Auteur Sujet: Un argonnais au Paradis. [MAJ Belvedere]  (Lu 3909 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Un argonnais au Paradis. [MAJ Belvedere]
« le: 17 Novembre 2018, 13:35:28 »
  j'avais déjà connu un paradis avec l'Ecosse, j'en ai découvert un second, un peu plus loin, et un peu plus paradisiaque : l'Afrique du Sud et son Kruger!

 uy8  lolll

ça me trottait déjà depuis plusieurs années dans la tête de faire un safari en Afrique ; j'avais regardé il y plusieurs années déjà le delta de l'Okavango ou Kenya/Tanzanie.
Mais les tarifs que j'avais vu à l'époque étaient exorbitants pour moi, et j'avais refermé cette page sans aller plus loin. J'avais peut-être à l'époque vu pas mal de Safaris tout compris, et là c'est vrai que c'est pas forcément donné.
Et puis l'année dernière donc, après l'Ecosse, je repris des investigations pour voir s'il serait possible de faire quelque part en Afrique ce que je venais de faire en Ecosse.
En refaisant au départ des recherches sur les mêmes régions, Okavongo et Kenya/Tanzanie ; j'étais parvenu à la même conclusion, toujours inabordable ! à tort ou à raison d'ailleurs.
Pour la Tanzanie/Kenya, les tarifs d'entrée dans les parcs sont de 60-70 euros par personne et par jour. A 4, ma femme, mon grand de 14 ans, ma petite de 11 ans, ça fait 250 euros ; et j'avais compris qu'il faut ajouter la location d'un 4*4 , plus le garde qui va avec...
la facture me paraissait encore trop lourde, et j'ai failli abandonner l'idée d'un safari en famille en Afrique.
Et puis je me suis intéressé à l'Afrique du Sud; et là, petit à petit, ça m'a paru réalisable.
Car rien n'est vraiment cher, ni l'entrée dans les parcs, ni les hébergements hors parc ou à l'intérieur.
Et qu'il est possible de faire son voyage sans guide, sans agence, en faisant ce qu'on veut, relativement facilement. Et tout ça pour un prix plus que raisonnable. Vous aurez tous les détails financiers, mais pour faire durer le suspens , vous les aurez..........à la fin !!!  :mrgreen:
Et le rève est donc devenu réalité, avec un départ le Samedi 20 Octobre 2018 de Paris et un retour le Vendredi 2 Novembre.

Je vais donc vous en faire un récit complet, pour partager des images, car c'est le but quand même de Benelux.
Mais je fais aussi ce récit un peu juste pour moi,   :oops: car je sais que je le relirai, comme j'ai déjà pris plaisir à relire celui que j'ai fait sur l'Ecosse
(ne vous étonnez donc pas trop d'y lire des choses qui vont n'intéresser que moi )
J'espère aussi et surtout que ça va vous donner envie de faire pareil, et je vais donc mettre des détails logistiques et d'organisation dans l'espoir qu'ils servent à quelques uns qui m'imiteront ; c'est un objectif majeur de ce post!

C'est donc parti pour ce macro itinéraire :



Arrivée le Dimanche 21 à Johannesbourg
Lundi 21 et mardi 22 : Byde River Canyon , situé à l'ouest du point B Graskop.
Mercredi matin jusque samedi soir : Kruger , points Cet D. Le Kruger, c'est tout ce qui a en vert autour de C et D ; 350 km de long, pour 60-70 km de large.
Dimanche et Lundi, Swaziland point E
Mardi : Sainte Lucie point F
Mercredi : réserve de Hluhluwe-Imfolizi (Hluhluwe se prononce chluchluwi , voire thluthluwi pour les anglophones) point G
Jeudi retour vers Johannesbourg et l'avion le soir.

L'avion donc , c'est la part la plus importante du budget, et c'est sans doute ce sur quoi j'ai passé aussi le plus de temps pour tenter de trouver le meilleur tarif.
"Evidemment", je comptais pas passer par Air France, ayant lu/entendu plusieurs témoignages qui parlaient d'un billet A/R à 1 000 euros par personne.
Je viens de vérifier (il est bien temps  !  :roll:  :oops: ) et en fait pour les mêmes périodes sur 2019 , j'en vois à 700 euros A/R par personne, moins cher que je ne pensais.
Bref, à l'époque de la recherche, j'ai commencé en Septembre 2017 à vraiment regarder, j'avais une alerte sur Liligo, et je recevais tous les jours des tarifs, et régulièrement, je voyais des vols AR à 2 000 euros pour nous 4.
J'ai même vu moins de 1 700 pour le moins cher. (AR pour 4 ! et avec des temps de vol raisonnable dépassant pas les 15h)
Mais c'était parfois via des compagnies plus ou moins exotiques, et surtout ça passait souvent par des agences de voyages Internet style Gotogate ; je leur avais acheté mon billet pour l'écosse, et je n'ai eu aucun souci.
Et je ne pense pas que ce soit des voleurs. Mais quand on cherche des avis sur Internet à leur sujet et d'autres du même style, on voit aussi des commentaires pas réjouissants. J'en ai conclu que pour des destinations proches, sans escale, on pouvait passer par eux.
Mais pour des destinations plus longues et avec escales, le risque de problème augmente, car justement, ils ne gèrent pas ou mal les problèmes dus aux retards, annulation de vol, ou perte de bagage.
J'ai donc préféré éviter, et de fil en aiguille, j'ai trouvé et surtout acheté à un tarif plus que correct un billet d'avion sur le site de la British Airways.
La British, ce n'est sans doute pas une assurance 100% tous risques, mais ça me parai(ssai)t un bon gage de sécurité, qui m'a fait partir l'esprit tranquille, sans aucune crainte de ce coté.

Car des craintes, il y a de quoi y en avoir. Pour ceux qui ne savent pas donc, l'Afrique du Sud est un pays parmi les moins surs au monde, avec 30 homicides volontaires pour 100 000ha, contre moins de 1 en France.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Classement_des_pays_par_taux_d%27homicide_volontaire
Bon, après c'est surtout les grandes villes, leurs banlieues, et les trafics qui vont avec qui génèrent beaucoup de criminalité.
Le peu qu'on a vu des banlieues de Johannesbourg, toutes les habitations ou quasi sont protégées par des clôtures de barbelés et/ou électriques. Super rassurant !!  :?
En campagne, les clotures sont beaucoup moins présentes. Et la journée ça va, par contre, il est fortement déconseillé de circuler la nuit.
Pourquoi? J'avais demandé par mail à deux hotels, leurs réponses : la pluie/le brouillard, les nids de poule et les animaux qui traversent.
Et tous ceux à qui on en a parlé ont donné les mêmes arguments, sans trop citer la criminalité, le risque de guet-apens.
Même à la dernière nuit, quand je leur ai demandé de quoi ils auraient le plus peur s'ils devaient circuler la nuit : les animaux domestiques qui traversent.
Mais j'ai quand même l'impression qu'ils voulaient un peu cacher la misère...
un autre local en début de voyage, super sympa qui nous avait même laissé son tel au cas ou, nous avait bien dit que c'était "not exactly safe" de rouler de nuit...

Bon ceci étant dit, on en est revenu, et on y est surtout parti en connaissance de cause, mais sans crainte excessive, et sans la peur au ventre, sans quoi je ne serais pas parti.
Mais je savais qu'il ne fallait pas faire n'importe quoi, et on a réduit les risques au minimum.
On est pas allé à Johannesburg, on ne s'est jamais trimbalé non plus en pleine ville avec les APN autour du cou, et le portable à la main. De toute façon, on a pas eu trop le temps de se promener beaucoup en ville.
Et on a jamais circulé de nuit; à 18 h (fait nuit tôt la bas !!) au plus tard, on était à l’hôtel.

Pour tenir cet objectif des 18h, dans des lieux qu'on ne connait pas, le meilleur outil c'est un GPS.
Ayant un TOM-TOM en France, je m'étais renseigné pour lui mettre la carte de l'AFS. 80 euros, un poil cher, mais la sécurité valait bien ça; j'aurais passé commande, sauf que mon modèle était trop ancien, pas compatible avec cette carte.
Il fallait en racheter un nouveau.
Sachant que j'ai aussi un Coyotte , que j'ai un GPS intégré à mon véhicule, en racheter un 4 ème me paraissait un peu redondant. Sans parler du portable ou il y a Waze, google map/itinéraires, et sans doute d'autres ; que je pensais utiliser là bas.
Au cas ou, j'avais quand même acheté une carte papier, et je me disais encore qu'il y aurait peut-être un GPS intégré à la voiture de loc, ou que je pourrais en louer un.
Ce serait à refaire, je rachèterais ça  :
https://www.tomtom.com/fr_fr/drive/car/products/go-5200/
 330 euros quand même. je le rachèterais car déja, j'ai de toute façon payé 70 la location de celui que j'ai eu là-bas, ça ne ferait "que" 260 à rajouter. Les raisons...
- car la carte papier achetée, utile, mais pas assez détaillée.
- Impossible de se servir du portable qui passait pas.
- Pas de GPS intégré au RAV4,
- et il n'y en avait plus en location à l'agence Hertz au premier guichet; coup de chance, il y en avait un (sans la fixation) au second guichet qu'on a pris
En plus c'était un TOMOTOM comme le mien, ça s'annonçait bien; en fait, bof-bof, un fonctionnement un peu différent qui nous a causé quelques petits soucis.
Sur les 5 GPS que je pratique, on rentre une adresse précise, quelque soit l'endroit ou on est, et il nous y amène. On a jamais pu faire pareil avec celui de l'AFS !
Il fallait lui indiquer la localité, et une fois qu'on arrivait à la localité, changer un paramètre et lui mettre l'adresse précise.
Même si l'anglais du GPS ne me posait pas trop de souci, on l'avait quand même mis en français, mais même en français, on a pas eu le fonctionnement normal/standard des 5 GPS que je pratique.
Alors oui, 330 euros du 5200 que j'aurais du acheter, ça fait cher surtout si on raisonne pour un voyage.
Mais divisé par 3/4/5 voyages ou plus, ça fait moins, et clairement au prochain voyage,( s'il y a,) je l'achèterai. La tranquillité d'esprit vaut bien ça.  :?


Un autre poste budgétaire important du voyage, dont je viens de parler, c'est le véhicule. Rappel, pas d'assurance si on a une carte bancaire qui va bien  :
http://www.beneluxnaturephoto.net/forumf/index.php/topic,177066.25.html
Mais l'assurance, c'est une fois qu'on a choisi/payé la compagnie et le véhicule.
Quelle compagnie ?? n'importe laquelle ! une grosse boite ça facilite les choses et surtout ça limite les risques d'arnaque.
Quand le gars vous fait signer la feuille avec pleins de chiffres qui correspondent chacun à des montants différents à rembourser en cas de souci, on se prend pas la tête à essayer de comprendre à quoi correspondent exactement tous ces chiffres, et on part l'esprit tranquille.
 Quel véhicule? pour un safari, 4*4 ou pas 4*4?? moi j'avais pris un RAV4 avec à minima plus de garde au sol, par crainte des nids de poule.
Normalement, pas besoin de 4*4 ; dans le Kruger, ou Hluhluwe, complètement inutile, à 40-50 km/h, les nids de poule on a le temps de les éviter, et de toute façon, il n'y en a pas, au Kruger surtout.
Les routes en AFS, sont généralement pas trop mauvaises, mais il y  a potentiellement des p....s de nids de poule partout! Il y en avait surtout au début, on ne sait plus trop ou sur des petites routes dans les coins de Dullstroom / Graskop.
Mais même sur la N2 ou ça roule, il y en a,  pas beaucoup, trés trés peu même, mais tous les 50-100km, voire plus, de temps en temps, un p...N de nid de poule ; qu'on évite.
Normalement donc, si on sait exactement ou on va, si on a pas de pluie, le 4*4 est plutôt superflu. Mais si j'y retourne, je reprendrai un RAV4, si possible 4*4.
Car on a pris une fois un petit chemin ou il y avait deux trois passages un peu chaotiques; mais à la limite, si on avait eu une berline, on serait passé aussi sans souci, et au pire on aurait toujours pu retourner.
Car on s'est retrouvé sur une piste complètement défoncée, qu'on aurait passé avec une berline, mais avec quelques trous devant lesquels je me suis arrété pour savoir par ou j'allais les passer ; la garde au sol a été trés trés appréciable. Mais normalement, on aurait pas du se retrouver sur cette piste à la con!
Car on s'est retrouvé sur une autre piste bonne, mais sous la flotte, "mon" RAV4 je savais même pas s'il était 4*4 ou 4*2 , dans une cote je l'ai senti patiner;
devait être 4*2, j'aurais été plus rassuré si j'avais été sur qu'il soit 4*4. Mais là encore, on aurait pas du prendre cette piste , ou en tous cas ne faire que 5-6 km, alors qu'on en a fait plus de 30.
Berline, donc ça suffit, surtout si tout est bien ficelé, bien prévu, et s'il fait sec. Si c'est en période de pluie, si on part un peu à l'aventure (ce que je ne recommande franchement pas du tout ! ) , ou si on veut un maximum de sécurité : 4*4

Le dernier poste budgétaire important, c'est le logement.
Hors Kruger, on a pris des hébergements souvent les moins chers sur Booking.
J'avais déja passé pas mal de temps pour tout le reste, je commençais un peu à saturer, j'ai pas cherché à gratter le moindre euro en faisant des comparaisons dans tous les sens.
Par contre, sur mon fil sur l'Ecosse, je disais qu'une confirmation avec le prestataire de service était pas superflue.
Je confirme, et je l'ai fait pour être sur qu'on avait bien une chambre pour 4. Mais sans parler du prix. Il faut mentionner le prix ! on a eu un souci mineur dont je reparlerai.
Dans le Kruger :
https://www.sanparks.org/parks/kruger/
Tout est indiqué, décrit. Presque de trop car il y a plein d'infos, pas toujours facile de retrouver l'info dont on a besoin.
Par contre, il faut réserver super longtemps à l'avance. Pour fin octobre on a réservé mi-mars : trop tard !   :twisted: certains logements n'étaient plus disponibles à nos dates. on avait prévu Letaba*, Satara***, LowerSabie*; l'étoile représentant un ordre de prix du logement.
A Letaba et LowerSabie, il n'y avait de toute façon plus de logements 3*! et à Satara non plus, on a du aller à Talamati pour avoir un 3*. ça a été un mal pour un bien : Talamati a été mon meilleur souvenir, mais j'en reparlerai plus loin aussi.
Les 4 camps à choisir (d'un point de vue animaux)  parmi tous selon une Ranger : Lower-Sabie, Skukuza, Satara et Talamati. On est pas allé à Skukuza, mais les trois autres, c'est franchement top!

Le prix des entrées au Kruger :
vous pouvez acheter un droit d'entrée (= des "fees" = 331 rand pour un adulte, 20 euros ) pour une journée, vous entrez le matin, vous ressortez le soir. facile
vous pouvez aussi passer deux jours à l'intérieur du Kruger. Vous achetez donc une nuit et ne payez les fees, que d'une seule journée = 20 euros.
On a passé 4 jours dans le Kruger, avec trois nuits, mais on a payé l'entrée que de trois jours.
Il y avait possibilité de réduire le budget et ne payer que l'entrée correspondant à deux jours en ressortant pour la seconde nuit. Je le savais, mais par principe, je ne voulais pas, c'est déjà franchement pas cher, gratter encore un peu, je trouvais ça mesquin  :?

Dernières considérations générales : formalités/santé.
Formalités : pour les résidents français, pas besoin de visa. Par contre il faut absolument:
-passeport
-permis de conduire
-pour le véhicule loué, autorisation de sortie du territoire délivrée par le loueur du véhicule.
-extrait d'acte de naissance pour les mineurs

L'extrait d'acte de naissance, c'est un formulaire recto/verso qui ressemble à ça :







Il y a les noms des personnes et de leurs deux parents en face de champs identifiés par des lettres ou chiffres; chaque lettre/chiffre ayant sa traduction dans plusieurs langues, y compris l'anglais
On l'obtient facilement via ce site :

https://psl.service-public.fr/mademarche/EtatCivil/demarche?execution=e5s1

L'extrait plurilingue est suffisant pour un mineur si les deux parents sont avec. Notre cas. Si les un des parents n'est pas présent , il faut autre chose : autorisation de sortie du territoire signée par le(s) parent(s)?? se renseigner...
Sur un site officiel (ambassade d'Afrique du Sud à paris?? ) j'avais vu qu'il fallait l'acte de naissance.
acte de naissance et extrait d'acte de naissance, ce n'est à priori pas pareil, et jusqu'au passage de l'immigration AFS, je me disais que l'extrait traduit devrait suffire, mais j'en étais sur à 99%, pas 100. ça a suffi.

Santé : rien d'obligatoire
Fortement recommandé, qu'on avait acheté  et qu'on a pris; traitement anti palu(malaria) à prendre avant, pendant et aprés le voyage.
Aussi recommandé mais qu'on a pas pris car décidé trop tard : vaccin contre l'hépatite A

Fin des considérations générales.
« Modifié: 02 Avril 2019, 23:02:46 par L'argonnais »

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #1 le: 17 Novembre 2018, 13:36:50 »

Les considération générales étant dites, c'est parti pour le récit proprement dit, sur un nouveau message; trop de caractères pour mettre tout sur le premier !  :mrgreen:

On part de notre résidence en région parisienne à Marne la Vallée pas loin de Mickey à 14h. 1h30 de RER plus tard, on arrive à Orly, et vers 19h, on décolle sur un avion de AirIbéria en direction de Madrid.
J'avais acheté le billet sur le site de la British qui me proposait un vol avec AirIbéria ; j'en déduis que AirIbéria était une filiale de la British ; en fait je, (on) m'en tamponne... :mrgreen:
1H30 plus tard , on arrive à Madrid, on y mange et à minuit, on décolle direction Johannesburg. Je fais bande à part dans l'avion, peu importe.
je me retrouve à coté d'une vielle peau française beaucoup moins aimable que la majorité des portes de prison déjà rencontrées !   :mrgreen:   peu importe encore.
Du coup, je m'endors rapidement et je ne vois même pas le repas servi un peu plus tard. La nuit se passe comme une nuit dans un avion, bof-bof, mais presque mieux que ce que j'avais déjà connu.
Je trouve pas trop le temps long, vers 7h je suis bien réveillé, je reprends mon PC et ma marotte du moment, un jeu de tarot que j'ai développé en HTML + Javascript.
Arrivée à 10h30 à Johannesburg comme prévu. On prend le véhicule de loc comme prévu, mais ça prend un peu plus de temps que prévu. La facture s'allonge un poil ; j'avais payé 360 euros pour le séjour. On rajoute 142 euros pour :
-le GPS (70euros)
-la sortie vers le Swaziland
-une journée de plus; j'avais pas tout bien lu, j'avais prévu dans mon planning de rendre le véhicule jeudi vers 17h18h; sauf que sur le contrat, je devais le rendre jeudi à midi. pas possible, ou vraiment compliqué.
Une semaine aprés le retour, on a encore été prélevé de 75euros ; on sait pas trop pourquoi; une partie nettoyage sans doute; c'est vrai qu'il en avait besoin !  :oops:

Et nous voilà devant notre RAV4 ; il nous paraît énorme au départ! Il est quasi 13h quand on démarre et que je fais les premiers mètres...... à 2 à l'heure tellement il me parait imposant. Je sais pas trop pourquoi, ayant un runner plutôt plus gros à la maison. Je m'y fais rapidement, on suit le GPS, on arrive à un croisement. On continue, 5 mn et 2-3 km aprés, on se retrouve ......... au même croisement !!!  :mrgreen:  :mrgreen:
ET le GPS nous indique le même chemin. On ne le suit pas, et finalement, nous voilà bien partis sur la route de Dullstroom. Les premiers KM, c'est la banlieue avec ses bidonvilles, et des maisons normales hyper sécurisées... à voir, mais on a pas franchement envie de s'y éterniser.
Et petit à petit, la campagne prend le dessus, avec au départ pas mal de champs cultivés, moins dépaysants. Plus on se rapproche de Dullstroom, et plus le relief s'accentue, et les champs laissent la place à des prairies extensives, voire des friches.
Petite pause déjeuner dans un KFC on ne sait trop ou ; KFC, ça sonne pas trop Africain ; mais ça a le mérite d'amener un large sourire sur le visage de mon fils, c'est déjà pas mal.
On arrive bien avant la nuit à Dullstroom et on prend possession non sans mal de notre "maison hantée";   :mrgreen:  c'est le surnom que va lui donner ma fille.... contrairement à ce que ce surnom pourrait laissait penser, c'était correct, mais pas visible de la route principal, planqué derrière une petite coopérative agricole. Et galère à trouver; d'abord, il a fallu aller chercher les clefs dans un restaurant à 500-600 m; restau qui fermait à 17h ; on serait arrivé à 19, je ne sais pas trop ce qu'on aurait fait....   :?
et le gars nous dit à peu prés ou c'était, comme Dullstroom c'est petit , on a trouvé, mais pas du premier coup, pénible avec ce GPS à la con non maîtrisé.
 En fait c'est pas d'une chambre, mais d'un appartement dont il est question, complètement équipé pour faire la cuisine; mais comme on avait rien, le soir, direction un pub. En cours de route, première photo :

Photo N°1 :



6 400 isos, F4.5, à 500mm (sur petit capteur), 1/350, sur la portière de la voiture; faut franchement pas se plaigner !  :mrgreen:
Un Pie Grièche Fiscale selon moi.
Tous les oiseaux, j'ai tenté de les identifier, mais évidemment, c'est la première fois que les rencontrais pour la plupart; si je me plante, n'hésitez surtout pas à me corriger!

On est Dimanche soir, il fait nuit, tout est fermé quasi; on trouve un pub ouvert : ambiance sympa avec un dîner correct.
Retour à la chambre, et on met les portables à recharger : les prises??? Sud-africaines , il faut un adaptateur spécial que j'avais acheté ( ressemblant mais différent de celui nécessaire pour l'Ecosse) 
Mais souci de qualité, je ne sais pas trop??? toujours est-il qu'avec un portable branché, et le poids de la prise du portable, il tenait au mur à la prise. Mais j'avais aussi une triple fiche;



et le poids triple fiche + trois prises le faisait tomber;  obligé de bricoler,mettre des cales pour le faire tenir, galère! j'aurais du prendre ça  :




Bon , en fait, dans la majorité des logements, il y avait aussi des prises françaises. Du coup, l'adaptateur a été utile, mais on aurait pu s'en passer.
Ayant mangé assez tôt, on prend un rythme différent , et tous les soirs, à 21h30 au grand maximum, dodo.

Fin du jour 1.

JR

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48580
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #2 le: 19 Novembre 2018, 13:38:51 »
Bon, faut de l'organisation, pour un tel voyage! Vivement la suite pour motiver les troupes.

Gauthier

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #3 le: 19 Novembre 2018, 21:57:08 »
Jour 2. les troupes vont pas encore être super motivées, on est encore dans les tours de chauffe !  :mrgreen:

Pour récupérer de la nuit de l'avion, pas de réveil, pas de lever matinal.
De toute façon, on a pas de "vraies" grosses activité/visites prévues. En fait, avant le Kruger, l'objectif principal, c'était le Blyde River Canyon prévu le jour 3.
L'objectif du jour, c'est juste de rallier Graskop le soir, en passant par un ou deux sites à voir.
On se lève donc assez tard; pendant que tout le monde se lève, prend le petit dej, se lave, se prépare, je me promène à quelques m de la maison avec le 500 et la pêche est plutôt fructueuse :
7 espèces dans la boite en un peu plus d'une heure, par ordre d'apparition :

Photo N°2 Gobemouche sombre :




Photo N°3 Bulbul tricolore :




Photo N°4 Souimanga femelle, mais lequel:




Un vautour africain aussi qui plane trop haut, trop petit, pour que ça vaille la peine que je mette la photo ici.

Photo N°5 Tourterelle maillée:




Photo N°6 Souimanga à collier mâle




Photo N°7 Le même Pie grièche fiscale que la veille  :




Tout le monde est prêt et on reprend la voiture, direction le centre ville pour aller remettre les clefs, à un endroit différent d'ou on les avait prises;
en fait on les remet à l'équivalent de l'office de tourisme du coin; qu'on ne parvient encore pas à trouver du premier coup avec ce p.....n de GPS à la con.
Bon, on le trouve quand même, et on tombe surtout sur un mec super sympa qui va passe 10 mn à essayer de trifouiller le GPS. Car pour lui, ce n'est pas "exactly safe" de circuler la nuit...   :?
il nous file même son N° de tel au cas ou; si on a le moindre souci n'importe qu'on l'appelle. On en a pas eu besoin.

On quitte le bled, non sans avoir vu une espèce qu'on verra de façon régulière pendant tout le voyage , des Ibis Hagedash, photo N°8 :




Quelques minutes plus tard plus, nous sommes à l'entrée de la Verloren Valei Nature Reserve
On fait une petite randonnée..... en voiture !  :mrgreen :mrgreen:
Déjà en France, on est pas trop rando; c'est pas qu'on aime pas, mais on a jamais l'équipement parfait, il y en a toujours un qui a qqchose, on est jamais levés, il fait trop chaud... bref toujours yac!
ici, avec tous les bagages à l’intérieur de la voiture, les papiers , le matos photo avec le PC, qu'on va pas prendre sur le dos, le poids... La perspective de laisser tout ça seul dans la voiture ne nous incite pas trop à la rando; ce sera en voiture.
La promenade est quand même sympa; on voit plein d'animaux différents , la liste en vrac:

Spréo bicolore
Grèbe castagneux
Cormoran (lequel???)
Grue du paradis
Pintade de Numidie
Ouette d'Egypte
Tarier Bifascié
Héron mélanocéphale
Vanneau du Sénégal??
Ibis Hagedash
deux variétés d'antilopes
Héron garde boeufs
Un rapace, élanion blanc??
Choucador, mais lequel???
Un autre traquet??
et deux autres variétés de passereaux.

le tout dans des paysages sympa, on passe un moment agréable. J'en passe un beaucoup moins agréable en découvrant les photos sur le PC. Il y a plein de déchets, et pas grand chose de correct !   :sad:  :sad:
Bon il faut dire que si j'ai été par le passé trés motivé par la photo, c'était beaucoup moins le cas ces derniers mois; avant l'AFS, je n'avais quasi pas touché l'APN ou trié des photos sur le PC depuis quelques mois.
Et si j'avais bien préparé tout le matos photo pour l'AFS, je m'étais dit qu'il fallait pas que je mitraille à tout va, j'ai encore beaucoup de retard dans le tri. Du coup, certaines fois je me contentais d'une seule photo, sans même regarder si elle était ok.  :roll:
Et forcément, elle ne l'était pas à tous les coups.
Il faut dire aussi qu'en étant à la place du chauffeur, quand je prenais des photos d'animaux qui étaient coté passager, le 500 à bout de bras, sans appui, ça facilite pas et ça peut expliquer en partie.
Cas de ces antilopes , photo N°9:




Mais je me rappelle aussi d'exemples ou les animaux étaient de mon coté, que j'étais plus ou moins appuyé, et un résultat non satisfaisant ; cas de cette antilope, photo N°10 :




Je n'avais pris que 2 photos; mais dans le cas de cet Ibis, 8 photos, la mieux est bof-bof, photo N°11:





Je ne comprends pas un tel résultat, la faute au moteur de la voiture qui tournait, vibrations??? je ne sais pas.  er4 er4
bon tant pis, il y en a quand même quelques unes des correctes, cas de ce Héron mélanocéphale , photo N°12:





ou de ce tarier Bifascié, photo N°13 :




On passe donc un peu plus d'une heure dans cette réserve, et on reprend la route direction Graskop.

En chemin, on passe à coté de grandes propriétés cloturées, je me dis que ce doit être des réserves privées ou il doit y avoir des animaux autres que des vaches ou des moutons, et je demande aux enfants de bien regarder, au cas ou.
On verra pas grand chose, sauf une fois, une bestiole avec des cornes; branle bas de combat!  :mrgreen:  pas moyen de retourner rapidement, aprés 500 m seulement, on fait demi tour.
Et on aperçoit la bête un peu cachée derrière les branches ; on va rester plusieurs minutes à attendre que la bête se découvre.
Chose qu'elle ne fera qu'à moitié , pour un photo bof-bof, mais on est tous content dans la voiture d'avoir vu cette bestiole.
Quand on reparle de ce passage en famille, on rigole un peu, car plus tard, dans le Kruger, on va en voir quelques milliers de ces fameux Impalas. mais c'était le premier, et du coup on s'en rappellera !

On reprend la route et on arrive assez tôt à Graskop et à notre Hotel, le Zur Alten Mine.

https://www.booking.com/hotel/za/zur-alten-mine.fr.html?aid=311089;label=zur-alten-mine-7WXpypdhNr7znVvuPOyteQS267174409155%3Apl%3Ata%3Ap1%3Ap2%3Aac%3Aap1t1%3Anes%3Afi%3Atiaud-285284110526%3Akwd-27446628581%3Alp9040885%3Ali%3Adec%3Adm;sid=58e60633ce4f9add2059b06bd3fc5f8d;dest_id=-1232685;dest_type=city;dist=0;hapos=1;hpos=1;room1=A%2CA;sb_price_type=total;srepoch=1542659189;srfid=6cb625918ee090b28cf68c3b526aa74c0cd3e17cX1;srpvid=e05f8fba4aa0003f;type=total;ucfs=1&#hotelTmpl


si je mets le lien, c'est que c'était pas mal, des petits chalets, équipés, spacieux, un petit dej au poil, un accueil sympa, et en pleine nature avec plein de piafs encore, et des singes!
On prend possession de notre chalet, et on retourne faire un petit tour : God Window; d'ou on a une superbe vue, et ou il y a aussi encore des piafs :

Un pic olive , qui restera sans cesse derrière au moins une branche, photo N°14:




Et puis un Rufipenne Morio, photo N°15:




et un Corbeau à nuque blanche, photo N°16 :






On reprend la voiture, et à 17h25, on est devant le restau (glass house ) qui nous a été recommandé par le gars de l'hotel; en attendant qu'il ouvre, je parviens à prendre ce Cossyphe du Cap, photo N°17 :




Diner au poil, et on rentre à la maison , pour faire.....une flambée pour se réchauffer !
Car oui, pour nous européens, l'Afrique, c'est 40° à l'ombre, et il y a pas d'ombre! 
Et bien pas à Graskop, car c'est en altitude, 1 400 m; et comme en plus il y faisait anormalement froid, c'était frisquet, pas 13° le matin, ou le soir.

JR
« Modifié: 10 Janvier 2019, 22:14:56 par L'argonnais »

Hors ligne le louis

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 55
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #4 le: 19 Novembre 2018, 23:30:45 »
Salut L Argonnais au Paradis...

merci pour ton fil et ton récit toujours aussi prenant...

pour les flous, il faut impérativement couper le moteur avec une longue focale, sinon micro vibrations.
En pleine chaleur, les mouvements de l'air causent également des flous avec les longues focales...

j attend la suite avec impatience...
bat
le louis

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48580
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #5 le: 20 Novembre 2018, 10:31:17 »
En tout cas, il y a des choses à voir par là !

Gauthier

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #6 le: 21 Novembre 2018, 21:33:55 »
Jour 3.

Sans réveil, je suis réveillé avant tout le monde, sans trop envie de me lever.
Je me lève quand même pour un petit pipi..... ce faisant, par la fenêtre, je vois un petit piaf multicolore, magnifique, qui était sans doute un souimanga.
Ca me motive, et 5 mn plus tard, je suis dehors, la bête est partie, tant pis.

Plus loin, je vois ce Martin pêcheur pygmée Photo N° 18 :



Je continue, je vois des bestioles bouger, des antilopes dans le jardin???? en fait non, ce sont des singes, des Vervet, qu'on verra tout le long du voyage.
On peut pas dire qu'ils soient super farouches, la suite le prouvera, mais dans l'immédiat, ils restent un peu à distance. J'arrive à prendre cette mère avec son petit, photo N° 19 :



Contre plongée ! mauvais pour la photo, mauvais surtout pour le sommeil des résidents du chalet sur lequel les singes étaient; ça a réveillé ces Français avec qui je vais faire un brin de causette;
le Français étant une autre espèce qu'on verra aussi tout le long du voyage.

Je continue mon petit tour, et c'est un Cossyphe choriste que je parviens à mettre dans la boite , photo N° 20:




Un quart d'heure plus tard, il y a un gros oiseau qui attire mon attention. Loin, haut, dans les arbres, plein de branches, je parviens à le mettre dans la boite, mais la photo est pourrie.
C'était un Touraco de Livingstone.


2 mn plus tard, c'est un Traquet Aile en faux qui se laisse bien approcher , photo N°21 :





Je reviens à coté de notre chalet, et bingo, il y a un Souimanga dans les fleurs à coté de la fenêtre des toilettes, mais pas aussi beau que le premier vu. Souimanga Olivâtre , photo N°22 et 23 :





Le gérant de l’hôtel me voit, un brin de causette, et il tente de me faire voir une autres espèce emblématique, (dont j'ai oublié le nom !) sans succés. Par contre je vois quand même ce Zostérops du Cap, photo N° 24 :




Finalement, en revenant à coté de notre chalet, je vais revoir un joli Souimanga à plastron rouge , Photo N° 25 :




La sortie matinale est finie, en 1 h, j'ai pris 8 espèces, et j'en ai loupé quelques autres.

Full English breakfeast au poil! On reprend la voiture, on fait 20 m, et dans la propriété juste à coté, on aperçoit des singes, je fais 20 m en voiture, et là,
 il y a deux locaux assis à coté d'une maison qui sont entrain de nourrir les Vervets (ce que le gérant de l’hôtel nous avait demandé de ne pas faire !  :roll: )

On leur demande si on peut faire quelques photos, évidemment pas de soucis, et on va se régaler pendant une dizaine de minutes.
Photo N° 26 :



Photo N° 27 :



Photo N° 28 :



Photo N° 29 :




Photo N° 30 :




JR
« Modifié: 07 Janvier 2019, 21:28:43 par L'argonnais »

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48580
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #7 le: 22 Novembre 2018, 09:08:35 »
Très sympa ces dernières images de Vervet.

Gauthier

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #8 le: 23 Novembre 2018, 23:07:34 »
Jour 3, suite

on finit par laisser ces braves bêtes et on remonte dans la voiture ; direction Lisbonn Falls ; une belle chute d'eau qui avec un bon objectif, et un peu de temps pourrait donner de jolies photos.
Je n'ai que le portable dans la poche, le paysage, c'est pas mon truc; j'aime regarder celles des autres, pas trop les miennes, je préfère les bestioles.
Ici donc encore, j'avais le 500 comme toujours. Il a pas trop servi, je fais quand même une photo que j'aime bien  avec cette Cigogne épiscopale Ibis du Cap, photo N° 31 :



On aurait le temps, on pourrait aller voir les chutes de plus prés, mais l'heure tourne vite. On reprend la voiture, direction le Blyde River Canyon et les "three rondavels"
C'est encore joli, le canyon mérite d'être vu, la vue est belle. Mais en toute honnêteté, le Verdon n'a rien à envier à ce Canyon; au contraire! (on est Français quand même, merde !   :mrgreen:  )
On pique-nique sur place. Etant enfermé toute l'année, j'adore les pique nique, et j'en ferais tous les jours en vacances. Encore plus quand j'ai quelques bestioles à portée du 500.
Et c'est le cas ici , je mets un petit passereau non identifié dans la boite, mais trop loin; encore loin, une cigogne noire  photo N° 32 :



Mais je passe surtout plus d'une demi-heure avec trois piafs.

Un traquet à ventre roux plutôt docile, et pas très mobile :
Photo N°33




Photo N°34



Photo N°35



Photo N°36





Une Cisticole grinçante qui n'arrêtait pas de bouger :

Photo N°37




Photo N°38





Un Traquet familier ni trés farouche ni trés mobile non plus :

Photo N°39



Photo N°40





Je rajoute encore un Lézard ; on a vu quelques uns durant le voyage, mais j'avais pas le macro sous la main quand il fallait, et au 500, c'est parfois compliqué, moins là, Photo N°41 :







On quitte le lieu pour déjà regagner l'hotel du soir; directin Phalaborwa, juste à l'entrée du Kruger.
 On a pas beaucoup de km à faire, on profite du paysage, différent de Dullstroom ou de Graskop ou on aurait parfois pu se croire dans les Vosges.
Ici, c'est plus des vallées cultivées d'Orangeraies, de céréales, ou de mais, entre des collines couvertes de "garrigue".
On suit le GPS; jusqu'à ce que ma femme me dise qu'elle a l'impression qu'on va dans la direction opposée !   er4
Je demande à des locaux, et effectivement, on vient de faire 10-20km dans la mauvaise direction !   :sad:  On sait pas trop pourquoi le GPS nous a envoyé dans la mauvaise direction.
On avait vu qu'il y avait plusieurs Phalaborwa et qu'il fallait choisir le bon code postal qu'on avait à priori bien choisi; bref !
On est super en avance, aucun souci, mais on a un peu peur retrospectivement, si on avait été à la bourre le soir, on aurait été moins serein.  :?
On refait les km en sens inverse, on repasse au carrefour ou on s'est planté, et on reprend la vraie route pour Phalaborwa.
En passant un peu dans la montagne ; on aperçoit des singes un peu loin une première fois; je ne m’arrête pas. par contre la seconde, si, pour prendre ce magnifique Babouin :



Photo N°42



 trop beau !  :mrgreen:

Photo N°43



et celui là :

Photo N°44



Photo N°45



il y a des oiseaux en vol, des Guépier d'Europe sans doute,  un peu loin, mais pas complètement loupé :

Photo N°46



On reprend la route. Plus on avance vers Phalaborwa, et plus il y a de réserves privées de chaque coté de la route.
Tout le monde regarde s'il n'y a pas une bête qui se trimbale. Heureusement que je regarde quand même un peu la route, sans quoi j'écrasais les forces de l'ordre qui nous contrôlent; c'eut été dommage qu'un banal contrôle routier qui se passe sans souci tourne au drame !

On finit par voir le premier animal 100% Africain de la journée, mais bête à plume, un Calao Leucomèle , Photo N° 47 :



Un peu plus loin, bingo, on va voir nos premiers grands animaux, une Girafe d'abord :

Photo N°48 :



Au 500. Les enfants l'ont pris au 150, elle est très belle, derrière le grillage...

Et puis un Gnou , photo N°49 :




Peut-être quelques autres ??? m'en rappelle plus, et en tous cas pas de photo.

On finit par arriver à Phalaborwa. Un peu avant , il doit y avoir des mines, ou je ne sais quelle autre industrie, pas terrible.
Notre hôtel , un souvenir mitigé: quand "Olga" me voit arriver à 4, elle tique un peu, s'attendant à ce qu'on soit trois.
Pourtant j'ai bien le mail ou il écrit qu'on est 4. Je ne sais pas pourquoi elle tique, car elle a bien bien prévu une chambre pour 4 quand même. Elle tique encore plus quand lui montrant le fameux mail qui était imprimé, je lui montre aussi le prix indiqué sur Booking .................. Inférieur à son vrai prix. là, elle fait vraiment la gueule !  :mrgreen:
Elle nous montre la chambre, trés grande, une salle de bain, idem, on pourrait y faire une teuf selon ma fille; frigo, une bouteille de vin compris, amuse-gueule compris, petit déjeuner compris; ça vaut plus que le prix indiqué par Booking, 40 euros !  je me disais bien aussi qu'à ce prix là, il y avait anguille sous roche.
Le lendemain quand Olga me demande combien je veux payer; je lui demande quel est le prix normal qu'elle pratique; son prix est "normal" justement, 71 euros, pas excessif, même plutôt pas cher. Je lui dis, et que je ne suis pas en vacances pour profiter de quoi que ce soit et je paye son prix, qui correspond à ce qu'on a payé ailleurs, c'était plutôt même plus ailleurs.
Du coup elle retrouve un sourire jusqu'aux oreilles !
Mais donc à l'avenir, je confirmerai par mail auprés de l'hotel afin d'avoir la date, le nombre de personnes,  les coordonnées GPS, et le prix;
 car ça allait que c'était dans les clous, ça aurait été 2-3 fois plus cher ou plus, c'est source de problèmes.

finalement, je mets le lien de l'hotel, car c'était sans doute pas exceptionnel, mais c'était plutôt pas mal, surtout pour le prix :

https://www.booking.com/hotel/za/lalamo-guesthouse.fr.html?aid=301664;label=za-dFP1cI4fMVMQgZaSuP7dVAS154560447728%3Apl%3Ata%3Ap14200%3Ap2%3Aac%3Aap1t1%3Anes%3Afi%3Atiaud-285284111486%3Akwd-21627567484%3Alp9040885%3Ali%3Adec%3Adm;sid=58e60633ce4f9add2059b06bd3fc5f8d;age=11;age=14;all_sr_blocks=184859002_99490184_3_1_0%2C184859002_99490184_1_1_0;checkin=2019-01-16;checkout=2019-01-17;dest_id=-1272150;dest_type=city;dist=0;group_adults=2;group_children=2;hapos=1;highlighted_blocks=184859002_99490184_3_1_0%2C184859002_99490184_1_1_0;hpos=1;no_rooms=1;room1=A%2CA%2C11%2C14;sb_price_type=total;sr_order=popularity;srepoch=1543009439;srpvid=031498cfdc2e00c0;type=total;ucfs=1&#hotelTmpl

l'accueil était pas terrible au début, mais bon ça s'est arrangé. D'autant plus quà mon retour en France, je lui ai envoyé un mail pour signaler que le prix était toujours faux. Quelques jours aprés, le prix était correct. Erreur de Booking donc je pense. Je rajoute encore qu'on a trés bien mangé , grace à Olga qui nous a recommandé le sefapane-lodge

https://www.booking.com/hotel/za/sefapane-lodge.fr.html?aid=301664;label=za-dFP1cI4fMVMQgZaSuP7dVAS154560447728%3Apl%3Ata%3Ap14200%3Ap2%3Aac%3Aap1t1%3Anes%3Afi%3Atiaud-285284111486%3Akwd-21627567484%3Alp9040885%3Ali%3Adec%3Adm;sid=58e60633ce4f9add2059b06bd3fc5f8d;checkin=2019-01-16;checkout=2019-01-17;room1=A,A,11,14;homd=1;srpvid=0dc7993b66280085;srepoch=1543009686;atlas_src=hp_iw_title

on y est allé à pied, c'est un lodge qui nous a paru assez luxueux; on y a trés bien mangé pour.... 40 euros ! franchement bien, et je viens de regarder le prix , la chambre pour 4, 114 euros; je n'ai pas vu les chambres, mais au vu rien que du bar, de tout le personnel, je m'attendais à plus.  j'ai quelques regrets...

JR


« Modifié: 02 Avril 2019, 23:04:21 par L'argonnais »

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #9 le: 24 Novembre 2018, 14:55:17 »
Jour 4

peu aprés le lever du jour, je me lève pour un petit tour.
(avant d'avoir payé l'hotel donc)
Comme tous les jours, je vais déjà faire le plein de la voiture. Histoire d'être sur de ne pas tomber en rade.
D'autant plus que c'est soit-disant plus cher dans le Kruger; pas toujours vrai pour ce que j'en ai constaté ; prix rigoureusement identique 17.49Rand/L à Phalaborwa et Letabaa. même un peu moins cher, 17.32 à Lower Sabie.
En chemin, je vois déjà cette Tourterelle du Cap : Photo N°50 :




Comme ça, je ne vois pas trop la différence avec une tourterelle turque de chez nous.  :?

Aprés avoir fait le plein, à coté de la station, il y a plein de nids, ça grouille de tisserins dans les arbres. J'ai envie de stationner un peu à coté; mais le coin est un peu trop fréquenté, je préfère aller plus loin.
Je m’arrête sur une sorte de parking, ou il y a quelques arbres et des petits oiseaux qui volent, et surtout s'envolent avant que je puisse leur tirer le portrait.
par contre il y a ce Pic à queue dorée qui vient suffisamment prés, photo N°52 :




Je reviens pas loin de l'hotel, 100- 200 m dans une rue peu fréquentée. Une première halte va me permettre de prendre 5 espèces différentes :

Moineau Africain, photo N°52 :





Amadine cou coupé, la maman, photo N°53 :



le papa, photo N°54 :




Merle Kurrichane, photo N°55 :

https://nsm09.casimages.com/img/2018/11/24//18112411072923631316009463.jpg

Calao à Bec noir, photo N°56 :






et Bulbul tricolore, photo N°57 :





A un autre endroit, il y a encore plein de petits oiseaux; quand j'arrive, tout le monde s'envole. Mais ça revient petit à petit :


Tiseerain gendarme ou à tête rousse, photo N°59 :




Colliou rayé, photo N°60 :



Cordon bleu de l'Angola, photo N°61 :




Et pour finir, une Huppe d'Afrique, photo N°62 :



Si je rajoute un Drongo et un Choucador dont les photos sont pas terribles, ça fait 13 espèces prises en 1h30 !  de 5h38 à 7h17; Je reviens relativement tôt aujourd'hui, on va rentrer dans le vif du sujet....
Je reviens à l'hotel ou tout le monde est levé; petit déjeuner full english breakfeast trés bien. On paye donc, et on quitte Olga qui nous fait des grands au revoir, trop contente d'avoir eu son argent ! :mrgreen:



JR


« Modifié: 07 Janvier 2019, 21:35:18 par L'argonnais »

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48580
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #10 le: 26 Novembre 2018, 09:56:51 »
Encore de belles espèces. La 33, la 46, et la 47 sont très jolies.

Gauthier

Hors ligne Joc

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 805
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #11 le: 26 Novembre 2018, 21:44:58 »
Super, merci du partage.
Ça donne un aperçu de la belle diversité de la région. Oui très belle la 47 !

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #12 le: 28 Novembre 2018, 21:47:16 »
Jour 4, 9h20 : ça y est on est à l'entrée du Kruger. Les formalités à la réception d'abord.
Formule de politesse, l’hôtesse me demande si ça va?? Evidemment que ça va, ça fait des années que je rêve d'un safari, et plus d'un an que j'ai commencé les préparatifs. Si ça ne va pas aujourd'hui, je ne sais pas quand ça va aller!
Je lui dis en anglais, avec la gorge pas serrée, mais avec un peu d'émotion quand même.  :oops: On achète le dépliant/carte, et nous voilà entrés au Paradis.  jururur

Rapidement, les premières bêtes sont en vue. On s’arrête à proximité de ces Impalas; les premiers d'une très longue série de quelques ............milliers ! Mais évidemment, au début, on s'arrête, et on shoote.
On, car tout le monde est motivé et équipé. Faut dire que j'avais pris le matériel pour  :
-un D80 + 150 Macro : qui sera le joujou de ma fille; normalement, je devais prendre mon vieux Sigma 120-300F2.8; mais comme un c.n, je l'avais oublié chez mes parents !  :evil:
j'étais un peu vert, pas trop trop, car d'un autre coté, le 120-300 dans les mains de ma femme ou de mes enfants, c'était un peu lourd et compliqué.
-un D200 + 70-300 ; acheté exprès pour ce voyage (une bouchée de pain d'occase ) ; qui devait être destiné à mon fils. Lui (ado de 14 ans  :roll: ) a surtout pris des photos dans sa tête ! 50 quand même. Finalement, c'est ma femme qui a pris le D200.
-mon vieux D300 + 18-200 ; pour moi, en second appareil.
-un 7200 + 500 Sigma ; pour moi , en principal.
+ les portables, et encore un petit compact...

Pour moi, 18-200 + 500 est ce que c'était le bon choix?? oui !   :?  car si évidemment, j'ai fait plein de photos avec le 500,  4 000 pendant tout le voyage, j'en ai fait aussi 500 avec le 18-200.
18-200 qui a été bien utile pour faire des plans un peu plus larges, pour prendre des animaux tout prés de la route ; parfois ils n'étaient qu'à quelques mètres, voire moins !
Je regrette une chose, de ne pas m'en être servi plus! Est-ce que je regrette ne pas avoir pris le 120-300 à la place du 18-200?? non, je préfère descendre à 18 mm avec le 18-200 plutôt que de pouvoir monter à 300 avec le 120-300 ; si je veux monter, je prends le 500.
Le 18-200 prend aussi beaucoup moins de place, ce qui est loin d'être négligeable ; j'avais le 500 sur les genoux en conduisant, et le 18-200 qui était entre ma femme et moi, et il a valdingué une fois ou deux ...
du coup , je le mettais à mes pieds. Franchement pas super pratique pour le prendre. Alors le 120-300, ça aurait été encore plus galère.

Premières photos donc de ces Impalas, au 500, photo N° 63 :




Photo N°64 :




Et on reprend la route, pour de nouvelles observations.
Je ne vais pas raconter tout à la mn prés, car évidemment, je ne m'en rappelle plus; et de toute façon, c'est impossible de se rappeler des milliers d'animaux qu'on a vus...
Un petit best of de ce qui nous a marqué, ou des photos que j'aime bien, ou encore des nouvelles espèces rencontrées. Par ordre chronologique pour l'instant.
Un peu aprés donc, un Calao leucomèle encore, celui-ci, j'aime bien le graphisme, Photo N°65 :




 :mrgreen:

Il y aura aussi ce Drongo, photo N°65 :




Et puis un peu aprés, un grand moment ornithologique, quelques (pas moyen de se souvenir exactement combien) aigles volent plus ou moins loin ; ça se pose/décolle à 50-100  hors de vue. La voiture arrêtée, on les entend crier ;
il y avait une proie morte ou ils se posaient??? je fais quelques photos; mais le 500 à bout de bras, de l'intérieur de la voiture, c'est chaud !! je parviens quand même à faire ça :

Bateleur des savanes 1ère année
photo N°66 :




Bateleur des savanes 1ère année
photo N°67 :




Les derniers cms sont les plus importants !  :mrgreen:   :twisted:



Bateleur des savanes 1ère année
photo N°68 :





Aigle ravisseur
photo N°69 :



Aigle ravisseur
photo N°70 :



Les oiseaux, pas fasile pour moi de les identifier, que ceux qui ont des compétences en ornitho africaine n'hésitent pas à confirmer/infirmer. (ceux ci et tous les autres !)

J'étais super tenté de sortir aller voir un peu ce qui se passait, mais évidemment, pas sorti de la voiture,   fhfh comme à chaque fois qu'on sortait d'un camp.

Dans la série des premiers, j'aurais pu mettre les premiers phacochères , mais trop pourrie !

 la première Girafe, au milieu de la route !   :shock:  il y en aura plein au milieu de la route.  photo N° 71 :




J'aurais encore pu mettre le premier buffle aussi, coté passager, qui partait, photo encore trop bof, bof.

Changement de taille, portrait d'un petit oiseau , un Francolin de Swainson :




Un autre portrait d'oiseau, un peu plus gros, photo N°72 :




Et encore du piaf, avec un Bateleur des Savannes, Photo N°73 :




et une outarde à ventre noir, photo N°74 :




Une Alouette sabota , photo N° 75 :
 



Et puis on arrive au grand moment de cette matinée et à la petite émotion : un groupe de 4 éléphants (Merci à ma fille qui a noté, sans quoi difficile de se rappeler combien il y en avait !) devant, à droite de la route.
Il y a une mère avec son petit, photo N°76 :




Avant de partir, je m'étais bien dit qu'en cas de rencontre avec des grosses bêtes comme ça, je mettrais la voiture en position de sorte à pouvoir fuir en marche avant; au cas ou...
là, ils sont à droite encore assez loin, mais ont l'air de vouloir traverser la route; j'accélère un poil, et ils passent derrière tranquilles , photo N°77 :




photo N°78




photo N°78 :



photo N°79 :




photo N°80 :




Trois traversent tranquilles, et le dernier se rapproche nous  :


photo N°81 :



Pris par ma fille, à 150 mm donc;  :shock:

dans la voiture tout le monde disait, Papa avance !!!!   :mrgreen: et j'ai avancé, car là il avait pas l'air content du tout , Photo N°82 :





Bon finalement, je l'ai calmé rapidement :

photo N°83 :




Et il est parti avec les autres.



15 mn plus tard, un autre super moment avec la découverte d'un point d'eau ou il y avait 30 éléphants !   :shock:
belle observation, mais pas trop de photos, derrière les branches, en plongée. Une vue de ceux qui étaient le moins derrière les branches, pris par ma femme :

Photo N°84




On fait quelques dizaines de mètres, et empruntons un petit chemin qui nous permet de nous rapprocher un peu du plan d'eau. On peut y voir un crocodile, et un vanneau armé.
On voit surtout 2 autres éléphants ; et ça provoque une mini crise chez ma femme: on est dans un cul de sac, et elle a peur que d'autres éléphants surgissent d'on ne sait ou et qu'on se retrouve prisonniers...   :?
On se sauve, retrouve la route et ses issues des deux cotés...

On refait quelques dizaines de mètres , et là, des bêtes moins dangereuses dans les branches, 4-5  Cobs à croissant. On va rester 10 mn à attendre qu’ils bougent un peu ; ils bougeront un peu, pas assez, Photo N°85 :



Photo N°86 :





La dernière rencontre avec une petite bestiole; Mangouste des Marais ?? , Photo N°87 :




ET on arrive à Letaba pour la pause pique-nique.

Petites stat Ornitho :

lors de cette matinée, seul à Phalaborwa, j'avais pris 13 espèces différentes d'oiseaux , et 11 encore dans le Kruger, soit 24 espèces. Sur ces 24, j'en avais déjà vu deux lors des 3 jours précédents.
Les 22 se rajoutent à celles vues précédemment, soit 52 espèces d'oiseaux différentes vues à peu prés identifiées!   :shock:

et c'est pas fini! ça commence à être lourd, vous avez peur de pas digérer, allez chercher du gaviscon, double dose, ce sera pas un luxe!  :mrgreen:  :mrgreen:

JR


« Modifié: 10 Janvier 2019, 22:28:46 par L'argonnais »

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48580
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #13 le: 29 Novembre 2018, 10:38:15 »
Très belles, la 65, la 66, la 75.

Et très beau moment, la rencontre avec les éléphants.

Gauthier

Hors ligne le louis

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 55
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #14 le: 29 Novembre 2018, 20:50:33 »
Merci de ton récit l argonnais toujours dans le même ton...
J'aime beaucoup la 64...super graphisme

continue, on est impatient de la suite

le louis

Hors ligne robsou

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 321
    • Soussignan Flickr
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #15 le: 30 Novembre 2018, 08:42:09 »
Merci pour ce partage! Fil intéressant pour l'illustration de la diversité des espèces rencontrées ainsi que pour le récit très informatif sur l'organisation et les différentes étapes du voyage et la chronologie des rencontres animales!

Robert

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7354
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #16 le: 30 Novembre 2018, 20:34:03 »
Merci pour ton récit de voyage, ça peut toujours donner des idées...
Belle diversité d'espèces!

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis.
« Réponse #17 le: 01 Décembre 2018, 11:03:02 »
On arrive donc à Letaba ou nous avons réservé un logement. Mais les enfants ayant faim, on va déjà au camp d'accueil des visiteurs de jours pour manger.
En fait une excellente idée photographiquement parlant car il y a encore plein d'oiseaux différents qui viennent profiter de ce que les touristes leur laissent.
Je vais encore y prendre 11 espèces d'oiseaux dont 6 nouvelles, en 1heure, pour 150 photos ! En vrac, en commençant par les moins bien, et ce Milan à bec jaune ou Milan d'Egypte que j'ai pas bien pris.
En fait, il  passait de temps en temps au dessus de nous;
mais comme on était à l'ombre sous les arbres, le temps de faire les quelques mètres pour aller hors des arbres, de se mettre en Autofocus 100% automatique, il était généralement parti... sauf là, ùais coupé !  :evil: , Photo 88 :







Encore moyen, déjà vu, un Bulbul tricolore, coincés entre les branches, Photo N° 89 :





Toujours moyen, mais jamais vu, un Cratérope fléché, Photo N°90 :





Un peu mieux, bien que l'oiseau soit un peu sombre, mais un Bokeh plutôt pas mal , une tourterelle maillée, Photo N° 91 :





Encore deux pas mal, avec ce Francolin huppé, Photo N° 92 :





Et ces Ecureuils de Smith, pris à F9,5 pour tenter d'avoir le second net; pas assez fermé encore, Photo N° 93 :




Je continue avec un portrait encore pas mal de ce Calao leucomèle; recadrée "juste" pour enlever l'espace à droite et gauche, photo N° 94 :





Encore deux pas mal, mais qui auraient été mieux si je m'étais baissé un peu plus pour mois voir le support; Rufipenne morio photo N° 95




Et Barbican Promépic , photo N° 96 :



Deux de plus de choucador; lequel??? je les ai baptisés Choucador à Oreillons bleux, mais clairement, je suis loin d'en être certain; photo N° 97 :




et Photo N° 98 :



Enfin des photos dignes d'être postées sur Benelux !  :mrgreen:
Je termine la pause déjeuner avec une dernière de Choucador à oreillons bleus (identifié avec certitude)  ; les deux précédentes sont pas mal, mais on ne voit pas trop les reflets que cet oiseau peut parfois avoir; sur celle là ci, photo N° 99 :




La pause déjeune finie, on reprend la voiture pour aller au camp proprement dit et prendre possession de notre logement; ce qui est fait sans souci.
On décharge les valises, on est presque prêt à repartir qu'une petite surprise nous attend à la voiture , avec ce Calao d'AFrique , photo N° 99 :




La pause déjeuner est vraiment finie, pas la journée....
Bilan de cette pause, pour ceux qui passeraient à Letaba et qui aiment prendre des photos de piafs: il faut vraiment déjeuner si c'est possible sur l'aire de pique-nique du camp de jour ; ça permet vraiment d'avoir des oiseaux prés alors que dans le "vrai" camp ou on avait le logement, il y en avait beaucoup moins. 

JR

 
« Modifié: 07 Janvier 2019, 22:05:51 par L'argonnais »

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ déjeuner Letaba]
« Réponse #18 le: 01 Décembre 2018, 11:11:03 »
Merci au passage à tous ceux qui laissent un petit mot, ça fait toujours plaisir.
JR

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7354
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ déjeuner Letaba]
« Réponse #19 le: 01 Décembre 2018, 20:49:47 »
Ce qui est bien avec ton compte rendu détaillé, c'est de voir ce qu'il est possible de faire dans ce type de voyage familial, avec ces limites et contraintes.

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ Aprés-Midi Letaba]
« Réponse #20 le: 02 Décembre 2018, 18:16:01 »
On reprend la route assez tardivement; 15h passé si j'en crois les photos; la première bestiole ayant été prise 15h23 (on a jamais passé des heures sans voir quelque chose) ;
belle bestiole en l'occurence que cette girafe, photo N° 100 :



Je remets encore un oiseau déja vu, Drongo brillant, photo N° 101 :





Evidemment, on a vu, pris des Impalas; une petite série, sans savoir s'il s'agit des mêmes individus ni même de la même harde :

photo N° 102 :





photo N° 103 :




photo N° 104 :




photo N° 105 :




photo N° 106 :




photo N° 107 :






8 mn plus tard, c'est une nouvelle petite antilope qu'on observe et shoot évidemment : le Steenbok ; on  en verra tout le long du séjour, mais toujours ou quasi toujours seul, et en quantité bien moindre que les Impala; photo N° 108 :




Et encore des Impala, de deux hardes différentes, photo N° 109 :




photo N° 110 :





Encore quelques oiseaux aussi, avec ce Rollier à long brins, qu'on va aussi voir de façon récurrente , photo N° 111 :





C'est pas forcément le cas de cette "perdrix" ; en fait en les prenant, et parce que je ne les connaissais pas, j'avais l'impression que c'était toujours les mêmes.
Erreur, je vous ai déjà présenté deux Francolin, un huppé, et un de Swainson, je vous en mets un troisième, Francolin du Natal, photo N° 112 :




Et tant qu'on y est dans les "perdrix", j'en mets une quatrième;(pris en fin de sortie) que j'ai mis une demi-heure à identifier, car c'est pas un francolin, mais un Ganga Bibande, photo N° 113 :





Un peu aprés le Francolin du Natal, à la sortie d'un virage, nous dans un petit ravin, on va connaitre une petite émotion avec un "simple" éléphant ; mais qui nous a paru ENORMEEEEEEEEEEE !
Peut-être un peu l'effet contre-plongée, peut-être aussi car c'était un des premiers proches, mais il m'a laissé un souvenir quasi impérissable;
peut-être plus que celui du matin dont la petite charge était peut-être plus impressionante. mais celui-là n'avait justement pas besoin de charger pour impressionner.  :?
On est pourtant à distance plus que respectable, mais ma femme n'est pas tranquille, on le laisse manger tranquille, photo N° 114 :






photo N° 115 :

Un quart d'heure plus tard, un nouvel oiseau; mais dans les branches, pas moyen de faire quelque chose de potable avec cet Alecto à bec rouge, photo N° 116 :




 5mn aprés, dans le fond d'un petit ravin d'une rivière à sec, encore des Impalas, je devine qu'on est pas trop loin du camp, et que je peux prendre un peu de temps pour les shooter, photo N° 117 :




photo N° 118 :




Grrrrrrrrrr! difficile de mettre tout dedans la boite !  :x


photo N° 119 :





Comme d'habitude, la pression familiale m'incite à écourter la séance et reprendre la piste; j'ai bien fait de résister un peu; et tout le monde va m'en remercier. (pas aussi sur ,  :roll:  )
Car le temps que je prends les antilopes à droite, une troupe de 12 éléphants va passer à gauche dans le lit de la rivière pour notre grand plus bonheur.
Ils vont faire que passer, ça va pas durer des heures ni même des minutes, une ou deux;
mais je vais faire une belle petite série, quasi toutes réussies, alors qu'ils n'étaient pas de mon coté, et que la lumière commençait à faire défaut; 1/750 à 1/1500 , à 2200 isos, F5.6 (ça m'aide pas à comprendre pourquoi il y avait tant de déchets sur les photos de Dullstroom) photo N° 120 :




photo N° 121 :






photo N° 122 :





photo N° 123 :




photo N° 124 :





photo N° 125 :




Ils disparaissent, en ayant un peu l'air de se rapprocher de la piste; j'attendrais bien un peu dans le ravin ou dans la côte, mais la pression familiale, ayant encore un peu les pétoches   :mrgreen:   :mrgreen:   me pousse à quitter les lieux.
On continue , on voit les Ganga Bibande déjà présentés, et cette femelle Kudu, photo N° 126 :



On peut voir la grosse bête; on peut y voir aussi un Piqueboeuf; Piqueboeufs à bec jaune, ou rouge ? Rouge sur cette photo. J'ai pris 10 photos à peu prés identiques, et sur 1 , il y avait pour moi les deux Piqueboeufs, le rouge et le jaune. Ce qui fait 5 espèces identifiées de plus, pour un total de 62 oiseaux à peu prés identifiés. Car la sortie est finie donc, on arrive au camp.
On laisse la voiture à notre logement, il ne fait pas tout à fait nuit, direction le restau au bord de la rivière"Letaba"; on y va en la longeant, et on va encore y voir des animaux que je mets en boite.
Mais à 25 600 isos, F4.5, et 1/400 en moyenne, sans trépied, le résultat est pas mirobolant; les 5 éléphants, le chacal et la girafe, resteront sur mon DD.
Diner au bord de la rivière, de nuit dommage; les journées sont définitivement trop courtes !
On revient au logement, pris de jour :







c'est ça sur la facture :
CTT4 (SAFARI TENT): 4 single beds with
bedding, Communal ablutions, Communal
Kitchen, Fan, Fridge, No smoking, No utensils
892 Rand, 56 euros.

Une tente, on le savait. Il y a l'électricité (avec prises françaises encore) , un frigo.....qu'on ne verra que le lendemain. Il y a cuisine + salle de bains + WC communs dans un bâtiment en dur à l'extérieur.
Je ne sais pas ou sur le net, j'avais vu le témoignage de quelqu'un qui avait passé + de 2 semaines dans le Kruger ; pour lui les meilleurs souvenirs étaient les "Bush-Camps".
Ceux ci étant plus petits que les Main rest Camp tel Letaba; ils permetent selon lui une meilleure immersion dans la nature. C'est pas entièrement faux.
Ce n'est pas entièrement vrai non plus; à Letaba(Main rest Camp) , dans notre tente, l'immersion dans la nature était totale.

La nuit a démarré pas forcément le mieux du monde : une p.....n de grenouille était coincée en dessous d'une grille qui faisait tout le tour de la piscine; elle n'arrêtait pas de croasser. Infernal !  :x 
Mon fils a tenté une première fois de régler le problème, sans succés.   :?
Moi calme,   8)   je me disais, leur disais, pensons à autre chose, c'est psychologique, on a bien réussi à dormir dans l'avion, alors qu'il y avait au moins autant de bruit qu'ici.
Et 20 mn aprés, j'étais au bord de la piscine pour moi aussi tenter de régler le problème sans plus de succés.   :mrgreen:   :lol:
On a entendu d'autres personnes faire la même chose que nous un peu plus tard , pour la même absence de résultat !
On a fini par s'endormir. Avant, j'avais pu faire le bilan de cette première journée dans le parc : magnifique !!!
On a vu 26 espèces d'oiseaux différentes , et plein de mammiféres ; vue de la feuille de prise de note réalisée par ma fille :



Sur Excel :



je mets ça , car en fait avant de partir, ma famille ne cessait de me demander si on allait voir des animaux. J'avais bien vu des témoignages/des vidéos qui laissent à penser qu'il y a des animaux.
Mais c'est toujours des témoignages qui restent vagues; le mien est factuel.  :?
la journée a été superbe, avec plein d'animaux. COMPARATIVEMENT à ce qui nous attend aprés, et je répète, COMPARATIVEMENT, ça a été une journée de merde;  :mrgreen:  mais j'aurai l'occasion d'en reparler et de m'expliquer plus tard...

Je m'endors, pas pour trop longtemps ! On est réveillés tous les 4 : une autre bestiole hurlait en pleine nuit dehors ; moi j'ai déjà passé des heures dans les bois la nuit,   :roll:    peur de rien.   8)
Mais franchement ça aurait foutu les pétoches à quelqu'un qui aurait ete tout seul en pleine nature !  On apprendra que c'était sans doute une Hyène tachetée.
Et plus tard, dés les premières lueurs du jour apparues; voire avant;  :roll:  plein d'oiseaux qui chantaient un peu partout...
Moi je suis sorti au petit jour pour une sortie matinale; mais ma famille a encore été réveillé par un oiseau qui est venu toquer à la porte-fenêtre de la tente un peu aprés!  8O   :mrgreen:   un calao???
EN toute honnêteté une nuit de m...e  en ce qui concerne le sommeil!!!!   :mrgreen:   mais un souvenir mémorable ; la meilleure nuit qu'on ait passé! A faire , peut-être pas toutes les nuits non plus quand même.  :roll:

JR
« Modifié: 07 Janvier 2019, 21:45:37 par L'argonnais »

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48580
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ déjeuner Letaba]
« Réponse #21 le: 04 Décembre 2018, 10:59:55 »
Superbes, les images 97 et 98!

Gauthier

Hors ligne L'argonnais

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 464
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis. [051218 MAJ Sortie matinale Letaba]
« Réponse #22 le: 05 Décembre 2018, 20:59:11 »
Jour 5.
Aprés une nuit un peu agitée donc, je suis debout, toujours sans réveil, peu aprés le lever du jour. Et pas longtemps après, je suis dans la voiture et me voilà reparti. je reprends la même route qu'hier, mais en sens inverse.
Rapidement, les premières bêtes : des pintades. Mais pas trop de lumière, des herbes devant, je ne fais rien de correct.
Un peu après, j'arrive au ravin des éléphants de la veille;  là ce sont deux écureuils ; n'ayant pas grand chose à mettre ce matin, je mets ce gros crop en grosse contre plongée ;
Photo N° 127 :



5 mn aprés encore de la contre plongée pour une photo guère mieux d'une tourterelle maillée ;
Photo N°128 :



J'ai pas fait 10 000 km pour prendre des écureuils et des tourterelles que je preux prendre chez moi !  :mrgreen:   Bon, ça ne va pas durer longtemps, et 10 mn aprés, des Impala en vue; seul, je peux prendre un peu de temps pour les shooter;
Photo N° 129 :



 Photo N°130 :



5 mn aprés, ça remue dans le Bush devant à droite : des Kudu; relativement loin; trop loin, trop de branches, impossible de faire quelque chose de correct.
Au même endroit, à quelques m, ça remue encore, j'avance un peu, et des zèbres cette fois trés proches  , trop, ça rentre pas, Photo N°131




Comme ça, ça rentre , Photo N°132 :




Un autre, Photo N°133 :






 Photo N°134 :



Et un petit  , Photo N°135 :



Un gros, franchement prés, Photo N°136 :




 Photo N°137 :


J'aurais pu les prendre au 200, si la baterie était pas restée dans la tente...

Toujours au même endroit, un Steenbok, mais flou derrière les herbes.

Je les quitte, je roule, roule. Petite période de disette, mis à part un calao pas trop bien pris, la photo suivante est prise 32 mn aprés les zèbres. ça arrive parfois au Kruger, des animaux, plein d'animaux,
 et puis des zones de vide, ou on ne voit rien. Il faut dire aussi que la végétation est souvent présente empêchant une visibilité à plus 20-30-50, 100 m au plus. Je finis par revoir des Impala, Photo N°138 :




Photo N°139 :




Une dizaine de minutes plus tard, je suis le long de la rivière Letaba; la piste est pas vraiment juste à coté. Il y a de l'espace et de la végétation entre la piste et la rivière, avec parfois des petits bous de pistes de
quelques dizaines de mètres qui vont jusqu'à la rivière et permettent d'avoir une vue dégagée. J'en prends un, pour me rapprocher de deux piafs , qui ont l'air d'être en parade nuptiale??? ils ne cessent de chanter en remuant les ailes.
Malheureusement ce ne sont que des "Calao Leucomèle" ; je vais rester plusieurs minutes à les regarder, quelques photos, mais dans les branches... Photo N°140 :



Il y a aussi un vanneau armé sur le sable, trop loin.
On se quitte, et la prochaine rencontre, ce sont encore des Impalala; une grosse bande au moins 20, à coté de laquelle je vais rester plus de 10 mn, histoire de tenter de prendre des comportements.
J'ai un peu l'impression d'être comme avec "mes" chevreuils sauf que là, je ne suis pas entrain de ramper dans la boue, mais confortablement assis dans la voiture.
 Photo N°141 :




 Photo N°142 :




 Photo N°143 :



 Photo N°144 :





 Photo N°145 :





 Photo N°146 :




 Photo N°147 :




 Photo N°148 :



Una autre bande vient les rejoindre :

 Photo N°149 :




 Photo N°150 :




 Photo N°151 :




 Photo N°152 :



ET ils vont tous disparaitre.

Je continue le périple et 10 mn j'arrive j'arrive à un croisement ; il n'y a que quelques degrés entre celui de gauche et celui de droite. Pas d'indication ????
au hasad, je prends celui de gauche et fait une cinquantaine de mètres quand un Kudu traverse le chemin et prend la direction du chemin de droite.
Marche arrière à fond la caisse, je reprends le chemin de droite espérant voir le Kudu traverser.
Bingo, il arrive et mange quelques pousses dans les branches,  Photo N°153 :





P......n de branches !!!!!

 Il traverse mais je suis peut-être un poil prés, et il le fait en me fuyant un peu. je parviens à prendre ça, Photo N°154 :



Et il disparaît.
Par curiosité je continue un peu sur le chemin ce chemin "de droite" c'est en fait un cul de sac qui se termine à la rivière. Ou trois Cob à Croissant viennent sans doute de s'abreuver, mais repartent. Je repars aussi. Il est déja 7h50.
Ayant fait une boucle, je ne sais pas trop à quelle distance du camp je suis, je rentre sans plus de halte, ne voulant pas arriver trop tard.
En route je devine/vois la rivière, et vois aussi et sutout des voitures plusieurs fois arrêtées; il doit y avoir des animaux, mais plus le temps.
Je m'arrète quand même pour prendre une espèce nouvelle, nouvelle ici en AFS, mais que j'ai déja prise en France; qui a été surtout présentée sur bénélux 100 fois mieux que moi ;
moi il est trop loin, trop haut, trop de branches, trop à contre jour. Avec Photoshop, j'arrivé à améliorer, mais pas le contre jour. Espèce d'oiseau N° 63, Guépier d'Europe, Photo N° 165 :



Quelques minutes après, je suis au camp, ou m'attend encore un Calao d'Afrique du sud, photo N° 166 :




par ce que c'est a la mode depuis quelques siècles, je prends un semblant de petit déjeuner  :) Je suis super content de la sortie que j'ai faite, et suis super pressé d'y retourner. Même si en fait, ça reste une sortie plus que banale, comparativement à la suite. On a pas fini !  :wink: vous à lire toutes mes co...es; et moi à les écrire !  :mrgreen:


JR
« Modifié: 07 Janvier 2019, 22:04:19 par L'argonnais »

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 48580
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ déjeuner Letaba]
« Réponse #23 le: 06 Décembre 2018, 09:23:24 »
Bien sympa ces dernières, avec cette lumière!

Gauthier

Hors ligne mumu

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1577
  • Sexe: Homme
Re : Un argonnais au Paradis. [MAJ déjeuner Letaba]
« Réponse #24 le: 06 Décembre 2018, 10:38:06 »
Sacré travail d'édition et de préparation pour arriver à nous présenter tout ça !  :shock:

Merci du partage  ))))
Vincent.

Pour ceux qui utilisent GIMP, voici un petit tutoriel.