Auteur Sujet: Digiscopie avec Panasonic Lumix FZ50 + SkyWatcher 80ED + Oculaire DCL-52  (Lu 12453 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Digigaume

  • Invité
Digiscopie avec Panasonic Lumix FZ50 + SkyWatcher 80ED + Oculaire DCL-52
J’ai été chercher la lunette mardi dernier. Comme promis, je démarre donc ce topic. Mon intention n’est pas d’y mettre mes « exploits digiscopiques ». Il faudrait d’abord qu’il y en ait ! Ensuite, d’autres topics existent déjà pour y déposer les belles photos. Mon but dans ce topic est plutôt de rassembler le maximum d’informations techniques sur un sujet qui a la réputation d’être impossible : faire de la digiscopie en montage afocal avec un bridge muni d’un zoom puissant, le Panasonic Lumix DMC FZ-50.

Il y a quelques mois, le petit compact digital qui avait remplacé la photo argentique a commencé à présenter des signes de faiblesse évidents. J’ai donc décidé de le remplacer, non par un autre petit compact automatique où l’auteur de la photo est l’appareil et non la personne derrière, mais par un appareil où tous les automatismes sont débrayables, afin de retrouver les anciennes joies de la photo argentique. Tout un temps, j’ai fortement hésité entre un bridge de bon niveau et un réflex. J’ai finalement opté pour le bridge FZ50, pour sa compacité, pour la qualité des images avec son zoom Leica 12x et pour son prix. Je l’ai équipé de quelques bonnettes apochromatiques pour la macro.

Puis je suis tombé sur ces images superbes de digiscopie, qui mettent pour ainsi dire les oiseaux à portée de main… et à portée du photographe amateur. La qualité optique est souvent époustouflante. On pourrait presque compter les plumes.

La plupart des sites parlant de digiscopie obtiennent les images en couplant un compact du genre Nikon Coolpix 4500 ou 5000 avec zoom 3x et une longue vue apochromatique du genre Swarovski, Leica, Zeiss, etc… Mais personne ne parle du Panasonic FZ50 !

Et pour cause ! J’ai vraiment compris quand j’ai eu l’idée de mettre une vielle paire de jumelles devant l’objectif du FZ50. Presque toutes les longueurs focales du zoom me donnaient un grand cercle noir avec une petite image au centre. En fait, je voyais surtout la monture de l’oculaire et très peu l’image au centre. Du moins, c’est ce que je croyais. Il n’y a qu’au zoom maximum (420mm) que le cercle noir se retirait dans les coins, laissant alors une image peu contrastée, très instable mais avec un grossissement terrrrifique…. Je voyais un piquet bleu situé à environ 25m comme s’il avait été à 1m. Bon, c’est normal avec des jumelles, mais cela ne laisse pas indifférent de le voir à travers le viseur de l’appareil photo. Tout espoir n’était donc pas perdu.

Mais où trouver une longue-vue avec un oculaire aussi large que l’objectif du FZ50 ? Mon objectif a un diamètre de 55mm. Les longues-vues ont toutes un oculaire ressemblant aux jumelles ordinaires, c’est-à-dire beaucoup plus étroit. C’est ainsi qu’en cherchant sur Internet, je suis tombé sur la lunette astronomique Orion, encore vendue sous le nom de Skywatcher 80 ED. J’ai appris qu’il s’agissait d’une lunette apochromatique de qualité optique comparable aux Swarovski et consort mais à un prix beaucoup plus doux.

Cependant, cette lunette est essentiellement utilisée comme un super téléobjectif pour appareil réflex, en montage dit « focal » : l’oculaire de la lunette est enlevé et la lunette remplace directement l’objectif de l’appareil photo. (cfr le site suivant) http://photovan.free.fr/blog/index.php?2006/11/26/7-lunette-skywatcher-80ed-apo-600mm

Au fil des recherches sur Internet, j’ai découvert sur dpreview.com un test de digiscopie utilisant un Panasonic FZ30 (même objectif que le FZ50) avec une lunette Skywatcher et un oculaire de William Optics spécialement conçu pour la digiscopie avec un bridge.

Je recopie ici les références que j’ai déjà données dans un autre topic concernant cet oculaire :

Voici quelques adresses de référence pour l'oculaire de digiscopie adapté aux Panasonic FZ:

DCL-52

Caractéristiques :
http://www.williamoptics.com/eyepiecesDCL/dcl52_features.php
Fiche technique et compatibilité:
http://www.williamoptics.com/eyepiecesDCL/dcl52_spec.php
Guide de connexion :
http://www.william-optics.com.cn/prod_eyep/dcl_52/manual.pdf
Le tube d’adaptation décrit dans le document n’est utile que pour les appareils photo dont le zoom sort du boîtier lors de l’utilisation. Pour les Panasonic FZ, il faut utiliser une simple bague d’adaptation 55-->52mm.
Test :
Il s'agit d'un excellent test à différents grossissements, avec étude du vignetage et photos. Attention, il y a 4 pages. Ci-dessous, l'adresse de la première page :
http://forums.dpreview.com/forums/read.asp?forum=1033&message=15542061
Disponibilité :
L’oculaire est en super solde jusqu’à épuisement du stock à l’adresse ci-dessous :
http://www.galileo.cc/GALILEO-france/boutique_destockage.php


Attention, le DCL-52 n’est pas la panacée universelle pour tous les bridges (cfr http://www.photocool.fr/Forum/viewtopic.php?t=1477&highlight=dcl )

En ce qui concerne le vignetage, j'ai trouvé un article détaillé dont voici les références:

Understanding Vignetting while Digiscoping
Fundamental principles for matching eyepieces to cameras when coupling afocally.
________________________________________
By Jay Turberville
________________________________________
May 03, 2003
Revised and updated January 29, 2005

Adresse ICI

N'hésitez pas à parcourir ce site car il contient d'autres articles intéressants pour la digiscopie.

J’ai fait la traduction française de cet article et je l’ai envoyée à l’auteur mais cela prendra probablement quelque temps pour qu’elle soit en ligne. Voici le début de l’article. Ceux qui seraient intéressés peuvent me contacter, je leur enverrai par mail.

Les bases

Les facteurs produisant le vignetage sont en réalité assez simples à comprendre. Quatre facteurs sont à prendre en compte : le champ de vision apparent de l’oculaire(CVAO), le champ de vision de l’objectif photo (CVOP), le relief d’œil de l’oculaire et la localisation de la pupille d’entrée de l’objectif photo. Ces quatre facteurs sont reliés entre eux deux à deux.

1)Le CVAO (champ de vision apparent de l’oculaire du télescope) doit être égal ou supérieur au CVOP (champ de vision de l’objectif photo). Un objectif avec un CVOP de 45° provoquera toujours du vignetage si le CVAO de l’oculaire du télescope est inférieur à 45°.
2)Le relief d’œil d’un oculaire doit s’étendre jusqu’à la pupille d’entrée de l’objectif photo pour que celui-ci puisse « voir » la totalité du champ de vision de l’oculaire. Si le relief d’œil se situe beaucoup trop devant ou derrière la pupille d’entrée de l’objectif, le champ de vision apparent disponible pour l’objectif sera réduit. Dans ce cas, du vignetage pourrait se produire (mais pas nécessairement).


Finalement, j’ai donc acheté la lunette Skywatcher 80 ED ainsi que l’oculaire DCL-52
Je viens de mettre les photos d’un premier test en ligne. Il s’agit d’un test, non de photos d’art. L’appareil est en full automatique, avec trop peu de lumière et vitesse beaucoup trop lente, mais qu’importe. Il s’agit d’un premier aperçu. Lisez les conditions de prise de vue indiquées pour chaque photo.

http://www.flickr.com/photos/jmc-at-sterpenich/sets/72157603999917678/


JacquesD

  • Invité
C'est un début mais à mon avis je pense que tu devras envisager un autre appareil.....

Digigaume

  • Invité
C'est un début mais à mon avis je pense que tu devras envisager un autre appareil.....

Merci, JacquesD, pour ton commentaire, mais pourrais-tu développer un peu tes arguments ?

Par ailleurs, j'ai posté les infos et quelques adresses supplémentaires sur un forum plus spécialisé sur la lunette Orion ou Skywatcher:
http://www.jdclic.com/forum/viewtopic.php?t=941

Hors ligne natureenfrance

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1297
  • Sexe: Homme
    • JulienPinaud.com
ormis l'avantage d'avoir un écran plus grand pour la mise au point, quel est l'interet d'utiliser un bridge, si le zoom 12x doit servir uniquement à éviter le vignetage, et pas à grossir plus comme on le fait lorsuq'on place le zoom d'un petit apn à fond?
Pour ce qui est des sensations niveau reflex, moi je m'en sort très bien avec mon compact, puisque je règle la vitesse d'obturation, la netteté et la balance des blancs à chaque fois que je prend une photo.
Par contre j'ai vu que swarosky faisait un convertisseur exprès pour réflex, et dans ce cas je ne sais pas si on ne pourrait pas l'adapter au FZ50, ce qui serait peut être plus interressant.

Digigaume

  • Invité
Hello natureenfrance

Désolé si je réponds en retard mais, malgré mes essais de réglage de mon profil, je ne reçois jamais d'email du forum pour me prévenir d'une réponse.

De la focale 35 à 90mm, le zoom de mon FZ50 sert effectivement à faire disparaître le vignetage. Par contre, de 100 à 420, il sert à grossir et ce grossissement est encore multiplié par 8 par la lunette.

Je donne plus de détails ici:
http://www.jdclic.com/forum/viewtopic.php?p=5742#5742

La lunette Swarovski a la réputation d'être de très bonne qualité. Mais la Skywatcher aussi, pour un prix 3 x moindre. De plus, la Swarovski n'a pas d'oculaires amovibles de 2 pouces de diamètre. Ce n'est pas gênant pour un compact mais rend la vie impossible à un bridge.