Auteur Sujet: Vivant (Yann Arthus-Bertrand) (2023)  (Lu 3138 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne PascalL

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 67
Vivant (Yann Arthus-Bertrand) (2023)
« le: 02 Juin 2023, 16:00:45 »

« Vivant », le dernier documentaire de Yann Arthus-Bertrand, où, pour une fois, on ne vous emmène pas au Botswana, en Inde ou en Australie, mais uniquement à la découverte de la faune, de la flore, et des paysages, de l’Hexagone, avec la participation de 200 photographes/vidéastes. Une approche singulière où le nom des espèces qui apparaissent à l’écran sont indiquées. De nouveau, un film riche en couleurs, en scènes et, comme attendu, engagé.

https://www.lemonde.fr/culture/article/2023/05/23/dans-vivant-sur-france-2-yann-arthus-bertrand-remet-l-humain-au-c-ur-de-la-biodiversite_6174532_3246.html


https://www.france.tv/documentaires/voyages/4890409-vivant.html

Hors ligne Thomas C.

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 370
  • Sexe: Homme
Re : Vivant (Yann Arthus-Bertrand) (2023)
« Réponse #1 le: 11 Juin 2023, 19:51:48 »
Beau film, mais conclusion incongrue, avec un attaque partisane de la chasse, alors que les enjeux sont franchement ailleurs. Et on comprends mieux la bassesse des commentaires de Marc Giraud (président de l'ASPAS), quand on entend dans l'autre film le 'rêve' de YAB : réintroduire des cerfs dans le bois de Boulogne de Paris... Paroxysme de la débilité. Le cerf mérite mieux que ça !

Non au cerf apprivoisé ! Oui au rêve, à la quête, au mystère, et à la vraie nature sauvage authentique, qui trouvera son salut - non pas dans l'interdiction de la chasse, stop au boucs émissaires - mais dans la réduction des impacts de la société humaine en général.

Heureusement, le film ne se limite pas aux commentaires, et les séquences sont généralement de toute beauté.

Hors ligne mumu

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3800
  • Sexe: Homme
Re : Re : Vivant (Yann Arthus-Bertrand) (2023)
« Réponse #2 le: 12 Juin 2023, 16:30:29 »
Heureusement, le film ne se limite pas aux commentaires, et les séquences sont généralement de toute beauté.
Oui, mais des séquences bien courtes parfois. Ca donne l'impression d'un catalogue listant rapidement les espèces ... Dommage je trouve.
Vincent.

Pour ceux qui utilisent GIMP, voici des petits tutoriaux.

Hors ligne PascalL

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 67
Re : Vivant (Yann Arthus-Bertrand) (2023)
« Réponse #3 le: 14 Juin 2023, 14:47:53 »
@Thomas C.

On peut présumer que la proposition d’une réintroduction de cerfs dans les forêts périurbaines n’aurait d’autres buts que de permettre aux citadins de se reconnecter un peu avec la nature, à une époque où ceux-ci vivent davantage dans la virtualité qu’ailleurs. Projet à l’image de Richmond Park par exemple.
https://www.youtube.com/watch?v=AAP_tqiYB8c

Tout le monde n’a pas forcément ni l’envie, ni le temps ou ni les moyens de partir en immersion totale durant 4 mois à l’autre bout du pays dans l’espoir de, peut-être, entrevoir un renard ou un chamois. Une telle invasion ne serait d’ailleurs pas souhaitable (cf. les conséquences néfastes de la surfréquentation de certains sites). Ne perdons pas de vue qu’aucune espèce n’a besoin de l’Homme, nous ne leur sommes utiles en rien, bien au contraire.

Quant au sujet de la chasse, il est malheureusement tabou et on ne peut pas en discuter ici (ou ailleurs), alors qu’il y aurait sans doute moyen de conduire un débat constructif.


@mumu

En effet, mais c’est quasi le cas de tous les documentaires animaliers, où l’on change d’image et aussi d’espèce toutes les 3-4 secondes, sans vraiment s’attarder. « Documentaires zappings » comme j’aime les appeler, par opposition aux documentaires plus thématiques, ne traitant soit qu’une espèce, soit qu’un sujet : les adaptations au froid par exemple.

C’était un choix ici que de montrer la diversité biologique de l’Hexagone en passant par un maximum de représentants des règnes du Vivant. Le but n’étant pas d’instruire, encore que, mais plutôt d’éveiller les consciences sur ce que l’on va perdre : sa diversité, sa majesté, ses impacts ou tout simplement sa beauté.