Auteur Sujet: Un argonnais au Paradis. [MAJ Belvedere]  (Lu 3592 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne le louis

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 55
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ déjeuner Letaba]
« Réponse #25 le: 06 Décembre 2018, 22:14:35 »
Bonjour l' Argonnais,

c'est vraiment un plaisir de te lire et d'imaginer votre voyage.

Tu pourras en tirer un documentaire...
Merci pour les images qui illustrent bien tes récits.
Il y quand même pas mal de diversité.

A bientôt, à te lire avec impatience..

Le Louis

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Re : Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ déjeuner Letaba]
« Réponse #26 le: 06 Décembre 2018, 22:35:52 »
Merci à vous trois pour vos petits mots.

Sacré travail d'édition et de préparation pour arriver à nous présenter tout ça !  :shock:

Merci du partage  ))))

en toute honnêteté, les remerciements ne sont pas tout à fait immérités, car c'est vrai que c'est un travail de malade !  :mrgreen:
Enfin travail non, car si c'était réellement un travail, une corvée, je ne le ferais évidemment pas. Mais ça prend beaucoup de temps. Car il faut déjà trier les photos par espèce, trouver le nom des espèces, des oiseaux surtout; les mammifères, c'est plus simple, sauf pour différentier l'Ourébi du Springbok, moins simple quand on en a jamais vu; idem avec l'Orétrague sauteur, ou encore un Cob des roseaux à venir dont je ne suis pas sur du tout, ou encore le dilemme de jour, Chacal à flancs rayés ou de Chabraque  :?: er4 Bon on s'en fiche, c'est des chacaux !  :mrgreen:

Aprés j'arrange un poil , pas trop; les meilleures; que j'ai toujours du mal à sélectionner. Aprés, il faut écrire toutes ces conneries !  :mrgreen:  et enfn, alléger toutes les photos, les héberger, et remettre les liens là ou il faut; avec l'hébergeur du moment tof.cx, copier/coller de tous les liens dans un ordre plus ou moins alléatoire; il faut remettre chaque lien là ou il faut. Je les mets tous, si je me suis planté à la 11ème, je suis bon pour recommencer...  :roll:
Et evidemment, il faut relire tout, remettre un Smiley par ci , un autre par là, visualiser, ou à minima tenter de visualiser quand une photo a été mal réduite, et que rien ne passe; sans savoir quelle photo est pas bonne...

Mais bon, pour l'instant c'est toujours un plaisir car dans ma tête j'y suis toujours au Kruger; ça a été un tel plaisir que je suis toujours dedans, et ce post est un moyen d'y rester. Et si je passe autant de temps avec ces photos, c'est que ça a été vraiment magnifique car rappel de ce que j'ai déjà écrit :

"
Bon il faut dire que si j'ai été par le passé trés motivé par la photo, c'était beaucoup moins le cas ces derniers mois; avant l'AFS, je n'avais quasi pas touché l'APN ou trié des photos sur le PC depuis quelques mois.
Et si j'avais bien préparé tout le matos photo pour l'AFS, je m'étais dit qu'il fallait pas que je mitraille à tout va, j'ai encore beaucoup de retard dans le tri. Du coup, certaines fois je me contentais d'une seule photo, sans même regarder si elle était ok
"
le retard, c'est 4 -5 000 - 6 000 qui attendent sur un disque dur externe; certaines de 2016, dont des chevreuils faites lors de mes approches ; il n'y a pas que des daubes (http://www.danseavecleschevreuils.com/) mais ça me saoule.... alors que je suis enchanté de faire celles du Kruger ; c'est qu'il y a des raisons... il faut y aller !!

Il faut dire aussi qu'en Parisien moyen (plus que moyen selon certains !  :mrgreen:  ) , je me tape 1 h de RER le matin , et rebelote le soir; je suis tout le temps assis, avec le PC sur les genoux à faire mes photos, ça passe le temps. Et même ce week end, rien de prévu, j'y ai encore passé beaucoup de temps...

... allez je retourne préparer la suite.

JR



« Modifié: 07 Décembre 2018, 22:04:44 par L'argonnais »

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Sortie matinale Letaba]
« Réponse #27 le: 07 Décembre 2018, 22:05:28 »
Jour 5

On quitte le camp donc, et je vais reprendre au début le même parcours que le matin, mais en sens inverse. je veux longer la rivière ou il m'a semblé qu'il y avait des animaux.
Avant, obligé de m'arrêter pour prendre ce Rollier à longs brins,

Photo 167 :



ET puis un peu après, encore un arrêt dans le ravin des éléphants de la veille, cette fois c'est  trois oiseaux qui sont perchés super loin; un Piqueboeufs à bec rouge ??? un Tisserin je ne sais pas quoi ??? et par contre, le troisième, facilement reconnaissable, Tisserin écarlate, Méga crop,

Photo 168 :



(facilement reconnaissable, mais sur oiseaux.net, leur photo est beaucoup moins parlante, et j'ai encore galéré...  :roll:  )

On arrive à la rivière, et là, ça commence ! On commence à vraiment voir des animaux, autre chose que des écureuils et des tourterelles.   :mrgreen:  J'ai presque envie de dire qu'on rentre dans le Kruger.   C'est d'abord une femelle Cob à croissant,
Photo 169 :



Photo prise à 9h37.

5 mn plus tard, c'est un jeune mâle Kudu qui se retrouve dans la boite.

Photo 170 :



1 mn aprés, coté Bush c'est une grosse bande de Babouins, 35 qui longe la piste, mais assez loin, dans le Bush, pas facile de faire quelque chose ; à un moment, une trouée me permet de prendre ça :

Photo 171 :



Ils longent encore la piste, on les suit sur 200-300 m, et il se rapprochent un peu , un mâle surtout :

Photo 172 :



Photo 173 :



ils continuent, et un virage nous empêche de les suivre plus. On les abandonne et c'est reparti, pas pour longtemps, 5 mn après, de nouveaux animaux, des Girafes ; on va en voir plusieurs fois des petits groupes, là 4 sans doute ; en tous cas deux c'est sur :

Photo 174 :



 Et une troisième, bien attentive à quelque chose,

Photo 175 :



Attentive à quoi ??? un lion qui va la dévorer tout cru sous non yeux ???   :mrgreen:  non, une autre caisse :

Photo 176 :



c'est ça aussi le Kruger ; on est pas tout seul. Mais clairement, ça n'a jamais été la foule ; ça n'a jamais été des dizaines de voitures autour des animaux. Une fois quand même 10-15 autour de quelque chose qui valait la peine...plus tard.
Ne pas être seul, ça permet aussi de demander aux autres s'ils ont vu des Lions, Guepards, Leopards... ce matin, on nous a dit que des Hyènes avaient été vues dans le coin. On espère...

Pour l'instant, on est avec les Girafes,

Photo 177 :



Photo 178 :



La piste est parfois très proche de la rivière avec des petits bouts de piste qui quittent la piste principale et vont vraiment le long, ou on a pris la Cob, et parfois on ne voit plus la rivière, on ne fait que la deviner. Et on va passer les deux premières heures à prendre ces petits bouts pour se rapprocher de la rivière. Sur un, 5 mn après les girafes, c'est un hippopotame qu'on voit, mais un peu loin :

Photo 179 :



4 mn aprés, on est sur une autre anse, que alerte rouge, des hyènes sont en vue, deux. Une va nous passer très prés, elle marche relativement vite, pas facile de la mettre en entier dans la boite ; j'y arrive quand même,
Photo 180 :



elle disparaît aussitôt ; faut dire aussi qu'il y a deux talus qui sont juste là pour emm.....r. Quelques secondes après, la seconde apparaît , mais disparaît aussitôt derrière ; si tout va bien, elle doit ressortir super prés ; j'attends, et elle ressort, je déclenche à tout va, pas tant que ça 5 fois, une est bien sans aucune herbe qui vient flouter,
Photo 181 :



La photo est réussie ; l'aspect esthétique de la bête est discutable !  :mrgreen:
Elles disparaît aussitôt dans la végétation ; on attend un peu au cas ou, en vain.

On continue, et 6 mn plus tard, dans une nouvelle anse ; des ouettes un peu loin , par contre encore plus loin, mais surtout plus gros,  4 Buffles.

Photo 1821 :



 2 mn plus tard , c'est 10 hippopotames, surveillés par un (autre?) buffle :

Photo 183 :



3 mn plus tard, une nouvelle Girafe dans le lit de la rivière.
Photo 184 :



Les animaux se suivent, sans se ressembler ; c'est un vrai ballet sous nos yeux. Il y a des photos, mais il y a aussi ceux qui n'ont pas été pris ; tels une dizaines de buffles notés par ma fille, sans doute trop loin, trop de branches. Il y a aussi du monde dans les airs, un milan noir trop loin. On reprend la piste, une nouvelle anse, et mon fils hurle presque dans la voiture :
-Papaaaaaaaaaaaaaa, les bufles à gaucheeeeeeeeeeeeeeee ! Recule, tout prés à 10 m ;
-tu déconnes Louvent, je n'ai rien vu ;
-si recule
-ok
je recule, et effectivement à 10-15 m, un buffle couché et un surtout debout qui nous regarde ; deux photos au 500, la moins loupée :
 
Photo 185 :



à F5,6 et 560 isos ; impec pour prendre la girafe avant, là dans les branches, 1/180 j'aurais du augmenter les isos, mais clairement, le bestiau qui vous regarde, ça impressionne. J'en prends quand même une 18-200 à 170 mm :

Photo 186 :



et on se casse, ma femme insistant lourdement, et clairement, j'étais pas super tranquille !  :oops:  Même s'il n'avait pas du tout l'air de vouloir en découdre, même si on sait qu'il doit en voir tous les jours des voitures comme la nôtre ; ça reste une bête sauvage qui peut toujours avoir une réaction plus ou moins inexpliquée. Surtout qu'on était même pas sur une piste normale et qu'on aurait pas pu partir rapidement...
On le laisse un peu à regrets.
Deux minutes plus tard, encore des animaux avec encore des Girafe ; ça a été la matinée Girafe, c'est pas les dernières.

Photo 187 :



Photo 188 :



ça fait longtemps que j'ai pas un piaf, une petite Toutelette émeraudine  (pas tourterelle  ) prise encore 2 mn aprés.

Photo 189 :



Longtemps aussi que j'ai pas mis d'Impala, un petit,

Photo 190 :



On continue notre route, et à une anse, on va voir une nouvelle espèce d'oiseau ; Bec ouvert Africain , que je ne mets pas, trop loin.
15 mn plus tard, un nouvel animal, une Kudu prise au cul de sac ou j'avais pris le male Kudu le matin( et ou j'avais quasiment arrêté ma sortie faute de temps)
Photo 191 :



On vient de vivre une grosse heure de folie , avec des animaux tous les 5 mn voire moins ; vue partielle de mon dossier du jour :

Photo 192 :



ça c'est ce qu'on a pris ; on ne parle pas des autres qu'on a vu, et dont on ne se rappelle plus car pas pris, trop loin, trop de branches. Ou les Impala, trop communs.
Une heure de folie donc, mais qui bizarrement va précéder une autre heure beaucoup plus calme : 48 mn avant la nouvelle photo. C'est ça aussi le Kruger, desfois plein d'animaux , et puis plus rien.
La rencontre suivante, encore une femelle Kudu ;
Photo 193 :



Et on est reparti sur un rythme encore soutenu, avec des Eléphants 5 mn aprés ; mais une seule photo......loupée. Car oui la rivière était à gauche, et donc les animaux qui y étaient, étaient coté passager.

Et 15 mn aprés, un Calao

Photo 194 :



puis 2 mn plus tard, un Zèbre
Photo 195 :


et des girafes encore 10 mn plus tard :



à 100 mm :
Photo 196 :



et encore au 500,
Photo 197 :



Ambiance , à 50 mm,
Photo 198 :



il y a de tout devant l'objectif, et même si des Impala, on commence à en avoir vu pas mal, je m'amuse quand même à en prendre :

Photo N°199 :



Photo N° 200 :



Photo N° 201 :



On les laisse, et 2 mn plus tard, la dernière rencontre de la matinée, une dernière Girafe

Photo N° 202 :



Et on finit par arriver à Olifant, ou on va prendre une pause déjeuner bien méritée ; ça fatigue le conducteur toutes ces bestioles !  :mrgreen:  Le restaurant, comme à Letaba, est très bien situé au bord de la rivière, mais plus haut, avec une superbe vue sur la rivière ; il y a possibilité de manger en terrasse avec vue ; mais il fait super chaud, on choisit l'ombre de la salle. Il fait chaud pour nous les hommes, et pour les animaux qui ont soif eux aussi.

=> considération générale : sur ce début de séjour au Kruger et sur la journée et demi que nous y avons passé, le meilleur moment a été celui ou nous avons longé la rivière, car les animaux y viennent y boire. C'est un élément clé à prendre en compte lors du choix de l'itinéraire (si le séjour se fait en saison sèche évidemment) Sur les 4 moments/endroits  qui nous ont marqué par la présence d'animaux, trois sont à proximité de l'eau. Vue de notre parcours déjà effectué :



En rouge, c'est le trajet fait la veille. Avec d'abord le trajet Phalaborwa=> Letaba le matin; puis une boucle l'aprés midi en dessous de Letaba. En bleu en dessous Letaba, la boucle faite le matin seule, et en noir le trajet en famille qu'on venait juste de faire. Au lieu de faire cette boucle à la con en rouge la veille, on aurait du aller faire la boucle en noir au dessus de Letaba en longeant au départ la rivière. De même moi le matin seul, j'aurais fait la boucle bleu en sens inverse, j'aurais sans doute vu beaucoup plus d'animaux.
Sans doute, mais sans certitude non plus. Le matin seul, j'avais longé la rivière et au début quand j'avais encore le temps, je m'arrétais aux anses, et je regardais, et je n'ai pas vu grand chose. Et même en famille, on a vu plein d'animaux, dans la première partie, et quasi plus rien dans la seconde, aussi le long de la rivière.

JR
« Modifié: 07 Janvier 2019, 21:51:58 par L'argonnais »

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48285
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Letaba=>Olifant]
« Réponse #28 le: 10 Décembre 2018, 10:44:00 »
Ouch, que de beau monde!

Gauthier

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Letaba=>Olifant]
« Réponse #29 le: 14 Décembre 2018, 07:24:17 »
Jour 5 Aprés-Midi.

On quitte Olifants, pour nous rendre au camp su soir : Talamati ; sur la carte , c'est pas trés loin.... on a largement le temps, enfin c'est ce qu'on croit, c'est surtout ce que je crois.
l'aprés-midi démarre doucement; on fait 16 km sans que je prenne un mammifère; on en a peut-être vu quelque chose, mais aujourd'hui, plus moyen de m'en rappeler. Un petit Aigle ravisseur quand même  ,

Photo 203:



A 16 km d'Olifants, on traverse la rivière du même nom. il y a un grand pont qui l'enjambe , on a le droit de descendre de voiture en son milieu; ce dont on ne se prive pas de faire. Une des deux fois ou on l'a fait en dehors des camps, ça change un peu. Il y a d'autres touristes qui font comme nous et qui regardent attentivement juste en dessous du pont. Effectivement, il y a quelque chose à regarder :

Photo 204:



Légère plongée !  :lol:

On regarde s'il n'y en a pas d'autres, on tente de voir s'il n'y a pas une grosse bête au loin. Pas trop. Par contre une petite qui vole pas trop loin  :

Photo 205:



Un Martin pêcheur pie ; photo que j'ai failli jeter , piaf trop petit, trop loin, mais finalement que je présente "à cause" des Impala en arrière plan. En prenant le Martin, je ne voyais que lui, et je n'ai pas du tout pensé aux Impala et surtout pas pensé du tout à fermer un peu pour les avoir nets; tant pis.  :?
En fait, il y a deux Martin, et ils vont se rapprocher et passer en-dessous nous; je parviens à faire ça :

Photo 206:



recadrée car le second est coupé , et flou. Je parviens à les prendre posés un peu plus tard, mais trop petits , et surtout en plongée.

Il y a encore quelques Martinet des maisons qui passent que je mets dans la boite; mais timbres poste...

On compte les Impala visibles du pont : 140 !
Vue partielle :

Photo 207 :




Photo 208 :



On est prêts à repartir, mais il y a un oiseau dans le ciel :

Photo 209 :



Une Ombrette africaine.

Il fait relativement chaud, je me dis que vu la chaleur, les animaux restent chez eux la clim allumée!  :mrgreen:  :mrgreen:    non mais à minima qu'ils restent à l'ombre des arbres. Je resterais bien là à tenter de prendre les Martinet ou autre chose; on flâne un peu. Connerie ! vous comprendrez par la suite pourquoi. Sous l'impulsion de ma famille, on quitte les lieux.

On traverse des endroits, plutôt secs, trés secs; mais pas désertiques, fréquentés :

Photo 210 :




On continue, il y a quelques animaux, mais c'est pas l'euphorie , je prends le temps de prendre le moindre piaf qui se présente; une espèce déja vue, Francolin de Swainson :


Photo 211 :



Je fais quelques autres photos. Ma fille, mon fils surtout  :
- tu vas pas t'arréter à chaque fois qu'on voit un piaf ! et y passer des heures surtout
-bah si !!!  :lol:  :lol:

on continue, et à partir de là, les choses vont commencer à s'accélérer. 5 mn aprés, on tombe d'abord sur quasi les premiers Zebre (pour ma famille qui n'a pas vu ceux que j'avais vu le matin);  on reste un peu là à les admirer;

Photo 212 :




Photo 213:





Pour nous qui n'en avions quasiment pas vus, c'est une rencontre digne d'interêt. En croisant des touristes qui nous demandent si on vu Lions ou Leopards/Guépards, on leur répond que non; quand même des Zebres; ils ont l'air de se moquer un peu de nous. On comprendra par la suite pourquoi, ils viennent d'une zone ou ils se comptent par dizaines.... mais nous c'était nos premiers.


On continue; ça fait 1h15 que j'ai pris l'Aigle ravisseur du début; depuis on a pas vu trop d'animaux; 5 mn aprés, je prends 2 - 3 minutes pour prendres ces Impala :

Photo 214:





Photo 215:




Photo 216:




1 mn aprés, c'est un Steenbock tout proche de la voiture.

Photo 217:





quasi en même temps, une Kudu qui se soulage,

Photo 218 :



2 mn aprés le Steenbok, encore un Steenbok ; le même peut-être???

Photo 219:



1 mn aprés, encore un nouvel oiseau, une outarde Houpette :


Photo 220 :




Photo 221 :





cette fois, ma femme commence à s'y mettre aussi :
-on a de la route à faire
-moi : c'est bon, il n'est que 16 h on a encore 2 heures avant la fermeture des camps (qui ferment à 18h; et si on est en retard, amende)
mais elle aime bien toujours arriver à "l'hotel" de bonne heure ; idem ici. Mais pas plus qu'en France, à l'intérieur du Kruger, pas de problèmes d'insécurité.


4 mn aprés, ce sont encore des Zèbre à distance plus que correcte :

Photo 222 :



et d'autres 9 mn plus tard :
Photo 223 :




Photo 224 :





Il n'y en a pas qu'un .... on commence à comprendre pourquoi les autres avaient un petit sourire narquois quand on leur a parlé de nos quelques Zèbre.

Dans la même minute, un Gnou ; un des premiers; on en avait vus avant, trop loin trop de branches.

Photo 225 :



On peut voir que la végétation change un peu; avant c'était le Bush : des buissons plus ou moins éparses avec pas trop de végétation au sol. On rentre dans une zone ou ça ressemble plus à de la savanne : de l'herbe , sèche ; avec encore toujours quelques buissons, mais vraiment éparses. ça permet de voir beaucoup plus loin. Mais ce n'est pas un changement du tout au tout; il y avait encore beaucoup de buissons sur la série suivante, et sur d'autres.

3 mn aprés, c'est une bande 25 babouins qu'on rencontre : ils longent un peu la route, on les suit, ils vont la traverser :

Photo 226 :





Photo 227 :




Photo 228 :



 Et ils vont passer au milieu de d'Antilopes et de Phacochères ; tout le monde dans la voiture est excité de voir tous ces animaux, même mon fils qui aimait bien et les babouins et les phacos; moi évidemment , je ne sais plus donner ou de l'objectif. D'autant plus que sous la menace de quelqu'un, je suis obligé d'avancer, de reculer, pour favoriser l'angle de prise de vue, ou de moi des autres. On va rester quasi dix minutes

Photo  229 :




Photo 230 :



Photo 231 :



Photo 232 :




Photo 233:



Ma femme me pousse encore à laisser tout ce petit monde, on a de la route. A partir de là, c'est décidé on ne sarrète plus pour le moindre piaf......




.... mais pour ça si :

photo 234 :




Deux Hyènes sont couchées au bord de la route ; de loin, ça paraissait pas plus gros qu'un tas de crottin d'éléphants... on passe à quelques centimètres, sans qu'elles ne bougent; je m'éloigne un peu pour limiter l'effet plongée .

Photo  235 :





c'était dans la même minute que les babouins. on reste quelques minutes , et on se sauve; la route nous attend. plus d'arrêts , sauf vraiment il y a quelque chose  qui vaut la peine, comme trois minutes plus tard, un beau Kudu par exemple :

Photo 236 :




on reste deux-trois minutes; ma femme :
-on y va
et on reprend la route, toujours sans arrêts..... sauf si un Chacal à Chabraque s'amuse à poser pour nous, deux minutes plus tard :

Photo 237 :



Et on repart à fond : 50 km/h la vitesse maximale autorisée.  on roule............... 1 mn; encore obligé de s'arréter ; des Kudu tout prés de la route :


Photo 238 :





Pause express, photo pas top, trop "bordée", (on dit bien centrée !)  mais on repart, on va finir par être en retard.


Je vous parle des photos que j'ai prises, mais évidemment, il y a tous les animaux qui étaient trop loin, trop derrière les branches, trop "communs" comme les Impala qu'on voit, dont je ne parle pas , mais que  ma fille note sur sa feuille : le crayon commence à chauffer !

Deux minutes plus tard, encore obligés de s’arrêter : là ce sont des Gnou qu'on avait pas encore trop vus, et qui sont tout proches.

Photo 239 :



On repart, et on fait quand même des kilomètres, en voyant des animaux, mais sans s'arréter pendant 20 mn; et là des Autruches, on en avait déjà vus, mais pas aussi bien, obligés de s'arrêter :  :lol:

Photo 240 :



je reste quand même deux minutes, et sous l'impulsion de ma femme, on repart. à fond parce que là , il est déjà 17h, et il reste encore des kilomètres. Les Impala, les Zebre, les Gnou défilent sous nos yeux. Ma fille note ce qu'on voit; elle a du mal à suivre :
- 10 Gnou à gauche
 - 2 à droite
- non 5
- + 4; et  15 Zèbres
- 6 Impalas à droite
- non 8
+ 2 à gauche
- une tortue !!
-Ou ???
-sur la route :

Photo 241 :



prise au 300 par ma femme; je ne prends pas le temps de la prendre , on repart .

-20 zebres à droites
-10 à gauche
-non 15
-non 20
-non 30
-15 gnous à droite
-les zebres il y en a encore plein , 30 -40
-je note combien ?
- 35
-encore 15 Impala à gauche
-doucement j'ai pas le temps de noter:
-silence et note!  :lol:
-mais si tu crois que c'est facile !
l'ambiance est au beau fixe dans la voiture, tout le monde est euphorique sous le charme de cette avalanche d'animaux.

On s'arrète une dernière fois pour prendre ce petit Zebre :

Photo 242 :




-avance ! On a encore des kilomètres !
-c'est bon on s'arrétera pas à Satara comme prévu, et ça ira. 
On roule ; une ou deux voitures arrêtées , avec les objectifs braqués tout prés de la route ; encore une hyène couchée ; que je ne verrais même pas derrière les voitures ; j'ai ralenti, mais pas arrêté, Talamati nous attend à « quelques » kilomètres. l en reste combien au fait des kilomètres? tu peux compter???

et là, petite catastrophe; il nous reste 53 mn avant la fermeture du camp; sachant qu'il nous reste de la piste limitée à 40 km/H, de la route limitée à 50; soit une vitesse moyenne de 45km/H. Il faudrait qu'il nous reste environ 40 km à faire. il en reste 54 à partir de Satara, et on y est encore pas.  :x  :x

A partir de là, plus d'arrêts, et on roule, roule, vite , trop vite.  :oops:  :oops:  En général j'essaie de me comporter en bon citoyen, surtout à l'étranger. Encore plus ici au Kruger ou on a pris tellement de plaisir, le minimum ce serait de respecter les règles. Mais impossible de respecter l'horaire de fermeture et la vitesse. ça me soûle de me comporter comme un gros con de Français qui fait n'importe quoi, mais pas trop le choix. Je suis toujours à 20/30 km/h au dessus de la limite. A 80, je risque de me prendre un PV; et le lendemain, on a croisé des touristes qui avaient vu des radars. Mais à 80, il me semble qu'on peut éviter un animal qui traverserait.

Les kilomètres défilent ; obligés de ralentir une fois à cause d'un troupeau d'impalas au milieu de la route. Une seconde fois à cause de Mangoustes naines aussi sur la route.

On finit par quitter la route, il nous reste encore 35 km de pistes; je roule un peu moins vite à cause de la limitation, aussi car à 70 sur de la piste, parfois ça commence à glisser un peu. Sur la partie piste, on voit des animaux mais beaucoup moins qu'autour de Satara; on croise quand même quelques éléphants pas trop loin qu'on pourrait prendre en photos; mais la mort dans l'âme on les passe sans s’arrêter.  :x

Je continue toujours à fond, super concentré, le pied prêt à enfoncer la pédale de frein. Heureusement, obligé de le faire , un félin en plein de milieu de la route; arrêt en catastrophe, le Serval passe à droite; comme je suis arrêté, je prends quand même une photo ; à 560 isos, F5.6, 500mm, 1/90 ; moteur non arrété; complètement loupé !!!  on voit juste que c'est un félin.  en plus il est dans les herbes, on voit à peine la tête. Je suis pour le moins "lunatique"  :roll:   et si une demi-heure avant, c'était la pleine forme , la perspective d'avoir des petits soucis me fait passer du coté obscur,pas forcément de la force....  :roll:  je n'ai plus la tête aux photos, je ne prends pas le temps de modifier les réglages, et on reprend la piste. Il est 18 h, et on est toujours pas au camp.  j'ai beau me dire qu'on va "que" payer une amende, c'est pas la fin du monde; mais l'ambiance reste pour le moins morose.

Et encore un arrêt en catastrophe ! cette fois ci, c'est un énorme éléphant qui est juste à coté de la piste ; et on a les pétoches de passer !   :mrgreen:  :oops:   On attend un peu, on passe ??? on passe pas??? et finalement, c'est un mal pour un bien; vite l'appareil photo ; il faut qu'on le prenne et on dira que c'est de sa faute si on est en retard, il nous a bloqué le passage ; photo encore bof bof, mais on le tient notre coupable !!!  :mrgreen:
On attend un peu, et puis finalement, on voit qu'il mange, sans se soucier de nous; je recule un peu, un peu d'élan, et en serrant les fesses on passe à quelques de mètres de la bête qui se fiche pas mal de nous.... pied au plancher, on continue, mais moins tendu.

On finit par arriver au camp; enfin presque , on est à 50 m des portes mais encore impossible de passer ; encore des éléphants qui traversent!    8O  8O    Pour aller boire à une marre/abreuvoir artificiel judicieusement placé juste à coté du camp. Ils finissent pas passer, et on peut franchir les portes........du paradis !!!!!!  :D  :D
Bon, pour l'instant, je prie que le paradis ne se transforme pas en enfer à cause d'un garde trop pointilleux, car on a 15 mn de retard sur l'horaire. C'est d'une Ranger dont il est question, et elle est adorable. Je commençais à m'excuser à sortir mes arguments; inutile elle est à 100 000 lieux de nous coller un PV. On a vécu plus d'une heure de stress pour rien; bon d'un autre coté fallait quand même  rouler, il aurait pas non plus fallu arriver à 19h.

Je ne recommande évidemment pas d'arriver en retard comme on a fait. 1. par principe. 2. par ce que, Talamati, c'est un tout petit camp : la réception, et 15 maisons, et c'est tout ; avec une seule ranger le soir, seule, sans chef … dans les grands camps, ça ne se serait pas passé forcément de la même façon ; il y a aussi le facteur humain ; elle était adorable, mais c'est comme partout, on est tombé sur d'autres ranger  moins adorables !  :roll:

Elle nous explique ou est notre logement, et on va aussitôt ….........sur l'observatoire en face de la réception ; il y a 26 éléphants entrain de boire à 50 m !  8O  on reste un peu à les admirer, à prendre quelques photos ; loupées trop tard. ET puis on regagne le logement.


Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Letaba=>Olifant]
« Réponse #30 le: 14 Décembre 2018, 07:25:25 »
la suite du message précédent qui tenait pas ...


Entre deux logements bas de gamme la veille , et le lendemain, on a pris quelque chose d'un peu mieux, et d'un peu plus cher, 170 euros. Pas donné certes, surtout pour l'AFS. Mais clairement rien à redire sur le rapport qualité prix : une maison avec deux chambres, chacune leur salle de bain, un salon/salle à manger, une cuisine équipée, une terrasse avec canapé : le pied !!!!! un seul regret, qu'on aie pas peu l'occasion d'en profiter à sa juste valeur. Aprés la nuit agitée de la veille, on est tous fatigués, moi le plus, m'étant levé à 5h ; je n'ai qu'une envie, c'est de dormir pour recommencer le lendemain.  N'ayant pas de glacières, on a rien pour faire un vrai repas ; galère encore de prévoir vraiment tout. On se contente de manger je ne sais plus trop quoi d'ailleurs, mais rien d'exceptionnel , style chips, saucisson, pain de mie, orange...  moi de toute façon, j'ai la tête avec tous ces animaux, et je pourrais quasi ne rien manger du tout.

Je vais rapidement au lit, des images plein la tête ; plein, plein ! Car si  j'ai parlé de plusieurs rencontres, ce n'est que la partie émergée de l'iceberg ; vue de l'iceberg, plutôt de la feuille  de note de ma fille :



en version excel :



les plus observateurs pourront noter :
que Mathilde n'est pas forcément la reine des additions !  :mrgreen:
Qu'il n'y a que 3 Hyènes répertoriées alors que j'en ai parlé de 5 ; ce sont les Lycaons :  en fait les hyènes tachetées au bord de la route ; mais au départ, elles nous ont paru très petites comparées à celles qu'on avait vu le matin ou d'autres vus dans des zoos, et on les avait qualifiées de Lycaon.

1 709 bêtes vues en une journée, en 237 fois , comparés aux 360 de la veille ; ça été une journée de folie ; comparé à la précédente. Il faut dire aussi qu'on a fait beaucoup plus de kilomètres, et qu'on voyait aussi souvent plus loin que la veille. La veille, c'était le Bush partout avec une vue limitée ; alors que là, on a eu la rivière d'abord qui permettait de voir plus loin, et aussi des zones de savanne plus dégagée, au Nord de Satara surtout.

On a fait beaucoup de kilomètres ; 43 kilomètres le matin entre Letaba et Olifants.
Mais surtout l'aprés-midi ; entre Olifants et Talamati : 106 km ; beaucoup de trop donc ; à 45 km/h , un peu plus de 2h ; et si on se contente d'une pause rapide aux animaux les plus remarquables, on peut prévoir de faire des kilomètres. Mais quand on est comme moi à vouloir passer des heures au moindre piaf, ne surtout pas prévoir de faire autant de kilomètres en une journée.


JR

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48285
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Letaba=>Olifant]
« Réponse #31 le: 14 Décembre 2018, 11:11:53 »
Bon, clairement, il y a de quoi passer du temps tant il y a à voir et photographier. C'est un régal!

Gauthier

Hors ligne didindia7

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 132
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Olifant->Talamati]
« Réponse #32 le: 15 Décembre 2018, 10:43:01 »
Superbe fil, que d'infos, de la variété dans les images!

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Re : Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #33 le: 15 Décembre 2018, 10:49:47 »
Merci à vous deux !
et aux autres ! même ceux qui ne laissent pas de mots ; je vois les vues qui augmentent ; c'est un signe que mes conneries intéressent du monde !  :mrgreen:


Et puis un peu aprés, un grand moment ornithologique, quelques (pas moyen de se souvenir exactement combien) aigles volent plus ou moins loin ; ça se pose/décolle à 50-100  hors de vue. La voiture arrêtée, on les entend crier ;
il y avait une proie morte ou ils se posaient??? je fais quelques photos; mais le 500 à bout de bras, de l'intérieur de la voiture, c'est chaud !! je parviens quand même à faire ça :

photo N°66 :



photo N°67 :




Les derniers cms sont les plus importants !  :mrgreen:   :twisted:

photo N°68 :




photo N°69 :




photo N°70 :



Sur les photos, il doit y en avoir au moins deux individus différents, que j'ai baptisés Aigle Ravisseur. Que ceux qui ont des compétences en ornitho africaine n'hésitent pas à confirmer/infirmer. (ceux ci et tous les autres !)


en fait le second (deux dernières photos ) est bien un ravisseur.

par contre le premier (trois premières photos) est un Bateleur des savannes immature.
Autant l'adulte est inconfondable; j'en avais d'ailleurs identifié un sans souci dans cette étape Phalaborwa -> Letaba; j'en ai encore une à venir plus tard.
Mais l'immature, est loin d'être inconfondable quand on a pas l'habitude ; à minima de par sa couleur. Par contre il est vrai que la forme de l'aile est quasi elle inconfondable : "ailes longues, larges au niveau du bras, étroites et comme pincées au niveau de la main," (Merci Jean-François de Oiseaux.net ! ) maintenant que je le sais, je ne vois plus que cela; mais avant de le savoir, c'était pas évident.

JR
« Modifié: 15 Décembre 2018, 10:51:53 par L'argonnais »

Hors ligne le louis

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 55
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Olifant->Talamati]
« Réponse #34 le: 18 Décembre 2018, 20:03:37 »
Salut l Argonnais,

quel plaisir de suivre ton fil.
Je me régale à chaque fois.
Question, comment fais tu pour connaître les noms exacts de tous ces oiseaux ?

Le Louis

Hors ligne merothm

  • Que la Nature est belle ! Respectons la...
  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1827
    • Photographies de nature, Max Méroth
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Olifant->Talamati]
« Réponse #35 le: 18 Décembre 2018, 21:07:35 »
Incroyable toutes ces rencontres !
Ca devait être un super voyage, il y a des jolies bêtes bien mignonnes et bien exotiques...
Pas pu tout lire, mais de ce que j'en ai lu, c'est très intéressant toute l'histoire et toute l'organisation qui va avec ces rencontres. En tous cas je me repencherais à fond sur ce fil si un jour je projette d'aller en Afrique !
Bravo pour ces photos sympa qui montrent bien la diversité et l'ambiance
Max

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Re : Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Olifant->Talamati]
« Réponse #36 le: 19 Décembre 2018, 10:21:17 »
Salut l Argonnais,

quel plaisir de suivre ton fil.
Je me régale à chaque fois.
Question, comment fais tu pour connaître les noms exacts de tous ces oiseaux ?

Le Louis
Bonjour,
merci pour ce commentaire.
les noms des oiseaux, je connais les "Français" mais "évidemment" aucun oiseau purement Africain.
je me sers de ceci pour les identifier :

http://www.oiseaux.net/identifier/

Merci à eux !
C'est franchement assez efficace. Et je trouve généralement assez rapidement; mais pas toujours. Cas du Ganga bibande ; je le cherchais parmi les Francolin; loupé.
Ou le Tisserin écarlate; pour lequel ma photo était assez significative; alors que la leur l'était beaucoup moins.
Il y a aussi des cas , les aigles surtout ou je ne parviens pas à identifier clairement. J'ai posté sur le forum du site, avec une réponse à la clef.

JR

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Re : Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Olifant->Talamati]
« Réponse #37 le: 19 Décembre 2018, 14:43:50 »
Incroyable toutes ces rencontres !
Ca devait être un super voyage, il y a des jolies bêtes bien mignonnes et bien exotiques...
Pas pu tout lire, mais de ce que j'en ai lu, c'est très intéressant toute l'histoire et toute l'organisation qui va avec ces rencontres. En tous cas je me repencherais à fond sur ce fil si un jour je projette d'aller en Afrique !
Bravo pour ces photos sympa qui montrent bien la diversité et l'ambiance
Max
"pas pu tout lire" !!!  serait-ce qu'il y en a de trop????  :mrgreen: de conneries???  :mrgreen:

je sais que c'est un peu long, mais j'ai souvent du mal à résumer; ou plus exactement, j'aime bien donner des détails, qui permettent de se (re)mettre dans l'ambiance ; ceci étant valable pour vous vous, mais aussi pour moi quand je le relirai. Et pour l'organisation, j'ai mis pas mal de détails pour ceux qui auraient envie de faire pareil que moi; car franchemet je vous y encourage tous.
Pour les images, j'ai toujours un peu de mal à sélectionner! encore là; ou j'ai pas fait trop d'efforts dans ce sens. Un peu par nature. Un peu aussi volontairement pour mettre en évidence l'abondance d'occasions. Car j'avais vu pas mal de choses de l'Afrique du Sud et du Kruger, mais aussi d'autres destinations; mais à chaque fois, le narrateur vante la destination, mais sans trop en donner la "preuve". J'ai mis preuve entre guillemets, car c'est pas que ne croyais pas ce que j'ai lu. C'est juste que tant qu'on ne l'a pas vu, on a un peu de mal à s'imaginer. Là vous ne voyez pas de vos propres yeux, mais l'aperçu que j'en donne permet mieux de s'imaginer.
J'ai déjà mis pas mal de photos; mais c'est loin d'être fini;on est qu'ç la fin jour 2 du Kruger; il en reste encore autant, et pas les pires ! :wink:
et encore un peu après...

JR
 

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Olifant->Talamati]
« Réponse #38 le: 19 Décembre 2018, 22:05:39 »
Jour 6.
Au petit jour, sans réveil, je suis debout et rapidement devant la porte du camp.

Comme la veille et le lendemain, dans mes sorties matinales,  j'aimerais évidemment bien voir un max d'animaux, mais pas trop non plus ou plus exactement, pas tous ; pas de lions, guépards ou léopards ; car ça me dérangerait d'en voir moi, et que mes enfants ne puissent les voir. J'ai le secret espoir d'en voir entrain de dormir ou se reposer, et ainsi d'avoir le temps d'aller chercher tout le reste de la famille. J'y crois pas trop.  :roll:

Rien à l'abreuvoir qui se trouve à coté de la porte ; enfin presque rien, il y a quand même ce Jabiru d'Afrique :

Photo N° 243 :





on voit la grande bestiole ; il y a aussi un Vanneau armé juste en dessous du bec du Jabiru ; et moins visible, un petit échassier au même niveau que son bec.
À part ça, rien. La porte du camp est fermée, pas à clef ; d'autres touristes l'ouvrent et sortent, je fais pareil.

100 m aprés, des pintades à droite ; je m’arrête, les prends un peu ; elles ont tout le temps la tête par terre, de plus avec les herbes, ça ne donne rien de vraiment bien.
Je remonte vers Orpen, on prendra pas ce chemin en redescendant vers Lower Sabie ; ça multiplie les chances.
10 mn aprés les pintades, grosse alerte ; un Buffle pas trop loin. Mais dans les branches ; j'essaie de trouver une prise de vue sans trop de végétation ; peine perdue, des branches partout ; je n'insiste pas trop et fais une seule photo souvenir que je destinais à rester sur mon DD en la prenant ; en me disant que j'en reverrais d'autres. On en a vu d'autres certes, plein d'autres même, mais souvent loin, ou en plongée.  je le mets quand même :

Photo N° 244 :





Je regrette franchement de ne pas avoir essayé de le prendre sans une p.....n de branche devant la tête ;   :x  ça aurait pu être pas mal ; et en tous cas plus proches que les autres de Buffle. Bon tant pis. Mais pour ceux qui visiteront le Kruger; des Buffles, il faut en profiter tant qu'on en voit; c'est pas rare; mais en bonne condition, pas à tous les virages non plus.

Je continue, et 3 mn aprés, une zone plus dégagée. Pourquoi il était pas là ce buffle à la noix ; pas de buffle, mais une Girafe :

Photo N° 245 :





Je continue, et il me faut 10 mn pour faire la rencontre suivante : deux Kudu, dans le Bush toujours. Je peux en mettre une à peu prés correctement dans la boite :

Photo N° 246 :





5 mn aprés, un Calao à bec noir vole de branche en branche pas trop loin ; j'arrive pas à le prendre en vol, posé si :

Photo N° 247 :





Je continue mon périple, et 3 mn aprés, ce sont des Gnou qui se présentent à moi, une petite bande de 15, dont quelques individus seulement ne sont pas derrière les branches :

Photo N° 248 :





6 mn aprés, c'est encore un oiseau déjà pris, un Drongo brillant , un peu plus proches que les autres :

Photo N° 249 :





2 mn aprés, nouvelle rencontre, les premiers Zebre du jour ; une petite bande dans le Bush au milieu des branches encore, je ne fais que quelques photos avant qu'ils ne disparaissent rapidement :

Photo N° 250 :





Photo N° 251 :





Photo N° 252 :





7 mn aprés, ce sont les premiers éléphants du jour ; 3 tout prés du chemin, qui mangent des branches après un buisson, je fais deux trois photos, sans trop d'intérêt, plein de végétation entre eux et moi. Au bout de 2 -3 minutes, un se déplace un peu, passe de l'autre coté du buisson, je le suis, passant assez prés d'eux, et je peux le mettre dans la boite; le premier :

Photo N° 253 :





les deux autres  ont bougé aussi sont à découvert de l'autre coté du buisson, je pourrai les prendre à condition de repasser moi aussi de l'autre coté du buisson, mais pour ça, il faut que je repasse tout prés d'eux. Comme la veille avec le gros, j'attends un peu. Evidemment, ils sont calmes, et je leur repasse à quelques mètres sans encombre et je m’arrête un peu plus loin :

Photo N° 254 :





Photo N° 255 :





Une mère avec son petit, je faisais quand même super gaffe !

Au bout de quelques minutes, je les laisse, je continue, et 4 mn plus tard, un nouvel oiseau et une nouvelle espèce ; un Aigle de Wahlberg. Deux trois photos loin, en contre plongée importante , bof-bof, même s'il est bien exposé par rapport au soleil :

Photo N° 256 :





 Le chemin contourne l'arbre sur lequel il est , et je me retrouve un poil moins en contre plongée, mais plus mal exposé...je refais quelques photos qui ne valent pas trop le coup.
Je poursuis mon chemin, pas longtemps, deux minutes parés, des animaux sur le chemin ; des Gnou qui traversent :


Photo N° 257 :





Photo N° 258 :





Photo N° 259 :





Dés qu'ils sont de l'autre coté, ils disparaissent derrière la végétation , et je suis obligé de les laisser.
J'ai encore quasi pas le temps de dire ouf, que encore des animaux 2 mn aprés ; des Impala, j'en prends en normal ,


Photo N° 260 :




Je parviens surtout à faire un portrait comme je le souhaitais d'un beau mâle

Photo N° 261 :




Evidemment pas super compliqué, pas aussi simple que cela non plus car ils sont tellement habitués à l'homme et ils en ont tellement peu peur qu'ils ne vous regardent jamais ; même en sifflant lourdement. :roll:

Je finis pas les laisser et quelques minutes plus tard, c'est une Outarde à ventre noir que je mets dans la boite ; un peu loin. Un peu plus prés quelques minutes plus tard, c'est un tout petit piaf que je peu prendre ; une Cisticole plaintive ou Cisticole à sonnettes

Photo N° 262 :





Quelques minutes encore plus tard, des animaux beaucoup plus gros, des Eléphants encore ; mais avec le soleil de face,  il y a toujours et encore de la végétation ; obligé de choisir le bon moment :

Photo N° 263 :




il y a une mère avec un petit partiellement caché :

Photo N° 264 :




Les deux premières prises avec le 18-200, on voit les branches ; je reprends le 500 pour tenter des faire des portraits plus serrés :

Photo N° 265 :




Et je reprends le 18-200 en vitesse pour prendre ça :

Photo 266 :



Je ne sais pas ce qu'il avait à gratter comme ça ; ce n'était pas un signe d'énervement. Et je ne peux pas dire qu'il faisait peur, mais ça fait quand même quelque chose.

Je prends quelques autre photos ,

Photo N° 267 :



Photo N° 268 :




Photo N° 269 :




et je les laisse tranquille. Je continue un petit peu, et c'est déjà l'heure de faire demi-tour pour revenir. Je viens quand même de faire 18 haltes photos , en 1h20 ! Toutes les 4 mn !
Aprés avoir revu des Impala et un Bateleur des savanes, je repasse aux éléphants 20 mn aprés ; ils ont quasi pas bougé. J'en reprends quelques une 

Photo N° 270 :





je finis par les laisser ; et 2 mn aprés, encore une halte ; pour un Rollier à longs brins ; je commence à le prendre avec des branches en fond pas top, et en contre plongée. Je suis relativement prés et j'ai peur qu'il ne s'envole dés que je vais redémarrer la voiture ; coup de chance, non, et je peux en prendre une qui me plait pas mal ; même si toujours en contre plongée :

Photo N° 271 :




Et me revoilà reparti...pour 2 mn, nouvelle halte, pour un oiseau qu'on a vu fréquemment , un(e?) Corvinelle noir et blanc ; très joli avec sa longue queue, même si celle ci était toujours du mauvais coté de la branche !  :x

Photo N° 272 :
 




je reprends mon périple, avec encore une pause peu aprés pour des Impala :

Photo N° 273 :





Photo N° 274 :





Photo N° 275 :





Au bout de 2-3 mn je les laisse;4 mn aprés, c'est un Vautour africain que je mets dans la boite, mais un peu loin. Dans la minute qui suit, ce sont encore des Gnou, couchés cette fois ci:

Photo N° 276 :





je ne fais qu'une seule photo, et je me sauve, pour m'arréter 3 mn aprés pour ce Rollier à long brins :

Photo N° 277 :





Grrrrrrrrrrrr !  :x

5 mn aprés, nouvel oiseau, déjà vu, un Francolin huppé, un poil trop loin. Dans la minute qui suit, encore un oiseau, mais jamais vu, un Pririt molitor : 

Photo N° 278 :





Dans la minute qui suit, encore un oiseau, et encore un nouveau, un Touraco concolore :

Photo N° 279 :





Je repars. Et là, 8 mn sans photo; pour cette sortie, à noter à l'encre rouge un si « long » moment sans rien.  Et encore, une espèce déjà vue, un Alecto à bec rouge, pas bien pris. Heureusement, 4 mn aprés, je peux me rattraper avec une femmelle Kudu prise au 500 :

Photo N° 280 :
 




je la prends aussi au 18-200 ; trop de branches... je la laisse, et il est quasi 8 h, j'arrive au croisement situé à 1 km de Talamati. ; je suis un peu en avance. Je rentre ??? ou je refais un petit tour ??? Comme un con, je choisis la seconde option.  :roll:
Et me revoilà reparti, pour trois minutes ; des Gangas bibande pas loin du chemin ; mais trop loin, trop de plongée, trop d'herbe. 5 mn aprés, un petit Impala :

Photo N° 281 :
 




ET encore un 3 mn aprés, avec un Phacochère surtout :

Photo N° 282 :





Vu l'heure, je ne prends pas trop la peine de continuer pour retourner pas longtemps aprés ; je passe le temps avec un Calao leucomèle, sans trop de succès. Ce faisant, une bande d'Impala de 25 – 30 va venir traverser le chemin ; le temps que je me mette bien, beaucoup sont déjà passés, mais ça continue quand même à défiler, et pour la seule et unique fois au Kruger ; en courant

Photo N° 283 :





Photo N° 284 :





Photo N° 285 :





Ils sont passés, le Calao est toujours là, mais toujours dans les branches, quand ce n'est pas devant, c'est derrière !  :x

Photo N° 286 :





Il est l'heure de repartir, et sur le chemin, encore une occasion de s’arrêter avec des Zèbres, dont ce petit surtout :

Photo N° 287 :





ça fait 2h50 que je suis parti. Comme vous avez pu le voir, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer ! + de 39 pauses ! En 170 mn donc ; une pause toutes les 4 mn ! Avec 5 nouvelles espèces d'oiseaux, ce qui fait 77 espèces identifiées mises en boite . Un début de matinée fantastique.

Mais fini pour cette sortie matinale ; si tout se passe comme prévu, dans 5 mn, je suis à la maison.
Si....  :wink:

JR
« Modifié: 07 Janvier 2019, 22:00:16 par L'argonnais »

Hors ligne merothm

  • Que la Nature est belle ! Respectons la...
  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1827
    • Photographies de nature, Max Méroth
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ sortie matinale Talamati]
« Réponse #39 le: 20 Décembre 2018, 13:38:01 »
Super déjà toutes ces rencontres matinales !!
J'aime beaucoup la 251, celle du zèbre, et la 261, avec ce beau portrait bien cadré...
Il y en a plein d'autres des sympa, et il y avait une belle lumière.
Ah tiens, il va y avoir une suite de la même matinée on dirait !

Max

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48285
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ sortie matinale Talamati]
« Réponse #40 le: 22 Décembre 2018, 11:06:52 »
Toujours aussi plaisant à regarder. Enaurme coup de coeur pour la 249 qui est superbe!

Gauthier

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Re : Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ sortie matinale Talamati]
« Réponse #41 le: 26 Décembre 2018, 22:27:59 »
la 249 qui est superbe!

Gauthier

il y en a quand même une  !  :mrgreen:

S
Ah tiens, il va y avoir une suite de la même matinée on dirait !

Max




tu fais partie des plus devins d'entre vous auront deviné que la sortie matinale n'est pas tout à fait finie ;  :grin:  ceux qui ont le plus de mémoire auront retenu que je suis passé la veille et ce matin même à coté d'un abreuvoir ; avec la veille des éléphants. Malheureusement rien le matin ! Et c'est à cause de ce vide du matin que j'ai fait la connerie de ne pas y rester, et la seconde de ne pas y revenir directement.  :oops: Car quand je vais y repasser, je me rends en compte en arrivant de ma connerie ! Il y a plein d'animaux qui viennent s'abreuver ; ambiance :

Photo N° : 288



il y a évidemment quelques petites dizaines d'Impala omniprésents. Il y a encore 3 Girafe, des Cob à croissant, et 19 Eléphants qu'on ne fait qu'apercevoir, mais qu'on aura l'occasion de revoir. Je suis resté 40 mn,  ça a été un balet incessant, un vrai spectacle. Avec des mammifères qui viennent boire, mais aussi des oiseaux, et surtout des Choucador, sans cesse entrain de chanter assurant la bande son.

Je reste un peu dans la voiture à l'extérieur du camp, et je peux déjà prendre ce Gnou :


Photo N° 289 :



Serré !!

Et puis ce Cob à croissant

Photo N° 290 :



 Et cet éléphant :

Photo N° 291 :



Le même Cob à croissant ???

Photo N° 292 :



Finalement, pour des raisons que j'ai oubliées , je vais sur l'observatoire ; pour avoir une vue d'ensemble ??  aujourd'hui je le regrette un peu, car pour les photos, évidemment c'est pas le top, toujours un peu de plongée. Même si ça reste acceptable, l'observatoire n'étant pas trop haut.
Et évidemment, je vais m'en donner à cœur joie ;

Avec cette Girafe qui arrive :

Photo N° 293 :









ce Phacochère :

Photo N° 294 :







Ou encore ce Cob

Photo N° 295 :






et evidemment les Eléphants :


Photo N° 296 :






Vue d'ensemble :

Photo N° 297 :





Il y en a 19 donc, mais toujours groupés, pas moyen d'en isoler un. Plus facile d'isoler les Cobs qui sont au premier plan

Photo N°  298 :



 

Photo N° 299 :




Photo N° 300 :





Plus faciles aussi ceux qui arrivent au loin :

Photo N° 301 :





Bon, il y a un petit un peu plus dégagé.


Photo N° 302 :



On voit qu'il marche vers ma gauche ; ils ont fini de boire et  vont dans la boue à l'extrémité de la mare :

Photo N° 303:



Je ne les prends pas trop, ils sont trop regroupés.  Je reprends le Jabiru isolé ;

Photo N° 304 :




ET je me reconcente quand même sur les éléphants qui s'aspergent :


Photo N° 305 :




et qui se gratte :

Photo N° 306 :




Il y a aussi une Girafe entrain de boire ; position caractéristique ; je ne sais plus ou donner de l'objectif. La Girafe, pas moyen de la prendre bien, sans arrêt un Impala devant ; une ou il y en a le moins.

Photo N° 307 :





 Je la laisse, les éléphants sont entrain de quitter les lieux, et ils vont défiler devant moi ; la bète meneuse :

Photo N° 308 :




suivie par toute la bande en file indienne :

Photo N° 309 :





J'essaie de varier les focales pour tenter de pas trop couper ; pas facile !


Photo N° 310 :




Photo N° 311 :




Photo N° 312 :




Ils vont passer au coin du camp, et à quelques mètres de la porte d'entrée ; je descends en courant pour les voir défiler à 20-30 mètres :

Photo N° 313 :




Photo N° 314 :





ça fait franchement super bizarre de voir ces animaux qui s'ils le voulaient pourraient venir me retourner comme une paille ; ils sont tout prés, mais se fichent pas mal de nous. J'appelle ma copine 


Photo N° 315 :




C'est elle la Ranger adorable ! Juste une photo souvenir en passant ;
Sur le coup, j'ai pas fait gaffe que je lui coupais le pied ;  je le regrette aujourd'hui ; je l'aurais développé pour lui envoyer si la phoo avait été bien



On discute 5 mn, et je remonte. Nouvelle photo d'ambiance ; avec des Zèbres, des Girafes, et des grosses bètes noires au loin... :


Photo N° 316 :




Le temps qu'ils arrivent, je prends un Cob 

Photo N° 317 :




et des Kudu :

Photo N° 318 :




Et encore une Girafe entrain de boire, mais comme l'autre, toujours des Impala devant sauf à un endroit, mais là c'était des branches, j'étais un peu vert !!

Photo N° 319 :




Il y a encore ce Phacochère qui se sauve :

Photo N° 320 :





Il est beau lui !! A la douche !!
ET puis sa majesté arrive :
Photo N° 321 :





Photo N° 322 :






Mais il n'y a pas que lui, des Kudu qui passent devant , une femelle  :

Photo N° 323 :





ET un beau mâle

Photo N° 324 :





Bon je reviens au Buffle entrain de boire , quasi seul :

Photo N° 325 :





Ou en compagnie :

Photo N° 326 :




Quasi impossible de l'isoler, toujours une autre bestiole :

Photo N° 327 :




Sauf en portrait :


Photo N° 328 :




Au loin, d'autres Cob arrivent :

Photo N° 329 :




Les femelles Kudu partent :

Photo N° 330 :





Les cob qui viennet, avec un autre qui part, et des Impala

Photo N° 331 :






Et puis le Kudu qui repart aussi



Photo N° 332 :





On peut voir les Zèbre dérrière, mais plus le temps de les prendre, il est 9h, le temps pour moi ausssi de partir. Je descends de l’observatoire, et ne peut m'empêcher de prendre le Kudu par la porte du camp :


Photo N° 333 :







Fin de cette séquence qui aura duré 40 mn. Et qui restera sans doute mon meilleur souvenir d'Afrique du Sud. Je ne regrette qu'une chose, c'est de ne pas y être revenu plus tôt ce matin là. Evidemment, si je retourne un jour au Kruger, je retournerai à Talamati pour faire un affut de plusieurs heures ; le matin ou le soir ? Je n'ai malheureusement qu'une expérience d'une seule journée pour me faire une idée ; pas suffisant ; mais au vu de cette première expérience je dirais peut-être plutôt le soir. Il n'y a avait rien au lever du jour ce matin là, alors que les éléphants arrivaient la veille à la tombée de la nuit ; il y aurait sans doute eu moyen de profiter des derniers rayon de soleil. Je mets une vue Google Earth du site :



L'observatoire, il est à la croix rouge. Les Eléphants ont pris la ligne verte. Hémisphère Sud, le soleil est au Nord ; il se lève à droite et se couche à gauche ; en restant sur le chemin à la croix bleu, le soir, le soleil dans le dos, sans plongée, ça pourrait donner quelque chose de bien.

La prochaine fois.

JR

Hors ligne didindia7

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 132
le défilé continu, belle diversité d'animaux;;;j'attends la suite!

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48285
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Que de beau monde!

Franchement, envoie la photo à la ranger. Je pense qu'elle ne s'arrêtera pas sur un petit détail comme le pied coupé...

Gauthier

Hors ligne merothm

  • Que la Nature est belle ! Respectons la...
  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1827
    • Photographies de nature, Max Méroth
Eh ben, ça grouille de partout, c'est fou !!
Le kudu mâle est magnifique, il a vraiment de belles cornes !
Les cobs sont marrants je trouve, la 329 est super d'ailleurs. Et la 328, le portrait du bufle, est peut-être ma photo préférée de toute la mise à jour !
C'est fou tous ces mammifères au même endroits, il n'y a vraiment pas ça par chez nous...

Bravo

Max

Hors ligne petit-robert

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 107
Bonjour, en effet beaucoup de monde dans ce fil. On imagine bien le crépitement du boitier  :grin:

Quelques petites erreurs dans les identifications des oiseaux.

Les traquets aile-en-faux du début sont des gobemouches sombres (même la 21).
Pour les souimangas je pense que nous avons là des femelles et non pas des souimangas olivâtres qui n'est pas au Kruger ou alors à dose homéopathique dans le sud. De fait c'est extrêmement difficile des les identifier sans avoir vu les mâles et le biotope.
La 6 est un souimanga à collier mâle.
La 24 est un zosterops du cap, le jaune n'est pas au Kruger.
La 25, je pencherais plutôt vers un souimanga à plastron rouge.
Je verrai bien une cisticole grinçante en 37.
En 46 se sont des guêpiers.... mais lesquels ? Mystère..... sans doute d'Europe puisque le Kruger est l'une de leur plus importante zone d'hivernage.
Les calaos avec un bec jaune et des parties de peau rose autour des yeux, sont des Calaos leucomèles.
Pas de bubuls des jardins au Kruger, seulement des bubuls tricolores.
En 59, le tisserin intermédiaire n'a pas les yeux rouges. C'est un plumage inter-nuptial, il faut chercher entre le tisserin gendarme et le tisserin à tête rousse (très répandu au Kruger soit dit en passant).
Coliou rayé en 60.
Une huppe fasciée en Afrique du Sud çà serait un scoop, plutôt Huppe d'Afrique.
66..... bateleur des savanes 1ère année.
75, alouette sabota sans problème.
88 plutôt milan à bec jaune ou milan d'Egypte.
99 cette photo permet d'identifier un choucador à oreillons bleus, se sont de loin les oiseaux les plus difficiles à déterminer. Souvent l'aide vient de leurs aires de répartitions.
101 la queue très échancrée bien que très abimée en fait un drongo brillant.
189 tourtelette (et non pas tourterelle) émeraudine
256 Je ne vois aucun critère qui permet d'affirmer que c'est un aigle de Wahlberg.... Je lui trouve par contre une tête un peu grosse et un bec tout aussi gros pour en faire ce petit aigle. Ceci dit, je ne peux pas identifier cet oiseau avec cette seule photo. D'autres pourront sans doute le faire.
262 l'absence de tache sur le plastron (pour le peu qu'on voit) et l'aspect plus clair me ferait pencher plutôt vers une cisticole à sonnettes. Mais çà reste un jugement très subjectif qui reste à confirmer. En tout cas çà se joue entre les deux.

Bien entendu tout reste à confirmer, çà peut te donner aussi de nouvelles pistes de recherche si tu n'es pas convaincu.

Voili voilou  :grin:

« Modifié: 31 Décembre 2018, 15:33:05 par petit-robert »
Canon 1Dx - 500mm et surtout un bon réveil !

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7336
  • Sexe: Homme
Une liste à ma Prévert  :mrgreen:
 La lumière du matin est bien agréable et valorise bien quelques un des sujets...

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 462
  • Sexe: Homme
Merci à vous pour vos messages.
Ça fait toujours plaisir et ça me laisse à penser que je ne me donne pas le mal d écrire tout ça pour rien.
Mention spéciale évidemment à Petit Robert ! C est super sympa de faire toutes ces précisions. N hésite pas à revenir et à recorriger, il y aura encore  sans doute des
erreurs.
Je vérifierai et corrigerai des que j aurai un pc et un réseau digne de ce nom.
Jr
Ps ;  bonne année à tous !

En ligne D@niel

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3008
  • Sexe: Homme
    • clicpassion
J'ai enfin de la connexion pour pouvoir voir les images sans qu'elles mettent 3mn à s'ouvrir !!! Vive les vacances !!!
Merci pour ce magnifique carnet de route rempli de belles images et de nombreuses explications  uy8
Daniel

Hors ligne le louis

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 55
rgonnais
« Réponse #49 le: 01 Janvier 2019, 22:41:23 »
Salut L Argonnais,

je retrouve ton fil toujours avec le même plaisir.
Bravo pour le texte et les images. uy8
J'aime beaucoup les images d'ambiance exemple la 297 et 309 qui donnent parallèlement à ton texte une idées plus précise de ce que tu as vécu. On se croirait là bas en te lisant.
J'aime aussi le grand Kudu, quelles cornes c'est vraiment imposant!
Elle a l'air vraiment sympa ta "Ranger" :mrgreen:

Je te souhaite une bonne année 2019 et espère encore lire de tes escapades qui  permettent de s'évader un moment...

BAT

Jean Louis