Auteur Sujet: Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5 (MAJ:Faucon hobereau)  (Lu 643 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne svt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 983
  • Sexe: Homme
    • Jean-Francois CORNUET - PHOTOGRAPHIES
Bonjour,

Les oiseaux ont généralement un vol rapide à très rapide, la distance entre l’oiseau et le cinéaste peut être relativement stable ou alors varier très vite selon sa trajectoire qui n’est pas toujours prévisible.
Depuis les années 2000, les boîtiers numériques et les objectifs autofocus ont grandement facilité la réalisation de photographies d'oiseaux en vol.
En 2014, la sortie du Panasonic GH4, avec la qualité photographique de la 4K, m’a fait passer de la photo-nature à la vidéo-nature. Avec juste un regret : la quasi impossibilité de filmer les oiseaux en vol.

La solution à ce problème est venue en 2017 avec la sortie du GH5 et le ralenti en HD. Mes premiers essais m’ont permis d’ajuster le matériel et la technique.

Le matériel

Boîtier : Panasonic GH5




Réglages du GH5
  • Mode d'exposition : M
  • Format d'enregistrement : MOV
  • Qualité d'enregistrement : FHD 8 bits 100M 30p
  • Cadence variable : 180 im/s
  • Stabilisation du boîtier : activée sur la focale 300 mm. Ce réglage est indispensable pour stabiliser l'image pendant le suivi de l'oiseau. L'absence de cette stabilisation-boîtier sur le GH5s fait que ce boîtier très performant ne convient pas à mon usage à main levée avec une optique non stabilisée.

Objectif
Focale fixe AFS-Nikkor 4/300mm. Le choix de l’objectif est aussi très important. En cadence variable, l’autofocus est inactif. Il faut donc un objectif qui assure une mise au point manuelle efficace : souple, précise avec une course très réduite entre 7m et l’infini pour ajuster la mise au point en continu.



La focale de 300 mm (soit équivalent à 600 mm avec le coefficient multiplicateur de 2 du GH5) m’a paru comme un bon compromis (taille et poids de l’objectif, facilité de MAP…).

La technique de prise de vue
Les oiseaux en vol se déplacent rapidement dans le ciel. Pour des prises de vue rapprochées, le suivi de l’oiseau en vol ne peut se faire que difficilement si l’appareil est fixé sur un trépied équipé d’une rotule fluide, matériel qui convient bien pour l’affût et pour des mouvements lents.

Pour suivre les évolutions de l’oiseau il faut donc travailler à main levée comme en photo, debout de préférence et bien stable sur ses jambes pour être réactif et efficace dans les mouvements de suivi.

Comme la mise au point est manuelle, il faut activer le Focus Peaking et lui choisir une couleur la plus visible. J’ai opté pour la couleur jaune : ainsi la prise est nette lorsque le corps de l’oiseau présente un liseré jaune.

Remarque importante
Puisque la cadence est de 180 im/s, un suivi bien net de 3s à la prise de vue produit un plan de 3 x 6 = 18s. C’est un des avantages importants de cette technique.

Je vais vous proposer progressivement quelques exemples de résultats.


EXEMPLE 1 : le vol du Fou de Bassan

Lien Youtube : https://youtu.be/CUIlIfrTmFc

L’oiseau : avec 1,80 m d’envergure, le Fou de Bassan est le plus grand oiseau de mer de France métropolitaine. Il niche en Bretagne au large de Perros-Guirec (Côtes-d’Armor) sur l’île Rouzic de la Réserve naturelle des Sept-Îles (20 000 couples). Il parcourt des centaines de kilomètres pous pêcher en mer.

L'image ci-dessous est extraite de la vidéo (1920 x 1080px). Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.



Lieu des prises de vue : sur l’un des promontoire rocheux du Cap Sizun (Finistère). Les oiseaux viennent le plus souvent de l’est (baie de Douarnenez et se dirige vers l’ouest (Pointe du Raz).

Conditions météorologiques des prises de vue : par beau temps et mer calme, les Fous de Bassan passent au large. Par grand vent et mer agitée, ils se rapprochent de la côte et passent à bonne portée du téléobjectif.

J’ai volontairement voulu mettre quelques plans longs pour montrer le suivi de l’oiseau. Pas de son direct en ralenti. La bande son basique est le bruit de l’océan.

Pour se rendre compte de l’intérêt du ralenti, il suffit de télécharger la vidéo et de la lire dans un lecteur qui permet la lecture accélérée (6fois).


EXEMPLE 2 : le vol du Coucou gris

Lien Youtube : https://youtu.be/Uz5I1_ypDr4
L’oiseau : avec 60 cm d’envergure, c’est un oiseau de taille moyenne. On l’entend plus qu’on ne le voit, mais avec un peu de patience et de connaissances de ses comportements, il est possible de filmer son vol.

L'image ci-dessous est extraite de la vidéo (1920 x 1080px). Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo.



Lieu des prises de vue : le Coucou gris se rencontre dans des milieux très variés, comme ici sur les landes de la côte bretonne où l’espèce la plus parasitée est le Pipit farlouse.

Conditions des prises de vue : le premier et dernier plans où l’oiseau est posé sont faits à l’affût sur trépied en 4K avec prise de son directe. Les vols sont tournés avec la même technique que pour les Fous de Bassan : debout à découvert pour avoir une bonne liberté de mouvements dans les suivis.

Comme pour l’exemple 1, j’ai volontairement mis quelques plans longs pour montrer le suivi de l’oiseau. Pas de son direct pour les plans ralentis du vol. J’ai construit un bande son basique avec le son direct des prises en 4K.

À la prochaine.

Jean-François

Hors ligne merothm

  • Que la Nature est belle ! Respectons la...
  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2305
    • Photographies de nature, Max Méroth
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #1 le: 04 Juin 2019, 10:37:46 »
Salut !
C'est super ce que tu arrive à faire !
Ca doit demander pas mal de temps d'apprentissage de la technique
J'adore le plan qui commence à 1'30" des fous de bassan, et sinon, la vidéo des vols du coucou est géniale, parce que rien que de voir un coucou c'est pas gagné, alors le suivre en vidéo en vol,... chapeau !

Merci aussi pour les explications,

Max

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 49261
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #2 le: 04 Juin 2019, 13:13:05 »
Autant pour le fou cela me semble accessible, mais quand on pense qu'en réalité cela va 6x plus vite, je tire mon chapeau bas face à la séquence du vol du coucou qui finit à une proximité incroyable, tout en gardant le point et le mouvement fluide! :shock:

Sinon au niveau technique, tu n'es pas en 4K à cause de la stabilisation ou absence de focus peaking dans ce format? C'est le cas sur mon APN: je peux avoir du ralenti 5x mais en HD sans focus peaking, du 4K sans peaking également ou alors du HD avec focus peaking ; je présume que tout ensemble sature le processeur... Mais ces limitations rendent certains modes difficilement exploitables en tant que tel au final, sauf à passer par un moniteur externe qui aurait ces fonctions intégrées comme les Atomos.

Gauthier

Hors ligne svt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 983
  • Sexe: Homme
    • Jean-Francois CORNUET - PHOTOGRAPHIES
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #3 le: 04 Juin 2019, 23:15:42 »
Bonsoir,

Salut !
C'est super ce que tu arrive à faire !
Ca doit demander pas mal de temps d'apprentissage de la technique
J'adore le plan qui commence à 1'30" des fous de bassan, et sinon, la vidéo des vols du coucou est géniale, parce que rien que de voir un coucou c'est pas gagné, alors le suivre en vidéo en vol,... chapeau !

Merci aussi pour les explications,

Max

Merci Max pour ton passage et pour ton appréciation sur mes 2 vidéos.
Effectivement pour le Fou de Bassan le fond de grosses vagues et d'écume donne une belle ambiance aux vols de ces magnifiques oiseaux.
Pour le Coucou, le vol est assez direct. Le plus difficile à gérer ce sont les trajectoires où l'oiseau se rapproche très vite de moi. Il faut arriver à ajuster en continu la mise au point manuelle.

Autant pour le fou cela me semble accessible, mais quand on pense qu'en réalité cela va 6x plus vite, je tire mon chapeau bas face à la séquence du vol du coucou qui finit à une proximité incroyable, tout en gardant le point et le mouvement fluide! :shock:

Sinon au niveau technique, tu n'es pas en 4K à cause de la stabilisation ou absence de focus peaking dans ce format? C'est le cas sur mon APN: je peux avoir du ralenti 5x mais en HD sans focus peaking, du 4K sans peaking également ou alors du HD avec focus peaking ; je présume que tout ensemble sature le processeur... Mais ces limitations rendent certains modes difficilement exploitables en tant que tel au final, sauf à passer par un moniteur externe qui aurait ces fonctions intégrées comme les Atomos.

Gauthier

Merci Gauthier pour ton passage et ton appréciation.
Garder le point est effectivement la plus grande difficulté de ce genre de prise de vue. Les rayures ventrales du Coucou facilite l'utilisation du Focus Peaking. La fluidité est produite à la fois par le suivi de l'oiseau en vol et surtout par le ralenti 6x.

Je suis en FHD car la cadence variable à 180 im/s n'est disponible que dans ce mode.
En UHD et 4K on ne peut pas dépasser les 60 im/s ce qui donne un ralenti x2 en lecture à 30 im/s. Un ralenti de x2 est selon mon expérience insuffisant pour le suivi fluide du vol de la plupart des oiseaux.
Le Panasonic GH5s est capable de faire du 240 im/s, soit un ralenti x10 en lecture à 24 im/s. Mais le Panasonic GH5s n'a pas de stabilisation boîtier, donc il ne convient pas à ma méthode de travail.
De l'UHD ou 4K à 180 im/s exigera un processeur plus puissant avec un refroidissement efficace. Peut-être dans un hypothétique GH6, si Panasonic conserve le format Micro 4/3...

Je suis surpris que l'activation du Focus Peaking sur ton APN soit dépendant des résolutions HD, FHD ou 4K. Sur le GH5, le Focus Peaking est actif avec tous les modes. Pour moi cette assistance à la mise au point manuelle indispensable pour mon travail  consomme peu de ressources processeur. Par contre sur le GH5, l'utilisation du ralenti 6x exige une carte rapide. Au début j'utilisais des cartes SD à 95MB/s. Après avoir eu plusieurs fois des blocages de l'enregistrement des données au cours de prises de vue, je suis passé aux cartes plus rapides 300MB/s qui fonctionnent très bien. L'enregistrement à 180 im/s et la conversion immédiate en vidéo 30 im/s semble exiger ce type de carte, alors que l'enregistrement en 4K classique se fait très bien sur les cartes 95MB/s.

L'utilisation d'un moniteur externe ne convient absolument pas au suivi d'oiseau en vol. Il faut pouvoir filmer exactement comme en photo d'oiseaux en vol avec la visée électronique des hybrides dans l'axe de la visée comme sur les reflexes.

Le format Micro 4/3 du GH5 présente aussi l'avantage par rapport aux Full Frame de pouvoir utiliser des "petits" 300mm donnant une focale de 600mm avec le coefficient multiplicateur x2 qui convient bien au suivi des oiseaux en vol.

À bientôt.

Jean-François

Hors ligne luca

  • Membre
  • *
  • Messages: 48
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #4 le: 05 Juin 2019, 02:36:18 »
Bonjour,
Incroyable ces images de coucou en vol!
Question matériel : un zoom n'était-il pas envisageable? style 70-300 Nikon par exemple?

Luc

Hors ligne svt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 983
  • Sexe: Homme
    • Jean-Francois CORNUET - PHOTOGRAPHIES
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #5 le: 05 Juin 2019, 09:28:56 »
Bonjour,

Bonjour,
Incroyable ces images de coucou en vol!
Question matériel : un zoom n'était-il pas envisageable? style 70-300 Nikon par exemple?

Luc

Merci Luc pour ton passage et ton appréciation sympathique.

Plusieurs raisons pour ne pas utiliser un zoom comme le Nikkor 70-300 :
1. L'utilisation de la stabilisation du boîtier GH5 avec une optique qui ne communique pas avec le boîtier exige d'entrer ou de confirmer à chaque allumage la focale utilisée dans un menu (300 mm dans mon cas).
Or le bon réglage de la stabilisation du boîtier est indispensable pour ce genre de prise de vue.
Avec un zoom comme le Nikkor 70-300, il faudrait à chaque changement du facteur de zoom modifier le réglage dans le menu correspondant.

2. Une solution serait d'utiliser le Panasonic 100-400 mm qui communique avec le boîtier et doit ajuster automatiquement la stabilisation du boîtier en fonction de la focale.
Comme je n'ai jamais eu cette optique, je ne sais pas si la mise au point manuelle de cette optique convient bien à ma pratique. Je rappelle que l'utilisation du ralenti x6 désactive l'autofocus.
Les qualités de la bague de MAP de l'optique constituent l'autre facteur de réussite de ce genre de prise de vue : souple, précise, ...

Mon AFS-Nikkor 4/300 va avoir 19 ans. Son moteur AF est mort depuis quelques années après avoir déjà été réparé en 2010. Son autofocus fonctionnait très bien pour faire des photos d'oiseaux en vol, voir cet ancien fil.
Aujourd'hui avec les hybrides comme le GH5, il a conservé son excellent piqué comme le montrent les images extraites de vidéo ci-dessus. Ces images sont extraites de vidéo FHD (1920 x 1080) et sont tournées à une cadence de 180 im/s.

En vidéo UHD - 4K, avec une mise au point précise assistée avec le Focus-Peaking, on obtient un beau piqué.
Son diaphragme manuel permet le réglage de l'ouverture, ce que ne permettent plus les optiques récentes de Nikon avec leur diaphragme "électromagnétique".

L'image ci-dessous est extraite d'une vidéo UHD (3840 x 2160) tournée avec le GH5 + 300.



À bientôt.

Jean-François


Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 49261
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #6 le: 05 Juin 2019, 09:56:12 »
C'est certain que les vidéos exigent maintenant des cartes plus qualitatives qu'en photo ; tout l'enjeu étant de soutenir un débit élevé continu, contrairement à la photo qui travaille par pics ce qui est plus facilement gérable. Et le ralenti est encore plus exigeant ; je confirme. Clairement, il faut des cartes de marque (qualité) permettant des débits très élevés en effet.

Extra, cette image. Il faut dire qu'on tape dans des résolutions déjà supérieures aux premiers appareils numériques.

Gauthier

Hors ligne svt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 983
  • Sexe: Homme
    • Jean-Francois CORNUET - PHOTOGRAPHIES
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #7 le: 05 Juin 2019, 17:24:52 »
Bonsoir

Voici un nouvel exemple.

EXEMPLE 3. Le vol de la Panure à moustaches.

Lien Youtube : https://youtu.be/fyXg56v4TZE

L’oiseau : avec 17 cm d’envergure, la Panure à moustaches est un oiseau de petite taille. On le rencontre dans les grandes roselières où ils se déplacent le plus souvent en groupe en émettant sans cesse des cris de contact caractéristiques (voir la bande son).
L'image ci-dessous est extraite de la vidéo (1920 x 1080px)



Lieu des prises de vue : sur le bord de l’une des grandes roselières de la baie d’Audierne, Finistère.

Conditions des prises de vue : les informations de la page Youtube présentent les données temporelles cliquables avec l’indication du ralenti. Aucun affût. Les plans au ralenti x6 sont faits comme d’habitude à main levée au 300. Les autres plans en UHD sont faits sur trépied.

Pas de son direct. Enregistrement sur place d’une bande son avec les cris de contact des Panures.

À la prochaine.

Jean-François

Hors ligne serge 2

  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 212
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #8 le: 05 Juin 2019, 18:11:56 »
Bonjour,

Un très difficile et bel exercice,  :grin: bien réussi, avec des séquences également bien réussi, merci de ce partage...

Serge

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 49261
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #9 le: 06 Juin 2019, 09:32:34 »
Très joli! C'est dingue: parfois on soupçonne à peine le ralenti ; c'est dire comme ça bouge vite en vrai!

Gauthier

Hors ligne merothm

  • Que la Nature est belle ! Respectons la...
  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2305
    • Photographies de nature, Max Méroth
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #10 le: 06 Juin 2019, 11:29:19 »
Encore des images remarquables !!
Bravo !

Et la qualité est encore excellente comme le montre l'image prise de ta vidéo au dessus...

Max

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 467
  • Sexe: Homme
Re : Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #11 le: 06 Juin 2019, 23:07:15 »
la vidéo des vols du coucou est géniale, parce que rien que de voir un coucou c'est pas gagné, alors le suivre en vidéo en vol,... chapeau !


même avis !
le suivre une fois, chapeau! le suivre 4-5-6 fois, c'est pire !  :grin:

il y a combien d'heures d'affut pour cette vidéo?

JR

Hors ligne svt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 983
  • Sexe: Homme
    • Jean-Francois CORNUET - PHOTOGRAPHIES
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5
« Réponse #12 le: 15 Juin 2019, 11:28:38 »
Bonjour,

Bonjour,
Un très difficile et bel exercice,  :grin: bien réussi, avec des séquences également bien réussi, merci de ce partage...
Serge

Merci Serge pour ton passage et ton appréciation. Ce n'est pas toujours "très difficile". C'est principalement de la technique et de la patience.

Très joli! C'est dingue: parfois on soupçonne à peine le ralenti ; c'est dire comme ça bouge vite en vrai!
Gauthier
Oui, les oiseaux plus ils sont petits plus ils bougent vite! La Panure est très vive. Il faut passer du temps en sa compagnie pour qu'elle accepte de se laisser filmer à découvert. Le ralenti est utile pour étudier ses comportements posé et en vol.

Encore des images remarquables !!
Bravo !
Et la qualité est encore excellente comme le montre l'image prise de ta vidéo au dessus...
Max
Merci Max pour ton passage et ton commentaire. Quand les réglages sont bons (surtout la MAP) la qualité de la 4K et les ralentis en FHD sont d'un très bon niveau.

la vidéo des vols du coucou est géniale, parce que rien que de voir un coucou c'est pas gagné, alors le suivre en vidéo en vol,... chapeau !

même avis !
le suivre une fois, chapeau! le suivre 4-5-6 fois, c'est pire !  :grin:

il y a combien d'heures d'affut pour cette vidéo?

JR

Merci L'argonnais  pour ton passage et ton appréciation.
Des journées d'observation et de compréhension des réactions du Coucou facilitent ensuite la prise de vue.

Voici un nouvel exemple.

EXEMPLE 4 . La chasse en vol du Faucon hobereau

Lien Youtube : https://youtu.be/WN33zDR0LIM

L'oiseau : avec 75 cm d’envergure, c’est un oiseau de taille moyenne. Je l’ai filmé chassant des libellules et des martinets noirs. Bien qu’il soit un chasseur très rapide et très adroit, il lui arrive de rater ses captures.

L'image ci-dessous est extraite de la vidéo (1920 x 1080px) et retravaillée car mal cadrée à l'origine (fin de la vidéo).



Lieu des prises de vue : sur le bord de l’une des grandes roselières de la baie d’Audierne, Finistère.

Conditions des prises de vue : les informations de la page Youtube présentent les données temporelles cliquables. Aucun affût.

Pas de son direct. Enregistrement sur place d’une bande son avec le chant lointain d’une Locustelle luscinioïde, présente lors des prises de vue.

À la prochaine.

Jean-François

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 49261
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Il faut aussi une solide connaissance des sujets. Déjà pour les trouver, et dans des lieux favorables à ces prises de vues. C'est épatant ces scènes de chasse. Je suis aussi impressionné par celle où il perd sa proie et parvient à la récupérer, et toi qui ne faillit pas à suivre l'action au complet! Chapeau!

Gauthier

Hors ligne svt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 983
  • Sexe: Homme
    • Jean-Francois CORNUET - PHOTOGRAPHIES
Bonjour,

Il faut aussi une solide connaissance des sujets. Déjà pour les trouver, et dans des lieux favorables à ces prises de vues.
Gauthier

C'est sûr que c'est plus facile quand on connait son sujet d'étude. Observation et patience. Pour les Fous de Bassan, j'ai mis plusieurs années avant de trouver les bons endroits et surtout les bonnes conditions météo.

Je suis aussi impressionné par celle où il perd sa proie et parvient à la récupérer, et toi qui ne faillit pas à suivre l'action au complet! Chapeau!
Gauthier

Quand j'ai filmé la scène, comme tout se déroule très vite, je n'ai pas vu ce qui venait de se passer. J'ai simplement essayer de suivre l'oiseau. C'est au dérushage que j'ai compris qu'il avait fait ce décrochage vers le bas pour récupérer la proie.
Avec les oiseaux rapides comme ce faucon ou les martinets, je commence à deviner à la prise de vue si un comportement particulier s'est passé pendant la prise. Mais au dérushage, j'ai souvent de bonnes surprises. C'est tout l'intérêt du ralenti.

À la prochaine.

Jean-François

Hors ligne merothm

  • Que la Nature est belle ! Respectons la...
  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2305
    • Photographies de nature, Max Méroth
Ces scènes de chasse sont tout bonnement incroyables !!
Merci beaucoup du partage, c'est vraiment super de pouvoir observer ça grâce à tes vidéos  ; )

Max

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 6962
  • Sexe: Homme
Géniales ces vidéos, en plus sur des espèces pas faciles à observer !
Bravo pour le coucou mais ma vidéo préférée est celle du hobereau en chasse, superbes ces séquences.

Anthony

Hors ligne svt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 983
  • Sexe: Homme
    • Jean-Francois CORNUET - PHOTOGRAPHIES
Bonsoir,

Ces scènes de chasse sont tout bonnement incroyables !!
Merci beaucoup du partage, c'est vraiment super de pouvoir observer ça grâce à tes vidéos  ; )

Max

Merci Max pour ton passage et ton appréciation bien sympathique. Moi aussi j'ai découvert par le ralenti ce qui se passait dans ces évolutions rapides de la chasse du hobereau.
Toutes les chasses en vol m'intéressent particulièrement pour pouvoir établir des comparaisons avec mon sujet d'étude favori : le Martinet noir.
La vidéo au ralenti apporte souvent plus d'informations que la photo.

Géniales ces vidéos, en plus sur des espèces pas faciles à observer !
Bravo pour le coucou mais ma vidéo préférée est celle du hobereau en chasse, superbes ces séquences.

Anthony

Merci Anthony pour ton passage. Bien content que ces vidéos te plaisent.
Des "espèces pas faciles à observer" c'est vrai mais qui sont finalement "plus faciles" à filmer en vol que plein d'autres espèces.
Pour le hobereau, j'ai profité de conditions favorables : un dizaine d'individus en chasse, des passages réguliers au-dessus de ma tête, des oiseaux plus concentrés sur les Odonates que sur ma personne (je filme à découvert)...

Amicalement.

Jean-François

Hors ligne Gillou

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 424
  • Sexe: Homme
    • wwvideo.tv
Re : Filmer le vol des oiseaux avec le Panasonic GH5 (MAJ:Faucon hobereau)
« Réponse #18 le: 12 Septembre 2019, 01:34:25 »
Bonsoir.

Je découvre ce fil aujour d'hui, que dire si ce n'est Exceptionnel. Je me suis essayé à la vidéo avec une Canon XL 2, quelques bonnes images dans l'ensemble puis un PB de capteur vert d'un côté jaune de l'autre suite à un coup de chaud, maintenant c'est la photo, mais je commence à réenvisager la vidéo et continuer avec les optique Canon EF, je regarde les boitiers BlackMagic 6K. D'un autre côté j'ai humblement appris que faire des images vidéo ne se résume pas à la PDV et que derrière il y a l'histoire et le montage, sacré travail que la.