sexe: Homme
  • bondree apivore
    • http://m.hilt.free.fr/
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #81 le: 21 Février 2009, 10:05:44 »
... Pour le site, ca commence à faire un moment que je traine ce boulet et il va falloir que je m'y penche 

hé bé ! c est pas en avril que ça va etre fait!
"un homme pessimiste est un homme optimiste avec de l'experience"Desproges"

http://m.hilt.free.fr/

Hors ligne Merops Apiaster

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1838
  • Sexe: Homme
    • Carnets naturalistes en Bourgogne du Sud
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #82 le: 21 Février 2009, 11:00:21 »
Laurent, je comprend aussi ton agacement sur la pratique des affûts payants ... mais comme cela a été dit, si ça ne porte pas préjudice à la nature, ce n'est quand même pas si grave.
Tant que le photographe, débutant ou non, a conscience qu'il y a plusieurs façons de pratiquer la photo nature, et que quelque soit le temps et le matériel dont il dispose il sait qu'il y a matière à faire de belles images en France (je pense par exemple aux thèmes abordés chaque mois par D. Magnin dans chasseur d'images), l'art de la photo animalière ne me semble pas en danger.

Tu penses que cela participe à "un certain désenchantement du monde" , peut-être en effet, mais je doute que ça aura une grande influence sur l'avenir de la société, encore moins sur l'état de la planète.

Après tout, ce ne sont "que" des photos.

Cela dit, celles que tu as posté au début du fil sont magnifiques !

Frédéric

Hors ligne NED

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 599
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #83 le: 21 Février 2009, 12:05:48 »
Salut Frédéric

tu as bien sûr raison , il n'y a pas mort d'homme comme on dit. Je pense par contre que ça va changer beaucoup l'art de la photographie animalière, et un forum comme Bénélux me semblait être un endroit où il faut discuter de ça.
Bon, j'ai dit ce que j'avais à dire, merci à tous et bonnes photos ! je retourne dehors avec mes jumelles...

Et, dernier point : les photos postées en début de fil sont de Greg (2 sur 3), un p'tit gars qui a bien du mérite !

Hors ligne midoohan

  • El Diablo
  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7681
  • Sexe: Homme
  • "Merci BAT"
    • Alain Balthazard
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #84 le: 21 Février 2009, 12:35:43 »
Citer
dans la mesure où les fonds sont destinés à la protection des espèces
Là, tu t'avances peut être un tout petit peu?

Alain.
La nature est belle et indispensable, pr�servons-l� pour les g�n�rations futures...

Hors ligne Stong

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 145
  • Sexe: Homme
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #85 le: 21 Février 2009, 14:33:50 »
     Bonjour à tous,

     Pour répondre à m'sieur le guêpier, il est vrai que ça ne changera pas la société actuelle. Mais alors, est-ce que nous devons rester passif devant tous les petits problèmes du monde qui nous entoure ? J'estime qu'il est important de "se battre" pour les choses qui nous tiennent à coeur, même si ce n'est quasiment rien comparé à toute la bêtise du monde actuel.
Je ne suis le disciple ni de Schopenhauer, ni de Gorgias.

     Et dire que ce ne sont "que" des photos, c'est pointer du doigt la conséquence et non la cause. Ces photos ne resteront "que" des photos tant que nous ne déciderons pas qu'elles dépassent leur nature de photo. C'est la même chose que ce vous disait l'instituteur pendant ses cours de français en CM2 ; il y a la nature et la fonction.
En d'autres temps, des gens ont fait beaucoup avec "que" des photos. Et ne me rétorquez pas que l'image n'a plus la force qu'elle avait auparavant car c'est archi-faux. J'en appelle à vous, les messieurs et peut-être spécialement les messieurs de ma génération et de celle qui me précédait,  pour appuyer ce que je dis. Vous jettez certainement des petits coups d'oeil sur les posters géants de jeunes femmes en lingerie que l'on voit dans la rue (si tout le monde me répond que non, je vous jure que je ne poste plus jamais sur ce forum  :grin: ; je le fait moi-même).  Ca a forgé, entres autres, l'image de la femme parfaite dans nos sociétés occidentales.

     Et si toutes ces images que l'on a affichées dans la rue avaient été remplacées par des images de massacres d'enfant rwandais, que ce serait-il passé ? Surement plus que ce qu'il s'est passé réellement ...
Et si ces images avaient été remplacées par des images de gypaètes bien français avec une petite phrase : "Sauvons le gypaète, il nous sauvera ..."  :grin:  Peut-être que la Mésange bleue serait en voie de disparition ... :)

     Bref, je ne donne pas ces exemples pour dire que toutes les photos de cul dans la rue doivent être remplacées par des photos de gypaète (oh nooon je préfère de loin les photos de cul car je suis moi même très conditionné au vu de mon jeune âge relatif), mais juste pour vous faire remarquer que l'image une force qui me semble sous-estimée. Et quand bien même elle serait en concurrence avec la vidéo depuis quelques années, nous pouvons remarquez que les photos de lingerie n'ont pas encore été remplacées par des films de b**les.  :)

Bonne journée
GC

« Modifié: 21 Février 2009, 14:36:06 par Stong »

Greg31

  • Invité
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #86 le: 25 Février 2009, 18:57:49 »
Bonjour à tous,

Je fais remonter ce fil après avoir laisser reposer un peu (et sûrement trop peu) les esprits échauffés.
Mais la raison vient du fait que la forme et le contexte de ce post semblent a posteriori mal choisis même si l’ouverture d’un fil dédié partait d’un bon sentiment pour éviter de polluer les fils ou la polémique avait été lancée par d'autres. Je conçois donc qu’il aurait été plus délicat d’attendre un peu et de moins forcer la dose sur la présentation volontairement provocante et pétrie de raccourcis afin de faire réagir.

      Je voudrais pondérer les propos qui suivent par le fait que je suis bien conscient que ma façon d’intellectualiser ma pratique de la photo est sûrement démesurée, trop sublimée, trop naive et frisant quelque part avec de l’extrémisme…ça me semble vraiment evident et je l’avoue sans honte. Dans mon cas particulier ça me permet de trouver un contrepoids essentiel à mon «  autre vie » ou je suis constamment en train d’accepter des choses qui ne cadrent pas avec mes convictions profondes.
Donc j’essaie de rester complètement objectif mais, la encore, ça a certainement ses limites et je vous prierai de prendre un peu de recul si vous trouvez matière à vexation dans mes propos. Autre chose pour être complètement transparent, l’arrivée d’images faites dans les Pyrenées par ce biais a ravivé et amplifié  mes positions sur le sujet qui me genait moins, je vous l’avoue, quand ça ne concernait que la finlande. Ca n’a rien a voir avec de la jalousie vis à vis de la production de Franck, avec qui j’en ai également discuté en direct et, ne remets en aucune manière en cause le profond respect que j’ai pour la personne et son travail photographique. Il y a plein d’images que je jalouse bien évidemment mais jamais au point de développer une quelconque aigreur vis à vis de leur auteur, c’est juste de la stimulation, de l’émulation positive.
Je precise aussi que je ne vends pas mes images et ne cherche pas à le faire car lorsque la question s'est posée, je trouvais,  que c'était faire une concurrence non necessaire à ceux qui faisaient le choix courageux d'aller au bout de leur passion. Mais la encore je ne cherche pas a stigmatiser les amateurs qui sont en agences ou autres, c'est un choix personnel, potentiellement à revisiter.

      Nous sommes sur un forum ou parler de notre passion sans se limiter à l’image me semble nécessaire à bien des titres. Malgré tout, ce type de communication écrite est toujours sujet à interprétation et a des vexations bien légitimes.
Pour autant je ne souhaite pas laisser planer des intentions qui n’étaient clairement pas les nôtres et éviter les raccourcis qu’ont  peut décemment faire à la lecture de ce fil dans son contexte.
Je trouve vraiment décevant (et éprouve ainsi les limites de ce mode de communication) qu’on ne puisse pas voir dans nos propos autre chose que du prosélytisme ou de l’élitisme. Ce n’était clairement pas notre intention et comme l’a dit Laurent, ni l’un ni l’autre ne souhaitions nous placer au-dessus de la masse pour montrer du doigt et stigmatiser une pratique ou imposer un avis. Non, nous ne souhaitions pas dire que nous lavions plus blanc que blanc car rien n’est bien évidemment tout noir ou tout blanc. C’est même paradoxal d’en arriver à cette lecture quand le fond de notre motivation était de réaffirmer l’intérêt d’une pratique artisanale, traditionnelle qui nous semble être altérée par une récupération de notre passion par le marché.
Je pense que plus d’uns ici doit sentir cela  et, à mon avis, ressentir plus qu’une « légère » gêne à pratiquer la photo nature de la sorte. Bien entendu, comme il l’a été été rappelé de manière très pertinente la règle numéro un, le respect de l’animal, doit prévaloir mais, d’après ma conception de la chose, ce ne doit pas être non-plus le seul garde-fou et l’approche intellectuelle de l’activité me semble aussi être quelque chose d’important.

    Je ne me considère pas comme un specialiste de telle ou telle espèce. Ni de l’aigle, ni du tetras ni d’aucune autre. Dans mon cas precis, ma très modeste experience des sujets que j’ai pu traiter ne me donne en aucune manière la légitimité d’un spécialiste. Je ne pense pas non plus être plus méritant qu’un tel ou un tel à faire certaines images car, bien qu’il ait fallu faire pas mal de sacrifices et d’efforts, je pèse à sa juste valeur la chance que j’ai de vivre à proximité d’une nature riche et d’avoir eu l’occasion de rencontrer des gens qui m’ont souvent aidés dans ma démarche. Les images de ce post par exemple doivent leur existence  à Laurent puisqu’il  suit ce couple depuis maintenant 8 ans (à titre personnel) et que nous etions sur ses « terres ».  J’essaie d’aider les associations de sauvegarde par le partage de mes obs ou la cession de droit photo, ça me semble être comme le dit Alain un juste retour des choses pour la nature.

    Mais le fond de ce débat est ailleurs, il est dans le fait qu’il est aujourd’hui incontestable que la pratique de la photo nature est en pleine mutation et explose littéralement.
Comme dans tout il y a du bon et du mauvais. Et cet effet de mode s’essoufflera peut-être mais je pense qu’il est  possible de faire réfléchir afin d’éduquer les photographes mais aussi leur « consommateur » de sorte de ne pas laisser s’installer certaines déviances. Ces déviances  qu’on retrouve dans tous les domaines de  notre vie ou l’argent, le profit et le droit incontestable à se faire plaisir sous couvert du respect des libertés individuelles ont engendrés des dégâts qu’il est difficile de curer, et qui viennent ronger certaines valeurs fondamentales qui en faisait l’attrait.
Je pense que refuser le dialogue ou stigmatiser aussi ce qui veulent, intelligemment ou pas, initier le débat ou le faire avancer est une erreur. En effet, même si on en a déjà parlé ailleurs, je n’ai pas souvenir qu’on soit arrivé à une conclusion satisfaisante mais plutôt à des situations stériles. Je m’indigne aussi que, sur ce sujet particulier, on pose une sorte de chape de plomb ou qu’on laisse planer un voile alors qu’il semble normal a tout le monde de stigmatiser (à juste titre d’ailleurs) et de manière récurrente les microstocks qui font de l’ombre aux  professionnels de l’image.
 
Je suis pour une « labellisation » de ce type d’image qui me semble (comme dans d’autre domaine) être  le seul moyen de valoriser l’artisanat qui je pense peut en souffrir. Pour moi il y a l’art et la manière dans toutes choses et il serait juste de relayer celle-ci de manière plus claire et precise pour tout le monde (avis aux agences , magazines…puisque bcp nous lise dans l’ombre). Lever les ambiguïtés qu’on laisse trop souvent planer pour mettre en avant une image edulcorée d’aventurier qui va si bien avec le photographe animalier. Il faut être capable d’assumer sa démarche jusqu’au bout.  Par exemple, j’assume très bien et sans amertumes le fait que mes images de sujets « réputés difficiles » puissent ne pas aller très loin dans les  quelques concours auxquels j’ai pu participer car elles répondent moins à l’esthétique privilégiés dans la sélection.

Il est clair que catégoriser et stigmatiser n’est pas une bonne chose dans l’absolu. Mais laisser se démocratiser des pratiques qui dévalorisent (surtout par l’opacité qu’il existe encore aujourd’hui) des images fruits de démarches plus traditionnelles l’est encore moins, à mon sens.
Sans pour autant vouloir considérer que ce type de démarche est de la sous-photographie, car c’est de la photographie il n’y a pas de problèmes  la-dessus.. C’est juste une approche différente  tout comme la photographie d’animaux captifs en est une autre.  Mais, je suis sur que bcp des détracteurs de ce débat seraient plus enclins a stigmatiser ce dernier type de photographie  qui comporte aussi des difficultés techniques, et permet également :
       # d’avoir un interet documentaire et d’eduquer,
       # de rencontrer et d’aider des gens exceptionnels qui oeuvrent pour la protection (centre de soins etc.…)
       # de faire passer une émotion, j’ai vu encore recemment de très belles images de renardeaux faites dans un centre de soins.

Donc, démarches différentes qu’il appartient à chacun de vouloir ou non emprunter, en compléments ou non d’autres démarches photographiques. Il n’y a, la non plus, pas de problèmes, chacun fait bien comme il veut ( j’ai aussi echoué au diplôme de dictateur, trop naif qu’ils m’ont dits ;o) )

Je terminerai par une réflexion plus générale sur le fait qu’il semble presque normal, comme un droit naturel, d’accéder à tous ses rêves même en payant. Dans un sens ,je pense que c’est bien souvent un leurre de penser cela. Je pense qu’en procédant de cette manière on remplit dans l’instant une partie de ce rêve mais on en bafoue aussi une autre partie qui bien souvent participait beaucoup à son éclat.  Je trouve normal, juste et beau qu’on ne puisse pas arriver à tout en prenant les raccourcis que l’argent permet. La vie est courte, très souvent ennuyeuse, le temps libre bien souvent limitant mais je trouve normal et sain que certains rêves restent des rêves parcequ’on a pas pu, su et/ou voulu déployer les efforts et les sacrifices que d’autres ont concédés faire pour y accéder. 

Désolé d’avoir été long, merci pour vos participations pertinentes sur lesquelles j’aurais voulu plus rebondir  et mes amitiés à tout le monde!

Greg
« Modifié: 04 Mars 2009, 15:10:09 par Greg31 »

Hors ligne ji-em

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7122
  • Sexe: Homme
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #87 le: 25 Février 2009, 19:35:02 »
Oufff ... j'ai tout lu ... et cela en vaut la peine !
Bravo pour l'humilité, l'auto-critique, la capacité de relativiser et la patience ... pour attendre avant de réagir.

En somme, et je crois que pas mal de photographes le font déjà et depuis longtemps: il devrait être évident de déclarer ouvertement : image recadrée (ou non), prise dans telles ou telles ciconstances (affût payant ou "artisanal"), animal en liberté ou non, etc... etc....

J'ai vu de merveilleuses images de lynx en captivité ... je trouve les images de Gypaètes de Franck renversantes ... et celles publiés sur ce fil le sont tout autant. Mais selon mes propres critères ... et c'est très personnel, ... elles n'ont pas toutes la même "valeur" ... même si elles sont toutes réussies. Pour un autre, le "classement" se ferra différemment. Mais à la base, il y a la déclaration honnète et complète du contexte ayant mené à l'image.

Voilà, en toute humilité, mes idées toutes simples à ce sujet ...

ji-em

Hors ligne Stong

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 145
  • Sexe: Homme
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #88 le: 25 Février 2009, 19:37:25 »
Très belle intervention ...  uy8
La plus juste, mesurée et réfléchie que j'ai vu sur les deux fils ...  :)
GC

Hors ligne DavidB

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 87
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #89 le: 25 Février 2009, 23:23:18 »
Merci pour ces images, et pour l'esprit que je partage.

Hors ligne Stan

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3492
  • Sexe: Homme
    • http://www.beecomputing.com
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #90 le: 26 Février 2009, 08:31:03 »
De très belles images, absolument !
Vous avez trouvé votre bonheur dans une démarche complète et valorisante. Continuez et surtout partagez vos images pour notre plus grand bonheur.
Qui plante un arbre, plante un espoir (Lewis Blackwell, 2009)

Hors ligne RLP

  • Membre
  • *
  • Messages: 9
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #91 le: 26 Février 2009, 09:25:28 »

Fil très intéressant et sujet passionnant.

Mon point de vue (sans répéter ce qui a déjà été dit [même si je ne peux pas le garantir, n’ayant pas réussi à tout lire, tant ce fil est dense est riche] et sans (ré)écrire des tartines) :

‘Ne cherche pas le chemin du bonheur, car le bonheur c’est le chemin !’ [Anonyme]

ce qui, appliqué à notre passion commune pourrait se traduire par

‘C’est moins faire LA photo qui importe (photo qui a déjà été faite sans doute ...) que de ramener des documents corrects fortement chargés en expériences et en émotions’ [RLP]

J’ajouterais même que, si trouver un affut payant est, pour certains, déjà une expérience et une émotion suffisante, c’est bien ainsi, si c’est leur choix.

On ne peut pas être plus tolérant ...

Hors ligne diaph52

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1410
  • Sexe: Homme
    • MES PHOTOGRAPHIES PEREGRINES
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #92 le: 26 Février 2009, 09:58:49 »
Ca veut dire quoi, une photo qui se mérite ?

Avant d'inventer les affûts payants, mrs Cakon et Ninon ont inventé les "super-téléobjectifs" payants, et même payants très chers... Pourquoi ne pas limiter les focales à 100 mm, celui qui ramène un portrait en gros plan d'un gypa ou d'un ours aura vraiment mérité sa photo....  :grin: :grin: :grin: :grin: :grin: :grin: :grin: :grin: :grin: :grin: :grin: :grin: :grin:

Hors ligne alain fournier

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 6066
  • Sexe: Homme
    • Alain Fournier Dclic Sauvage
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #93 le: 26 Février 2009, 10:43:38 »
Oui diaph, tu n'as pas tort et cette remarque ne me semble pas du tout déplacée...

Je n'ai qu'un' 100-400 alors qu'aujourd'hui certains ado débutent d'entrée avec un 500 ! :lol: Et alors ?

Un manche avec un 500 même dans un affût payant fera des bouses !

On peut, à ce compte là, rajouter qu'une image en argentique a plus de mérite qu'une faite en numérique ! Et tout devient vite abscons !

Beaucoup de remarques sont judicieuses...celle de midohan sur le fait que c'est l'homme qui rend la nature payante...mais la nature est tout de même là et reste libre.

Perso, j'aime les photos de ce fil. Mais j'en aime tout autant les photos du fil de Franck.

Toutes ces photos ne sont pas réalisées derrière des barreaux et là est l'essentiel. Car affûts payants ou pas les animaux sont libres ! Après à chacun sa liberté de choisir sa démarche et de le mentionner si bon lui semble.

Sinon que doit-on dire également sur le fait que pour se rendre dans certains endroits (îles) il faut utiliser et payer un bateau ? Il y a parfois sur Hokkaido plus de photographes que sur la croisette durant le festival de Cannes :?

Et comme l'a très justement dit Olivier, le plus important est de trouver son plaisir, son émotion (avec un plus si on arrive à la faire passer) dans le respect de ce qui nous entoure.

alain

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #94 le: 26 Février 2009, 11:06:55 »
je ne trouve pas ce fil polémique, je le trouve intéressant , car devoir réfléchir à cette occasion sur sa propre motivation en matière de photographie me paraît une démarche saine...
Chacun peut se voir soudainement troublé par les interventions des autres sur ce qui semble constituer l'essence de sa motivation et s'en trouver meurtri, comme celà peut arriver lorsque l'on montre des images de jeunes animaux à des novices qui ne peuvent en imaginer le conditions de prises de vue. Le problême finalement se trouve peut-être là, dans l'expérientiel, là où chacun trouve ses limites, elles mêmes fixées par le hasard de ses rencontres naturelles et la biodiversité qui l'entoure. Ainsi une image montrée par un spécialiste d'une espèce quasi endémique ou représentative de sa région, n'aura pas la même valeur si elle est produite à "l'arrache" par un photographe occasionnel avide de réussite sur un spot, encore qu'il faudrait être là pour constater qu'elle fut réalisée dans des conditions inacceptables...Difficile donc de porter un jugement tranché sur les conditions dans lesquelles s'exercent véritablement l'activité de photo nature.
A mon sens l'affût payant, s'il présente bien des avantages pour les "bailleurs" et pour les photographes épris de réussite, présente  un danger bien réel pour le photographe naturaliste qui travaille sur le terrain et qui souhaite pouvoir continuer à arpenter son territoire sans se voir virer de partout au prétexte qu'il ne "paye" pas...
j'ai été surpris d'apprendre il y a quelques années que des photographes payaient pour aller au brâme sur des propriétés sur lesquelles je pratiquai, et où je devait donc me cacher pour échapper aux gardes, aujourd'hui cette sitauation s'est aggravé sur tous les massifs de ma région où les parties privées, généralement situées en bordure et donc plus favorable à la présence de cervidés, sont parsemées de panneaux d'interdiction, de clotûres et de grillages.
La nature à tous et pour tous telle que je l'ai connu dans mon enfance, a disparue pour laisser place à la nature pour ceux qui ont les moyens ! doit t'on encore aller plus loin et encourager la pratique du rentable parce que certains photographes sont prêts à payer pour obtenir des images qui leur seraient inaccessibles par les voies naturelles ?
On peut aisement concevoir qu'un pro ayant besoin d'images passe par ces voies disont économiques, mais un amateur de nature et d'émotion a t'il réellement besoin de payer pour entrer en contact avec la faune sauvage ?
Ma façon de voir les chose peut se vérifier aussi sur le terrain, je n'ai jamais au cours de mes voyages sollicité mon réseau de connaissances pour réaliser des images, même en zone inconnue, je me réserve la teneur en émotion de mes rencontres naturelles et je garde comme principe de mériter le peu d'images que je rapporte de ces expéditions.
loin de moi l'idée de polémiquer, mais je pense que chacun doit s'interroger sur ses motivations réelles, photo où rencontres naturelles avec ce que celà implique dans la démarche de quête, d'investissement personnel et de préparation ?

Hors ligne djinn

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 647
  • Sexe: Homme
    • Quelques photos
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #95 le: 26 Février 2009, 11:13:06 »
Oufff ... j'ai tout lu ... et cela en vaut la peine !
Bravo pour l'humilité, l'auto-critique, la capacité de relativiser et la patience ... pour attendre avant de réagir.
En somme, et je crois que pas mal de photographes le font déjà et depuis longtemps: il devrait être évident de déclarer ouvertement : image recadrée (ou non), prise dans telles ou telles circonstances (affût payant ou "artisanal"), animal en liberté ou non, etc... etc....
J'ai vu de merveilleuses images de lynx en captivité ... je trouve les images de Gypaètes de Franck renversantes ... et celles publiés sur ce fil le sont tout autant. Mais selon mes propres critères ... et c'est très personnel, ... elles n'ont pas toutes la même "valeur" ... même si elles sont toutes réussies. Pour un autre, le "classement" se ferra différemment. Mais à la base, il y a la déclaration honnête et complète du contexte ayant mené à l'image.
Voilà, en toute humilité, mes idées toutes simples à ce sujet ...
ji-em
Bonjour,
ce fil est très intéressant, et sans revenir sur les arguments légitimes des uns et des autres, je voudrai signaler (rappeler?) l'existence du sigle "w", dédié par la WWF, à la photo de pleine nature...
En apposant un "w" sur leurs œuvres, les photographes s'engagent sur l'honneur à respecter la charte de la WWF (World Wildlife Fund): ..."animaux libres de toute captivité, vivant dans leur biotope d'origine, sans influence d'une intervention humaine directe ou indirecte, ni le moindre trucage technique photographique…"
Cette pratique existe de longue date mais n'est malheureusement pas très utilisée par les photographes.
Pourquoi ne pas adopter ce "sigle", il a l'avantage d'être "labellisé" par une fondation internationale et d'exister. Certes, ça ne règle en rien le débat levé par ce fil (mais sera t-il réglé un jour?), mais ça ouvre une reconnaissance aux photographes de pleine nature purs et durs (si je puis me permettre et sans esprit de polémique ni envers eux, ni envers les autres).
Bien amicalement à tous.
Djinn



« Modifié: 26 Février 2009, 11:15:57 par djinn »
Nul ne sait, ni le jour, ni l'heure...

Hors ligne alain fournier

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 6066
  • Sexe: Homme
    • Alain Fournier Dclic Sauvage
Re : Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #96 le: 26 Février 2009, 11:28:36 »

Bonjour,
ce fil est très intéressant, et sans revenir sur les arguments légitimes des uns et des autres, je voudrai signaler (rappeler?) l'existence du sigle "w", dédié par la WWF, à la photo de pleine nature...
En apposant un "w" sur leurs œuvres, les photographes s'engagent sur l'honneur à respecter la charte de la WWF (World Wildlife Fund): ..."animaux libres de toute captivité, vivant dans leur biotope d'origine, sans influence d'une intervention humaine directe ou indirecte, ni le moindre trucage technique photographique…"
Cette pratique existe de longue date mais n'est malheureusement pas très utilisée par les photographes.
Pourquoi ne pas adopter ce "sigle", il a l'avantage d'être "labellisé" par une fondation internationale et d'exister. Certes, ça ne règle en rien le débat levé par ce fil (mais sera t-il réglé un jour?), mais ça ouvre une reconnaissance aux photographes de pleine nature purs et durs (si je puis me permettre et sans esprit de polémique ni envers eux, ni envers les autres).
Bien amicalement à tous.
Djinn


Là faudrait un peu arrêter le délire...les photos de Franck n'ont pas été faites en captivité et l'oiseau était complètement dans son biotope !

Après, certains me font un peu rigoler ! Ils se veulent complètement 'puristes' mais on les retrouve à la ferme aux grues, au Pont de Gau, à la Jonte ou à Rémuzat et j'en passe ! Faut savoir que tous ces derniers endroits possèdent des charniers et qu'ils sont alimentés par l'homme ! Et je dis heureusement car sinon il n'y aurait pas l'ombre d'un vautour en France !

Et cela n'empêche pas le fait, que ces endroits ne sont pas payants, qu'il faut être sur le terrain, que la bonne photo n'est pas garantie et cela même si il y a eu une intervention plus ou moins directe de l'homme !

alain

« Modifié: 26 Février 2009, 11:54:39 par alain fournier »

Hors ligne djinn

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 647
  • Sexe: Homme
    • Quelques photos
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #97 le: 26 Février 2009, 11:37:02 »

Bonjour,
ce fil est très intéressant, et sans revenir sur les arguments légitimes des uns et des autres, je voudrai signaler (rappeler?) l'existence du sigle "w", dédié par la WWF, à la photo de pleine nature...
En apposant un "w" sur leurs œuvres, les photographes s'engagent sur l'honneur à respecter la charte de la WWF (World Wildlife Fund): ..."animaux libres de toute captivité, vivant dans leur biotope d'origine, sans influence d'une intervention humaine directe ou indirecte, ni le moindre trucage technique photographique…"
Cette pratique existe de longue date mais n'est malheureusement pas très utilisée par les photographes.
Pourquoi ne pas adopter ce "sigle", il a l'avantage d'être "labellisé" par une fondation internationale et d'exister. Certes, ça ne règle en rien le débat levé par ce fil (mais sera t-il réglé un jour?), mais ça ouvre une reconnaissance aux photographes de pleine nature purs et durs (si je puis me permettre et sans esprit de polémique ni envers eux, ni envers les autres).
Bien amicalement à tous.
Djinn


Là faudrait un peu arrêter le délire...les photos de Franck n'ont pas été faites en captivité et l'oiseau était complètement dans son biotope !

Après, certains me font un peu rigoler ! Ils se veulent complètement 'puristes' mais on les retrouve à la ferme aux grues, au Pont de Gau, à la Jonte ou à Rémuzat et j'en passe ! Faut savoir que tous ces derniers endroits possèdent des charniers et qu'ils sont alimentés par l'homme ! Et je dis heureusement car sinon il n'y aurait pas l'ombre d'un vautour en France !

Et cela n'empêche pas le fait, que ces endroits ne sont pas payants, qu'il faut être sur le terrain, que la bonne photo n'est pas garantie et cela même si il y a eu une intervention plus ou moins directe de l'homme !
alain

Hou là là, ma remarque était une remarque générale, en aucun cas elle ne visait les photos de Franck...C'était une ouverture pour ceux qui ne connaissaient pas ce sigle. Désolé, si cela a été mal perçu, ce n'était pas mon objectif.
Par ailleurs, je pratique la photo aussi bien en pleine nature qu'en parc, et toujours avec respect, et je n'utilise pas le sigle "w"...
Djinn
« Modifié: 26 Février 2009, 12:22:53 par djinn »
Nul ne sait, ni le jour, ni l'heure...

Greg31

  • Invité
Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #98 le: 26 Février 2009, 11:41:44 »
Pour Francis et Alain, je trouve l’arugment du matos un peu réducteur pour balayer le débat, mais c’est un point en effet qu’il faut considérer et je m’étais déjà intéressé au fondement de ma position vis à vis de ce que vous soulignez. En effet, c’est en partie hypocrite d’évoquer le mérite (mais ce n’est pas le seul argument de notre thèse) et stigmatiser le coté pécuniaire pour différencier deux approches ou l’accès à un matériel de qualité n’est pas donné à tout le monde.
Maintenant pour moi le problème n’est vraiment pas à ce niveau car comme le résume très justement RLP, le problème c’est de parler du « chemin », de tout ce qui précède le déclenchement…

Je me trouve sur ce point très mal placé pour répondre car j’ai trop souvent céder facilement aux sirènes du marketing de Canon en pensant que ça amènerait un plus et en me justifiant des dépenses éhontées par le fait que ça me serait nécessaire. C’est idiot car le matos ne fait clairement pas le photographe, ça peut aider certes mais de façon somme toute limitée et j’en veux pour preuve le nombre d’images fascinantes faites avec du matos relativement ancien, éloigné des standards coûteux que l’on retrouve dans la majorité des sacs de photographes. Je pourrais te citer Bence Maté, te dire que l’une un des plus belles images de pèlerin que j’ai vu est celle d’un ami Thierry faite avec un « vieux » 300 nikon  monté sur un 20D ou encore te dire que la 3eme image de ce post est faite avec un « vieux » 20D (qu’on s’échange maintenant  pour 2-3 centaines d’euros) avec autofocus débrayé ….

Donc la question du matos est très relative, c’est hautement psychologique et prouve à quel point on peut être englué dans les tendances que la recherche du profit génère…
Enfin et, encore une fois, le fond du debat n’est pas de savoir qui a la plus grosse, qui est le plus tatoué ou le meilleur d’entre nous…ce n’est pas qu'une question de mérite!

Quant à la proposition de Djinn et bien tout d’abord je n’étais pas au courant de cette norme et je la trouve intéressante. En tous cas ce label W ne correspondrait pas non plus à nos images puisque les animaux ont été attirés par une dépouille placée par nos soins. Ca prouve que catégoriser est difficile et qu’en disant cela je suis bien d’accord que les images de ce fil puissent être discutables du point de vue de l’intervention humaine et du coté naturel de la scène. Je m’étais aussi interrogé sur une de mes images sur un autre affut, image qu’au premier abord j’aimais bcp car elle magnifiait la puissance de l’aigle en laissant penser que celui-ci  venait de capturer le lièvre que j’avais déposé à son intention. Mais j’en garde un sentiment mitigé car elle véhicule quelque chose qui ne cadre pas avec le comportement charognard moins « sexy » quelque part de ce super predateur, comportement que j’avais finalement photographier et suciter.
Cette question est bien complexe et très interessante, cette complexité amène clairement a ne pas soutenir de positions trop tranchées (ce qui est difficile quand on parle de notre passion). La encore, tout est une question de jugement, de sensibilité et de savoir ou l’on place nos garde-fou, c’est extrèmement difficile d’être cohérent j’en conviens mais je pense toujours que le fond du débat a des aspects inquiétants et qu’il amène a revisiter chacune de nos positions pour rester objectif.

Merci pour vos interventions.

Greg
« Modifié: 27 Février 2009, 23:08:04 par Greg31 »

GYPAETE MYOPE

  • Invité
Re : Re : Re : Affût non payant : aigle + gypa
« Réponse #99 le: 26 Février 2009, 12:00:50 »
...Faut savoir que tous ces derniers endroits possèdent des charniers et qu'ils sont alimentés par l'homme ! Et je dis heureusement car sinon il n'y aurait pas l'ombre d'un vautour en France ...

Extrait du guide des oiseaux qui a bercé ma jeunesse,édité en 1974:

"Voici longtemps hélas que cette espèce a disparu des Alpes;puis elle a quitté la région des Causses.Les colonies françaises des Pyrénées sont à leur tour menacées"...

C'est grace au boulot de passionnés,dont D ARDOUIN dans les Pyrénées,et à l'implantation de charniers qu'on trouve normal actuellement de pouvoir contempler ces oiseaux.
Sans cette intervention "artificielle",il nous resterait les mésanges des mangeoires.
Le vautour en a été le 1er bénéficiaire,le gypaete et le perc aussi dans une moindre mesure.
Autre intervention humaine:L'aigle royal doit en partie sa reprise dans les Pyrénées, à la réintroduction plus ou moins clandestine des marmottes,déportées des Alpes,vers 1947 je crois.
Chaque fois que je réussis quelque chose,c'est rare en ce moment,je sais bien que je bénéficie du travail de ceux qui sont passés avant moi.
Ne serait ce que pour faire les chemins dans la montagne.
Soyons donc humbles,partout ou l'on passe,ou l'on a l'impression d'etre seul au monde,la main de l'homme a déja mis le pied.Si j'ose dire.