Auteur Sujet: Brame sous 38°, c'est chaud....  (Lu 8207 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #25 le: 02 Décembre 2020, 16:38:01 »
Merci Sébastien et Vincent pour avoir exprimer vos points de vue.

Je rejoins Sébastien sur le constat fait il y a déjà de nombreuses années : les premiers à se plaindre l'ont fait ici même, et je souviens d'un photographe connu qui affûtait en Sologne dans une propriété privée et qui avait vu sa semaine complètement pourrie par des billebaudeurs opérant à l'arrache. Aujourd'hui, on a largement dépassé ce cap, en Normandie, là où je fais des images depuis plus de quarante ans, j'ai abandonné au bout de deux jours !
Loin de moi l'idée de mettre le bourdon, mais chacun doit réfléchir à sa communication et surtout aux choix qu'il fait dans la publication de ses images: c'est un vrai paradoxe car les images sont faites pour être vues !

Deux images pour tenter de convaincre ceux qui croient mordicus qu'il faut cavaler pour réussir : des images réalisées à l'affût et en pleine journée dans des endroits calmes.
« Modifié: 02 Décembre 2020, 16:49:58 par HYLA »

Hors ligne D@niel

  • Modérateur
  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3429
  • Sexe: Homme
    • clicpassion
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #26 le: 02 Décembre 2020, 17:00:34 »
Les 4 dernières sont magnifiques  uy8

je te rejoins évidement sur ce constat... Encore plus vrai en forêt domaniale...
J'ai même vu l'exposition d'un photographe assez reconnu avec de belles image de cerfs et de brame, mais dont le titre de l'expo était le nom de la forêt...
J'ai donc croisé bien plus de monde lors du brame suivant et en discutant, beaucoup de ces personnes venaient parce qu'elles avaient vu cette expo et voulait faire les mêmes images  fhfh

Et dire qu'avant, que les cervidés étaient diurnes et vivaient en plaines...
Daniel

Hors ligne buteo

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 149
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #27 le: 02 Décembre 2020, 17:13:14 »
Que de belles images de quiétude !!

Sinon, tout à fait en phase avec toi, en 40 années de brame, j'ai observé les mêmes évolutions dans mon coin !! pas beaucoup de naturaliste mais beaucoup de "porteurs" d'objectifs avec aucune connaissance du terrain !! peu respectueux des animaux, des propriétaires et encore moins des autres photographes !!  souvent incapable de faire le moindre affût mais systématiquement en approches improvisées qui de toute façon sont vouées à l'échec face à cette belle scène de vie que tu viens de poster !.
Moi je ne pratique que l'affût, environ 400 heures cette année, c'est la seule technique qui à mon avis dérange le moins les animaux et qui pourrait permettre de partager des territoires : 2 ou 3 photographes en approche sur une place de brame, il est évident que cela ne peut pas marcher ! et cela fait enrager le 4 qui est à l'affût depuis 6h du matin ! 

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #28 le: 03 Décembre 2020, 09:13:59 »
Et dire qu'avant, que les cervidés étaient diurnes et vivaient en plaines...
Daniel

Salut Daniel,

c'est toujours le cas lorsqu'ils ne sont pas dérangés sans arrêt: je fais beaucoup d 'images en pleine lumière, notamment à la mi journée, même sur des cerfs mâles adultes qui ont du mal à tenir 12 ou 14 heures sans manger ! Il faut avoir conscience que ces animaux ont besoin d'être au calme pour se reposer et pour ruminer, ce que semblent oublier un nombre croissant de nos contemporains, qui fréquentent les massifs forestiers pour leurs activités de loisir ( trek, balades, vtt, chasse, photo, champignons, et j'en oublie...), des raisons qui font que le retour des grands cervidés dans nos plaines est effectif dans pas mal de régions, car ils y trouvent le calme necéssaire à leur survie. Cette image montre un cerf qui pâturait vers 13 heures entre deux bosquets de plaine:
« Modifié: 03 Décembre 2020, 09:24:22 par HYLA »

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 55514
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #29 le: 03 Décembre 2020, 10:23:43 »
Joli!

Gauthier

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #30 le: 04 Décembre 2020, 09:35:14 »
Moi je ne pratique que l'affût, environ 400 heures cette année, c'est la seule technique qui à mon avis dérange le moins les animaux et qui pourrait permettre de partager des territoires : 2 ou 3 photographes en approche sur une place de brame, il est évident que cela ne peut pas marcher ! et cela fait enrager le 4 qui est à l'affût depuis 6h du matin !

Tout à fait d'accord, d'ailleurs au moment du brame nous sommes souvent deux, soi ensemble, soi dans deux endroits distincts. Par contre un seul billebaudeur suffit à faire perdre une demi journée d'affût à plusieurs photographes affûteurs, même dans un grand secteur ! Chaque photographe pense qu'il est seul et unique, et surtout libre de faire ce qui lui plaît, sauf que dans la pratique c'est une attitude qui finit toujours par avoir des conséquences négatives pour celui qui pense de cette manière : l'approche peut se concevoir si l'on est certain d'être seul sur un territoire, auquel cas on pourra facilement mesurer l'écart des résultats entre une attitude statique sur une zone bien repérée, et celle qui consiste à approcher les animaux qui brament, pour ensuite se forger une opinion. Le problème, c'est que chacun n'a pas la même vision de la notion de résultats, ni de la qualité d'image : je croise des personnes qui sont satisfaites de leur sortie car ils ont réussi à mettre en boîte un cerf qui traverse un layon, ou une biche suitée surprise dans une traversée de clairière, le tout en se promenant. D'autres ragent parce que sur une centaine d'images d'affût, ils n'ont pas obtenu celle qui les fait rêver depuis des années, et j'en fait partie ! On voit que donner des leçons dans un tel contexte s'avère prétentieux, et surtout complexe, d'autant plus que la nature humaine est naturellement prompte à générer du conflit, en faisant naître de la frustration et de l'agressivité, chez ceux qui prônent une démarche avec véhémence.
A contrario, je crois qu'il faut privilégier l'exemple par l'image et l'échange, plutôt que l 'affrontement stérile, car bien souvent le billebaudeur n'est qu'un futur affûteur qui s'ignore.
Affûter c'est du temps qui pourra sembler perdu pour un billebaudeur pressé de rentabiliser son super zoom et son boitier chèrement acquis, mais c'est le seul moyen que je connaisse pour obtenir des images de qualité, de comportements naturels et de scènes paisibles :
« Modifié: 04 Décembre 2020, 14:52:22 par HYLA »

Hors ligne jjp1954

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1112
  • Sexe: Homme
    • Galerie JJP
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #31 le: 04 Décembre 2020, 11:33:34 »
Merci pour cette saison de brame

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 8423
  • Sexe: Homme
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #32 le: 04 Décembre 2020, 19:21:44 »
Superbes ces images d'animaux sereins en zone découverte, bravo pour le choix des affûts et ta discrétion !

Anthony

Hors ligne canon33

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 371
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #33 le: 04 Décembre 2020, 20:40:01 »
Bonsoir , le fil est superbe dans son intégralité pour ma part , j'aime beaucoup cette dernière avec ce beau cerf couché, paisible ...Bravo !

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 8441
  • Sexe: Homme
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #34 le: 04 Décembre 2020, 22:12:21 »
Toujours une belle qualité d'images comme d'habitude!
 Le brame...qui énerve au moins autant les photographes que les cerfs :mrgreen:
 je vais me faire l'avocat du diable, mais parfois...souvent??, un animal qui arrive devant l'affût a pu être dérangé à 1_2_3 km de là par un champignoniste, photographe etc...  ;)

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #35 le: 05 Décembre 2020, 00:43:40 »
Merci pour vos appréciations,

J'espère que ça donnera envie à d'autres de passer au mode statique...Une pratique qui permet de voir les animaux de très près et dans des postures naturelles.

Hors ligne buteo

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 149
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #36 le: 05 Décembre 2020, 08:46:19 »
Bonjour René,

Belle mise à jour, avec une préférence pour cette dernière , superbe on est "dedans" !, plaisir de l'affût !

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #37 le: 05 Décembre 2020, 12:09:39 »
Bonjour René,

Belle mise à jour, avec une préférence pour cette dernière , superbe on est "dedans" !, plaisir de l'affût !

Dans le cadre des plaisirs de l'affût : le cerf qui vient se coucher à proximité pour bramer.
« Modifié: 05 Décembre 2020, 14:54:52 par HYLA »

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 8441
  • Sexe: Homme
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #38 le: 05 Décembre 2020, 17:39:23 »
La sécheresse a du bon, joli ton sur ton pour ces deux dernières.

Hors ligne Lucho

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 315
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #39 le: 05 Décembre 2020, 17:45:38 »
Superbes récompenses pour, on imagine, énormément d'heures d'attente.

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #40 le: 05 Décembre 2020, 17:52:02 »
Merci pour vos avis,

pour finir cette série sur le brame, une image réalisée dans un assec d'étang, où un cerf venait boire tous les soirs :

Hors ligne Lucho

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 315
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #41 le: 05 Décembre 2020, 18:08:42 »
Il avait une sacrée descente ce cerf  :)

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 8441
  • Sexe: Homme
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #42 le: 05 Décembre 2020, 18:46:36 »
Ça fait 2_3 ans qu'ils ont du mal à se remplir les étangs ...

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #43 le: 06 Décembre 2020, 10:39:07 »
C'est clair, les étangs qui se remplissent à l'eau de pluie, par déversement de canaux reliés, sont en difficulté depuis plus de dix ans dans toutes les régions humides de France. Les conséquences sont dramatiques et on commence seulement à mesurer les risques que cette situation fait courir à la biodiversité : en premier lieu, la plupart de ces étangs étaient voués à la pisciculture et l'impossibilité de les exploiter correctement dans ces conditions de sécheresse à répétition, fait que beaucoup ont été vendus à des groupes financiers ou des propriétaires qui les transforment en territoires de chasse, avec toutes les parties herbeuses qui se reboisent et se buissonnent, au détriment des espèces faunistiques et floristiques qui vivent à la lumière ( orchidées, reptiles ). Ainsi, à l'exemple de la Sologne, la plupart de ces régions vont devenir d'immenses parcs à gibier, clôturés comme il se doit et interdites d'accès évidemment, où les sangliers cochonnés vont se reproduire à tout va et décimer tout ce qui vit au sol. Ce qui aura des conséquences sur les relations entre les hommes qui vivent sur ces territoires et ne manquera pas de créer des problèmes avec ceux qui voudront simplement y séjourner ou les visiter, ou y vivre d'autres activités, comme du tourisme ou de l'agriculture. La Brenne est en passe de prendre ce virage actuellement, les clôtures hautes de type ursus commencent à fleurir un peu partout et les relations commencent à se tendre entre les jeunes éleveurs qui ne trouvent plus de terres à vendre ou à louer pour les exploiter, et les milliardaires qui font monter les prix pour étendre leurs domaines....le prix d'un hectare d'herbage brennoux est presque égal à celui de la beauce !

« Modifié: 06 Décembre 2020, 17:47:28 par HYLA »

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 8441
  • Sexe: Homme
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #44 le: 06 Décembre 2020, 18:30:40 »
« Modifié: 06 Décembre 2020, 20:49:59 par daguet »

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #45 le: 06 Décembre 2020, 18:50:03 »
Merci d'avoir apporté ta contribution, comme on pourra le voir  c'est plus que dramatique, et ce n'est bien entendu pas limité à la Sologne, toutes les régions sont touchées de la Normandie, jusqu'aux Cévennes où des parcs se montent même sur les causses !

Après certaines études doivent être décryptées : quand on voit des conclusions qui parlent d'une situation favorable pour la biodiversité en zone clôturée, il ne s'agit pas de parcs de chasse sur densifiés en sangliers, ni en cerfs élaphes, car dans ces cas là il n'y a plus rien au sol !
« Modifié: 06 Décembre 2020, 19:21:56 par HYLA »

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 8423
  • Sexe: Homme
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #46 le: 06 Décembre 2020, 19:37:05 »
Superbes ces ajouts tant au niveau des images que des commentaires !

Merci du partage,
Anthony

Hors ligne herissonalunettes

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 549
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #47 le: 06 Décembre 2020, 21:02:13 »
Tout d'abord, bravo, car il y a de superbes images sur ton fil.

Après, pour revenir sur les "menaces", finalement, le rurbain qui va aux champis, en vtt et en billebaude, c'est pas si mal par rapport aux clôtures.
Un photographe reconnu, ça "s’achète" avec une liberté d'affut privilégiée. mais 100 locaux qui ont l'habitude de se balader et qui font valoir leur droit de passage, ça peut être utile face à un projet de parc.

Attention à ce qu'une élite n'en remplace pas une autre!

Quand au dérangement, et à la nécessité d'affut, dur de faire comprendre ca pour le cerf : comment expliquer à un novice que sa présence perturbe et peut compromettre la repro quand le lendemain on aura une battue au même endroit, et que bon an mal an, la population de cervidés se maintient ou prospére malgré des prélèvements plus qu'abondants!

Même si j'ai complètement abandonné la photo de brame faute d'avoir le temps de le faire bien, je préfère une nature ouverte avec des ignorants qui la parcourent et en profitent, qu'une infime minorité qui s'amuse derrière une clôture (ou pas!).

Hors ligne D@niel

  • Modérateur
  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3429
  • Sexe: Homme
    • clicpassion
Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #48 le: 07 Décembre 2020, 07:31:15 »
Elle est magnifique la série toute en proximité  uy8
Daniel

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1343
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Re : Re : Brame sous 38°, c'est chaud....
« Réponse #49 le: 07 Décembre 2020, 09:04:36 »
Tout d'abord, bravo, car il y a de superbes images sur ton fil.
Attention à ce qu'une élite n'en remplace pas une autre!
Même si j'ai complètement abandonné la photo de brame faute d'avoir le temps de le faire bien, je préfère une nature ouverte avec des ignorants qui la parcourent et en profitent, qu'une infime minorité qui s'amuse derrière une clôture (ou pas!).

Merci pour ton intervention et ton point de vue,

Hélas je crains que les toutes "élites" soient déjà derrière les pancartes des propriétés privées, ou les clôtures des grands domaines, parce qu'effectivement je n'en croise jamais sur mes spots habituels. A les entendre, c'est souvent seul moyen pour eux de faire des images sans être dérangé. Les cinéastes le font depuis des décennies car tourner en milieu sauvage reste difficile quand on est professionnel, et quand le temps est compté ! Quand au dérangement, tu as raison : les cerfs ont l'habitude d'être soumis à des intrusions dans leurs milieux, et ça n'augure pas forcément d'une mauvaise reproduction. Si les personne qui vadrouillent pendant le brame se mettaient à l'affût, elles ne feraient pas toutes des images, mais celles qui en feraient verraient la différence entre un animal qui traverse une allée et qui fuit ensuite en apercevant le photographe , et celles que l'on fait posté et bien dissimulé, où les animaux sont dans d'autres attitudes, plus intéressantes. Mais on ne convainct pas ceux qui ne veulent pas entendre, et j'ai bien conscience que mon propos dérange ceux qui veulent faire ce qu'ils veulent, où ils veulent et comme ils l'entendent. Le résultat est connu : c'est la situation que nous vivons en ce moment, où tout le monde s'emmerde au final et perd son temps.
« Modifié: 07 Décembre 2020, 09:07:57 par HYLA »