Auteur Sujet: Premiers essais EF 400 f5.6L USM  (Lu 4059 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Guy

  • Invité
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« le: 14 Octobre 2005, 11:19:13 »
Malheureusement, les conditions n'étaient pas très bonne !

En bref, ce télé est très léger (sauf qu'il est un peu long), autofocus beaucoup véloce que le 100-400. Il semble être très sharp à grande ouverture. Même sans mode de stabilisation il est le télé idéal pour les oiseaux en vol. Je vais attendre le retour du soleil pour continuer mes essais.

Ces photos ont été prise avec le Canon 1.4X II à f5.6. La première avec un monopod et la seconde à main levée.

Guy



« Modifié: 18 Décembre 2005, 10:18:30 par Nicolas Brusselaers »

t0nus

  • Invité
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #1 le: 14 Octobre 2005, 16:57:53 »
Je connaissais les oiseaux bagués mais pas "colliétés"  :grin:

Hors ligne Jean-Claude Pclard

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2389
  • Sexe: Homme
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #2 le: 14 Octobre 2005, 17:01:57 »
Hello,
C'est pas un peu sombre ?
Et si tu avais le converer, il ne devait pas rester une ouverture de 5,6   :?:
En tous cas, la PdC. est conséquente.
L'objet promet, on attend la suite :wink:
Salut,
Jean-Claude

Guy

  • Invité
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #3 le: 14 Octobre 2005, 17:05:08 »
Citation de: t0nus
Je connaissais les oiseaux bagués mais pas "colliétés"  :grin:


Chez la Grande Oie des neiges, seule la femelle a un collier en plus des bague aux pattes.

Je vais m'informer du pourquoi !

Guy

Guy

  • Invité
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #4 le: 14 Octobre 2005, 17:07:25 »
Citation de: Jean-Claude Péclard
Hello,
C'est pas un peu sombre ?
Et si tu avais le converer, il ne devait pas rester une ouverture de 5,6   :?:
En tous cas, la PdC. est conséquente.
L'objet promet, on attend la suite :wink:


Jean-Claude,

Bien sur que c'est sombre, c'est ce que j'ai mentionné au début de mon message.

C'est un test avec le multiplicateur, f5.6 + 1.4X = f8

Guy

Hors ligne danielhphoto

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 693
  • Sexe: Homme
    • Les oiseaux du Qubec en photos
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #5 le: 15 Octobre 2005, 01:56:42 »
La première photo, du moins sur mon écran, n'est pas trop sombre. Pour la seconde, on voit plus que le soleil n'était pas au rendez-vous.En plus  il ne sera pas là avant quelques jours selon la météo.

Tu as acheté le télé qui me tente. Je suis bien content que tu nous livres tes impressions. Surtout que tu vas pouvoir comparer avec le 100-400mm.

Es-tu obligé de masquer les contacts du 1.4 pour le rendre compatible avec l'objectif?

Tu m'apprends de nouvelles choses. Je ne savais pas que seulement les femelles avaient un collier.

Guy

  • Invité
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #6 le: 15 Octobre 2005, 02:35:47 »
Citation de: danielhphoto
La première photo, du moins sur mon écran, n'est pas trop sombre. Pour la seconde, on voit plus que le soleil n'était pas au rendez-vous.En plus  il ne sera pas là avant quelques jours selon la météo.

Tu as acheté le télé qui me tente. Je suis bien content que tu nous livres tes impressions. Surtout que tu vas pouvoir comparer avec le 100-400mm.

Es-tu obligé de masquer les contacts du 1.4 pour le rendre compatible avec l'objectif?

Tu m'apprends de nouvelles choses. Je ne savais pas que seulement les femelles avaient un collier.


Salut Daniel,

Lorsque la température me le permettra, je vais faire un test comparatif entre la 100-400 et 400 à f5.6, 6.3, 7.1 et f8. Normalement, il faut être à une vingtaine de pieds. Je sais déjà que le 100-400 fera piètre figure avant d'atteindre f8.

La 400mm prime est l'objet idéal pour les oiseaux en vol et la netteté est de bord en bord.  Sans compter que l’autofocus est très rapide, plus que la 100-400 ! Sauf que ça distance minimale de mise au point est très élevée.

Par contre, la 100-400 est indispensable pour les close-ups et pour versatilité. Ça sera toujours l’objet que je vais choisir en premier pour mes randonnées en forêt.

Oui je suis obligé de taper les contacts de mes deux 1.4X parce que le 20D n’est pas un boîtier pro et qu’il est impossible de faire fonctionner l’autofocus à f8 (5.6 + 1.4X = f8 ). Par contre, avec ton Tamron MC7 si je ne me trompe pas, il ne sera pas nécessaire de mettre du ruban car ce multiplicateur ne possède pas le 3 contacts supplémentaires comme sur le Canon ou le Tamron SP AF.

Concernant le collier, à chaque fois que je fais une photo d’oie baguée je fais un rapport avec son numéro, lieu, heure etc. De plus, je joins une photo !
J’avais posé la question et la personne qui m’a répondu que c’était seulement la femelle qui portait le collier et que le mâle n’était bagué qu’aux pattes et que normalement ils sont bagués en couple.

Celle que tu vois sur la photo a été baguée en 2004.

J’espère avoir répondu convenablement à tes questions !

Bye
Guy

Hors ligne danielhphoto

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 693
  • Sexe: Homme
    • Les oiseaux du Qubec en photos
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #7 le: 15 Octobre 2005, 18:33:21 »
Tes réponses sont Ok Merci.

Si tu vois une bonne différence entre la 100-400 et la 400 fixe, imagines ce que moi je vais voir entre une Sigma et une Canon; tant au point de vue piqué que rapidité d'AF.

Pour la distance de mise au point, ça va te prendre une bague allonge. Je sais que ça existe en différentes grandeurs mais j'ignore de combien ça peut modifier la distance minimum de mise au point. Pour ça la Sigma est super, la MAP minimum est à 1.6 mètre.

Je vais me renseigner auprès de Jean-François Rousseau au sujet du bagague des Oies. Il en a fait pendant plusieurs années.

Guy

  • Invité
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #8 le: 15 Octobre 2005, 20:59:43 »
Citation de: danielhphoto


Je vais me renseigner auprès de Jean-François Rousseau au sujet du bagague des Oies. Il en a fait pendant plusieurs années.


Pas nécessaire Daniel !

Voici l'info en entier.

Oies des neiges baguées au Québec
Description du projet de baguage de l'Oie des neiges
Le programme de baguage des Oies des neiges est un projet de recherche à long terme toujours en cours et dirigé par l'Université Laval en collaboration avec le Service Canadien de la Faune et l'Université du Québec à Montréal. Depuis le début de ce projet, plus de 6000 oies ont ainsi été marquées. Un programme de suivi de ces oiseaux est maintenu en les ré-observant lors de leurs passages printanier et automnal au Québec. Le personnel de ce programme ainsi qu'un certain nombre d'observateurs bénévoles sérieux récoltent ces observations dont la saisie est centralisée à l'Université Laval.  
Depuis 1990, un marquage intensif d'oies a lieu sur l'île Bylot, site principal mais non unique de nidification de la Grande Oie des Neiges (au nord-est de l'île de Baffin, Nunavut). Ces sessions de baguage sont effectuées chaque été en août par des chercheurs de l'Université Laval. À cette époque de l'année, les oies reproductrices ou potentiellement reproductrices sont en mue. Elles sont donc incapables de voler ce qui permet de les baguer plus facilement. Seules les femelles reproductrices sont marquées avec un collier jaune. La raison est -entre autres- que chez les oies, les couples sont formés pour la vie. Il deviendrait donc redondant de signaler la présence des mâles et des femelles sur le terrain. Également, cela permet de marquer plus d'individus et permet de recueillir un plus large éventail d'informations en ne baguant que des femelles.
Toutes les oies femelles qui sont baguées portent au cou un collier de plastique jaune. Celui-ci est individuellement identifié par un code alphanumérique (2 lettres / 2 chiffres ou l'inverse). En rapportant aux personnes responsables les codes inscrits, il est possible d'avoir de l'information pertinente sur chaque oie individuelle. Les oies sont également baguées avec une bague en aluminium numérotée du United States Fish and Wildlife Service. Cette bague est apposée à l'une des pattes. La plupart des mâles bagués ne portent pas de collier. Il n'y a pas de collier de couleur différente posé sur les jeunes mais ce sont des bagues de couleurs différentes avec codes à 3 lettres ou 2 lettres et 1 chiffre. Les couleurs de bagues utilisées jusqu'à présent sont: jaune sur patte droite (en 1998); rouge sur patte droite (en 1999); rouge sur patte gauche (en 2000) et verte sur patte droite (en 2001). Bien entendu, la bague métallique du USFW est aussi posée.

Certaines oies portent également un collier de couleur vert foncé. Un émetteur est rattaché à ce collier pour mieux suivre les déplacements de ces oiseaux. Le collier vert porte un code ayant 2 chiffres ou 2 lettres ou 1 chiffre / 1 lettre ou l'inverse.

Lorsque vous observez avec CERTITUDE un collier portant un code alphanumérique, vous pouvez transmettre les informations aux responsables du projet de baguage. Il est important d'envoyer aussi toutes les informations associées à l'observation (date, heure, lieu, habitat, en couple ou non, présence de jeunes ou non, etc). Une lunette d'approche est souvent nécessaire!

En consultant le site, vous verrez une colonne où est inscrite l'année de naissance probable. Il est en effet impossible d'affirmer l'âge réel des oiseaux bagués qui sont marqués alors qu'ils sont adultes. Une Oie des neiges devient adulte à l'âge de 3 ans.

Hors ligne danielhphoto

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 693
  • Sexe: Homme
    • Les oiseaux du Qubec en photos
Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #9 le: 16 Octobre 2005, 01:06:05 »
Ça c'est du service, rapide et complet.

Merci Guy

Hors ligne Sebastien C

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 946
  • Sexe: Homme
    • http://www.sebastienchampion.fr
Re : Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #10 le: 17 Décembre 2005, 17:35:13 »
Bonjour Guy,
J'aurais pu t'envoyer un mail privé mais autant que cela serve aux autres intéressés... Je suis en ce moment dans le choix de mon télé et j'hésite encore entre le 100-400, le 300f4 ou le 400f5.6 que tu viens d'acquerir. Je pratique principalement la billebaude et à terme je pense aussi pratiquer l'affut. Mes questions sont les suivantes : Quel est ton ressenti général avec cet objo et quelles sont les principales différences (à l'usage liés au non IS, àl'ouverture 5.6,...) que tu as remarqué positives et négatives? As tu couplé cet objo avec un convertisseur1.4canon? le monopod te parait il necessaire vu qu'il n'est pas IS?

Merci pour tes reponses
a+
Seb

Hors ligne Sebastien C

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 946
  • Sexe: Homme
    • http://www.sebastienchampion.fr
Re : Premiers essais EF 400 f5.6L USM
« Réponse #11 le: 17 Décembre 2005, 17:40:58 »
Oups, le sujet de Guy etait dans le bon forum mais ma question ne l'est plus. suis vraiment désolé :oops: :oops: :oops: