Auteur Sujet: Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée  (Lu 3144 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne *Mila*

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3448
  • Sexe: Femme
    • Nature & Inspiration
Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« le: 28 Juillet 2007, 00:26:22 »
Je poste ce communiqué ici car il s'agit d'un oiseau magnifique dont s'occupe si bien notre Alain.
Si vous, Yvon et Alain, considérez que ce fil n'a pas sa place ici je vous prie de le déplacer dans une section appropriée.

Petite précision, je ne fais que copier-coller le message envoyé par CORA

----- Original Message -----
From: Romain Chazal
To: Romain Chazal
Sent: Tuesday, July 24, 2007 6:00 PM
Subject: Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée


 

Bonsoir

Vous trouverez ci-dessous et en pièce jointe des informations concernant la destruction DELIBEREE d’espèces protégées dans le Jura.

L’information a été transmise via Patrice Franco du Groupe de Protection des Busards du Rhône que vous pouvez contactez si vous voulez vous investir dans cette action ou simplement en savoir plus.

patrice.franco@free.fr

 

Cordialement

Romain Chazal

 

 

 

Bonsoir

 

En pièces jointes un communiqué de presse et des photos d'une destruction de busards cendrés dans le Jura.(2 des 30 jeunes marqués cette année).

 Ci-dessous un lien vers l'article publié sur notre site

 

http://www.athenas.fr/article.php3?id_article=67

 

A priori rien à voir avec l'agriculteur récalcitrant dont je vous ai parlé il y a quelques jours, et la connerie est une des choses les mieux partagées, mais sait-on jamais ? Sinon, malgré tout, 34 jeunes volants dont 28 marqués.

 

Gilles MOYNE

Centre ATHENAS
Sauvegarde de la faune sauvage en Franche-Comté et Bourgogne Est
www.athenas.fr
03 84 24 66 05


Communiqué : INSONDABLE BÊTISE !!!
Deux jeunes busards cendrés massacrés à coups de talon à Petit Noir (39)


Chaque année, l’association ATHÉNAS surveille la nidification du busard cendré et,  avec l’aide des exploitants agricoles, assure la protection des nichées. En effet, ce rare et élégant rapace niche dans les champs de blé ou d’orge, faute de prairies humides, et bien souvent, les jeunes ne volent pas encore au moment des moissons. L’accord conclu avec l’exploitant consiste à grillager et signaler le nid avec des jalons, afin que la moissonneuse-batteuse puisse l’éviter. Les 4 m² ainsi préservés restent sur pied jusqu’à l’envol des jeunes. C’est dans l’un de ces carrés que, ce vendredi 13 au matin, les deux jeunes encore non volants d’une nichée de 4 ont été littéralement piétinés par un individu. L’ONCFS a effectué un constat et engagé une procédure contre X.

L’association ATHÉNAS dénonce cet acte illégal et barbare, qui dénote une haine des prédateurs et une volonté de provoquer. L’exploitant de la parcelle, partenaire de longue date de l’association, et protecteur de plus de 10 nids en 5 ans ne décolère pas face aux libertés que prennent certains usagers du milieu qui se croient partout en terrain conquis et propriétaires de l’ensemble de la faune avec droit de vie ou de mort, y compris sur les espèces protégées. Il se dit révolté par un tel comportement.
Au regard des centaines d’heures de repérage et de surveillance et des multiples actions et frais engagés pour la sauvegarde de cette espèce l’association ATHÉNAS portera plainte contre X.
L’association tient en outre à la disposition de qui le souhaite une soixantaine de pelotes de réjection de busards cendrés provenant du Jura, afin de lutter contre l’idée encore trop couramment répandue selon laquelle le busard cendré serait un prédateur de perdrix et de lièvres. Cette idée reçue témoigne d’une grave méconnaissance de l’espèce, de la faune sauvage et des relations prédateur/proie. En outre, même si tel était le cas, cela n’autoriserait, ni n’excuserait la destruction d’un individu d’espèce protégée, pas plus que la méthode utilisée. L’association ATHÉNAS déplore les prises de position publiques et radicales contre les prédateurs, la pratique récurrente de la caricature et de la calomnie vis-à-vis des associations de protection de la nature et l’absence de condamnation de telles idées reçues, autant d’éléments qui sont de nature à créer un climat encourageant des actes extrêmes comme celui-là (déjà en 2004, 3 jeunes avaient été volontairement détruits à Annoire et placés en évidence sur un chemin d’exploitation). A l’heure où des espèces disparaissent à un rythme accéléré et où les milieux se dégradent à grande vitesse, de tels actes, dictés par la bêtise, l’ignorance, une volonté d’usage exclusif de la faune et une absence de sens de l’intérêt général, sont intolérables.
Enfin, l’association ATHÉNAS rappelle que le busard cendré, espèce en sérieux déclin, ne compte plus que 16 couples en Franche-Comté, dont 15 dans le Jura et 1 en Haute-Saône. Alors que le monde agricole se mobilise avec notre association pour enrayer ce déclin, ceux qui par égoïsme, bêtise, ignorance, indifférence ou calcul ne condamnent pas ces actes ou ne soutiennent pas d’une manière ou d’une autre la protection de cette espèce porteront la responsabilité de sa disparition de notre région.

NB : Un programme national voit le jour actuellement, piloté par le CNRS : il consiste à poser un marquage couleur sur les jeunes busards avant leur envol permettant d’étudier leur dispersion et les échanges entre populations. Les deux jeunes exécutés avaient été marqués un semaine auparavant et devaient s’envoler aux environs du 17 juillet



Que peut on faire? Je suis écœurée par tant de cruauté gratuite.
Dites moi si vous voulez voir les photos de ce crime ignoble.
Je n'ose pas les poster tellement c'est horrible.

Hors ligne midoohan

  • El Diablo
  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7681
  • Sexe: Homme
  • "Merci BAT"
    • Alain Balthazard
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #1 le: 28 Juillet 2007, 00:58:18 »
Merci à toi Ludmila d'avoir posté ce message...

Malheureusement, c'est tous les ans la même chose, y compris sur nos secteurs, il y a toujours des destructions volontaires de nids de busards...
Il reste une partie de la population agri-chasseurs ou chasseurs tout court (petite bien heureusement) qui n'a pas encore compris que le busard était un précieux allié de l'agriculture et non pas un ennemi du chasseur, ces gens là sont des ignares qui croient connaitre la nature mais qui n'y comprennent rien, malheureusement la plupart ont leur permis de chasse... mais les mentalités évoluent et heureusement pour nous qui sommes sur le terrain, dans mon secteur on intervenait encore il y a très peu de temps en catimini (pour vivre heureux, vivons cachés) avec tous les risques que ça pouvait entrainer (non respect de la propriété privée, catalogage d'écolo extrémiste et j'en passe), cette année des réunions d'informations sont mises en place en relation avec la FDSEA, la DIREN et la LPO sous l'égide de la région afin de faire comprendre que cet oiseau (ainsi que la saint martin bien sur) méritait d'être sauvé de l'extinction et ça commence à porter ses fruits... alors tout espoir n'est pas perdu, malgré tout il restera toujours quelques ABRUTIS comme partout...
Tu peux publier les images pour voir à quel point l'être humain peut être crétin parfois...

A plus.
Alain.
La nature est belle et indispensable, pr�servons-l� pour les g�n�rations futures...

Hors ligne Alban dit (BADOROC )

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 5107
  • Sexe: Homme
    • Instants photo
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #2 le: 28 Juillet 2007, 07:28:41 »
salut à tous les deux,

un tel message ne peut que nous révolter et  voir ce que l'ignorance et la bétise associées à la cruauté peuvent engendrer comme action destructrice ,

 tout comme Alain je pense que "  Tu peux publier les images pour voir à quel point l'être humain peut être crétin parfois..."

 @+lban
une injustice faite à un seul est une menace faite à tous  - Montesquieu



  Sites :   http://www.albanphoto.fr

En ligne stephgig

  • Accelerator
  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1567
  • Sexe: Homme
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #3 le: 28 Juillet 2007, 10:21:20 »
Salut
je m'associe a vous "bien entendu" c'est navrant  :sad:
comme l'a dit je ne sais plus qui (mes excuses)
"l'Homme n'est pas le seul animal qui pense mais il est le seul a penser qu'il n'est pas un animal"
est comme ecrit au bas de ma signature
"errare humanum est"

bien amicalement a vous
Steph
Steph
Canon EOS 1 D Mark III - EOS  5 Dsr - EOS 5 D Mark III
Canon EF 500/f4 IS USM Sigma 150 /f 2.8 macro EX DG
Canon 100/400 L is II  Canon 16/35 / f2.8


"errare humanun  est"

Hors ligne *Mila*

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3448
  • Sexe: Femme
    • Nature & Inspiration
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #4 le: 29 Juillet 2007, 00:11:47 »
Merci à vous trois avoir réagi à ce fil.
Les busards de ta région, Alain, ont bien de la chance de t'avoir.
Ici dans le Rhône les choses évoluent aussi, j'ai participé à un repérage de nid à sauver dans le Beaujolais.
Sans aucun certitude (je n'ai jamais fais cela auparavant) j'ai signalé ce qui m'a paru un lâcher de proie dans une zone, et bingo, les ornithos chevronnés l'ont trouvé et ont pu le protéger.
Je suis très contente d’avoir pu y contribuer.   
OK pour les photos, qui n’ont pas besoin d’autres commentaires.

Mila

Hors ligne *Mila*

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3448
  • Sexe: Femme
    • Nature & Inspiration
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #5 le: 29 Juillet 2007, 00:12:43 »
Et une troisième

Hors ligne jack123

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 991
  • Sexe: Homme
    • instinct naturel
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #6 le: 29 Juillet 2007, 02:17:59 »
ou s'arretera la betise de certain c'est navrant de voir ça  fhfh :sad:

jack
mon petit site instinct naturel<br />                                                                   =( �v� )=<br />                                   ?

cornillon marc

  • Invité
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #7 le: 29 Juillet 2007, 11:44:22 »
la bêtise humaine est immense..........

Hors ligne lebon-zimages

  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 17841
  • Sexe: Homme
  • Ala nou l� ;-)
    • LEBON Z'IMAGES splendeurs de l'�le de la R�union
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #8 le: 29 Juillet 2007, 11:53:59 »
 :shock: :shock: :shock:Quelle bande de con!!!
Et je le dis haut et fort car c'est comme çà qu'içi à la Réunion il ne nous en reste plus que - de 200 couples de papangue ou busard de maillard!
Tous ça pour un bande d'ignard de la nature!

GYPAETE MYOPE

  • Invité
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #9 le: 29 Juillet 2007, 12:13:42 »
C'est sûrement le fait d'un tres petit nombre,mais sacrément dégénérés de la calebasse!

Lumières éternelles

  • Invité
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #10 le: 29 Juillet 2007, 22:50:19 »
Je suis passé à Petit-Noir samedi en revenant d'Auvergne et j'y ai fait notamment une obs. de Cendré.

Ce genre d'acte est évidemment affligeant quand on connaît la rareté de ce rapce aujourd'hui. Est-ce qu'on a des preuves visuelles de l'acte : empreintes de pas près du nid ?

Il faudrait être encore plus discret lors des repérages de nids et leur signalisation, car une telle destruction peut malheureusement se reproduire :sad:

Hors ligne midoohan

  • El Diablo
  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7681
  • Sexe: Homme
  • "Merci BAT"
    • Alain Balthazard
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #11 le: 29 Juillet 2007, 23:06:11 »
Tu sais Florent, si c'était une prédation animale, les busards ne seraient pas restés au nid et bien rangés avec toutes leurs plumes et les marquages bien visibles!

Pour ce qui est d'être plus discret, moi qui travaille sur cette espèce en plaine céréalière, ce n'est pas vraiment possible... avec la technique des cages, une fois que la moisson est faite dans le champ, la cage se retrouve visible de très loin même avec un carré de céréales autour, ce qui n'est en plus pas toujours possible... sur les trois nids que l'on a traités dans le même champ cette année (il y en avait quatre au début mais la jeune femelle n'est pas revenue au nid) 2 étaient à moins de 50 mètres du chemin, on en a même reculé une après la moisson car il était vraiment trop près et tout ça en plaine de Champagne crayeuse donc au milieu d'un grand vide et donc visible comme le nez au milieu de la figure!
Avant, nous déplacions les nids de champ en champ mais c'était plus aléatoire pour le suivi des parents...

Ce qu'il faut, c'est éduquer et informer ces personnes qui font encore ce genre d'acte gratuit et honteux par des réunions d'informations en concertation avec la FDSEA, l'ONCFS, les fédérations de chasse et les assocs naturalistes, et ça commence à marcher dans notre secteur... le jour où les incultes de la nature seront au parfum sur l'utilité de ces oiseaux pour la nature et pour eux, la partie sera gagnée... ça vient tout doucement...
Il y a également une solution plus radicale pour les irréductibles "nemrods", c'est menacer d'une réduction des primes si c'est avéré qu'il y a un nid dans le champ et qu'il y a eu destruction volontaire, je peux vous dire que quand on touche au portefeuille, c'est efficace!

Gardons espoir, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...

Alain.
La nature est belle et indispensable, pr�servons-l� pour les g�n�rations futures...

Hors ligne PhilR

  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 285
  • Sexe: Homme
Re : Communiqué DESTRUCTION d'espèce protégée
« Réponse #12 le: 30 Juillet 2007, 11:57:01 »
BEURK ...

Sans commentaires, ou presque ...

Excepté les dégénérés du cigare je ne vois pas trop qui ...

L'idée de l'attaque au portefeuille me plaît bien ...

Philippe ...

Un portfolio => PhilR
Un livre => NX2