Auteur Sujet: Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help  (Lu 793 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Akashique

  • Membre
  • *
  • Messages: 18
  • Sexe: Homme
Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« le: 15 Septembre 2018, 21:56:38 »
Bonjour à toutes et à tous !
Je vais faire un petit pavé pour vous expliquer le topo, et avoir un maximum de conseils pour le brame, et la photo animalière en générale :) !

J'ai donc un canon Eos 750d, Tamron sp 150-600 g2, un trépied manfrotto 055 (ma banquière doit surement créer des poupées vaudous à mon effigie pour se venger).
Maintenant que j'ai tout ce matériel, je me lance donc sérieusement dans la photo, et dans l'animaliere, donc la apprentissage Naturaliste, j'essai de trouver des coulées, des laissées, de faire du repérage... Et la Hier (le 14/09/2018) dans un coin paumé, vers 20h30 j'entend un bruit que je connaissais pas du tout.......

J'étais en plein milieu du Brame du cerf, le rêve ! Pas vu un seul, mais entendu beaucoup, et proche, et dans le noir, sans aucune connaissance sur le sujet... j'ai marché à quatre pattes, rampes dans le noir, pour écouter ce chant, un truc est né en moi la  uy8, grosse adrénaline.
Je décide d'aller à ma voiture, toujours avec beaucoup de Brame, dont un qui se fait de plus en plus fort derrière moi... Un cerf pouvait-il me suivre ? Car ça se rapprocher, m'a t-il pris pour un rival ? La je faisais pas le malin....

j'y suis retourné ce soir (le 15/09/2018), à 18h, donc encore beaucoup de lumière, idéal pour voir à quoi ressemble le monde.... Il s'agit d'une super grande clairière, à coté d'un moulin à eau, donc ruisseau, grosse coulée qui traverse la clairière (vu les jappements la nuit d'avant je dirais Renard).
Ne sachant pas par où sortent les cerfs, je décide de mettre mon affut (trépied plus filet sur l'appareil, et moi avec une sorte de gillie), dans un coin de la clairière où il n'y a pas trop de trace de passage. Dans un cas comme ça, qu'on ne connait pas l'endroit, ni les habitudes des animaux, est-je bien fais ? Faut-il affuter ? Car j'avais peur d'être sur un passage au final, et qu'un cerf en rute apparaisse à coté de moi et "m'affronte" (je cours pas vite).

1h30 d'attente sans rien, puis j'entend un cerf bramer dans une clairière plus loin de l'autre coté du ruisseau.. impatient, je prend mon trépied et filet sur l'épaule, et me balade, en faisant des pauses, sorte de billebaude/approche, c'est faisable ça ? Dans un sens pour pas trop déranger les animaux, mixer affut/ déplacement

et la, 20h30, luminosité assez faible, on commence à voir surtout des nuances de gris... je vois 100 m plus loin, un truc qui sort de la forêt....fonce droit vers moi, la je flippe, pourtant j'étais sous le filet, en affût, bien camouflé..... Si on est en affût et qu'un animal sans le savoir s'approche VRAIMENT près de nous, que faut-il faire ?^^, par chance, c'était une biche, elle s'est arrêtée à environ 5/6m devant moi, parfait uy8.
Mais l'oeil de visé trop haut pour moi accroupi, j'ai mis le mode liveview, ce qui fait du bruit, la biche en mode bug "ola kesskispass je vais voir", fixe dans ma direction, feinte de manger puis relève la tête (grosse découverte ça), et se trouve à 3m de moi.... et la, impossible de prendre la moindre photo ! Le live View était en auto focus continu (jamais utilisé ce mode avant), plus faible luminosité, même si par moment l'AF accroché sur la biche en faisant une demi pression sur le bouton... en appuyant ça ne prenez aucune photos.... (donc moi pas content).... comment faire ? Car c'était sombre, mais le temps pour avoir une photo suffisamment bonne était de 1/25s, à f6,3, je crois que j'étais à 3200 isos... Aurait-il fallut je me mette au Focus manuel ? Grosse frustration/ admiration/ adrénaline face à cette biche.... J'ai essayé de me mettre sur mes genoux pour atteindre l'oeil de visé, la biche a eu peur, fait un cri puis est partie,
Leçon apprise : La sécurité et le bien-être de l'animal avant la photo.

En repartant vers ma voiture, sur le chemin de randonnée, j'ai refais peur à une biche qui devait pas être loin du coup :(... quand on affute, fait des photos le soir, et qu'on repart, comment faire pour minimiser le dérangement ? Aurais-du enlever mon camouflage, me signaler en faisant du bruit ?

Je pense qu'il serait mieux que j'y aille le matin, puis de me déplacer en écoutant le raire des cerfs. Vu le dérangement que j'ai pu occasionné ce soir, je laisse la paix à ces superbes animaux récemment découvert demain. Voir plus longtemps
(j'ai pu voir passer un cerf aussi au loi, qui allait en direction de celui en train de bramer au loin, un concurrent semble t-il : ) ).

Excusez pour le pavé, au moins ça fait pas mal d'infos, ça peut ouvrir une discussions, questionnement pour d'autres.
Merci à vous en tout cas, une passion est née ce soir ^^

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7109
  • Sexe: Homme
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #1 le: 16 Septembre 2018, 11:37:41 »
Là ça va être un peu compliqué...pour demain matin

1- maitriser les bases de la photo
2- maitriser le matériel
3- maitriser le sujet( cerf en l'occurrence)/ milieu /espèce...

 Au bout de 30 ans tu commencera à y voir plus clair  :mrgreen:




Hors ligne Akashique

  • Membre
  • *
  • Messages: 18
  • Sexe: Homme
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #2 le: 16 Septembre 2018, 12:10:52 »
en tout cas je compte pas abandonné.
En faisant des recherches, j'ai compris pourquoi l'APN n'a pas voulu prendre la photo. L'AF n'arrivais pas à ce faire, j'ai pu tester en me mettant en manuel haha ^^, maintenant avant de ravoir une biche qui vient comme ça si près de moi, d'elle même, ça va être compliqué.... La frustration du débutant.
Vu le nombre d'expérimenté(e)s sur le forum je vous apprend rien, c'est si jamais ô toi aussi grand débutant tu tombes sur ce fil, si ça peut t'aider ^^

Mais du coup, par contre, vraiment, que faire si on est dans un affut, qu'un animal vient droit sur nous, et ne semble pas s'arrêter, je suppose que s'il est trop proche, il va sentir notre odeur et paniqué, mais si c'est un cerf, ou une Laie par exemple, y'a t-il des risques ?

Comment j'ai pu autant jouer à la playstation et ne jamais aller dehors voir les animaux avant... ^^
Photos à venir j'y compte bien :)

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7109
  • Sexe: Homme
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #3 le: 16 Septembre 2018, 12:48:12 »
en tout cas je compte pas abandonné.
En faisant des recherches, j'ai compris pourquoi l'APN n'a pas voulu prendre la photo. L'AF n'arrivais pas à ce faire, j'ai pu tester en me mettant en manuel haha ^^, maintenant avant de ravoir une biche qui vient comme ça si près de moi, d'elle même, ça va être compliqué.... La frustration du débutant.
Vu le nombre d'expérimenté(e)s sur le forum je vous apprend rien, c'est si jamais ô toi aussi grand débutant tu tombes sur ce fil, si ça peut t'aider ^^

 je suppose que s'il est trop proche, il va sentir notre odeur et paniqué, mais si c'est un cerf, ou une Laie par exemple, y'a t-il des risques ?
Mais du coup, par contre, vraiment, que faire si on est dans un affut, qu'un animal vient droit sur nous, et ne semble pas s'arrêter,
Comment j'ai pu autant jouer à la playstation et ne jamais aller dehors voir les animaux avant... ^^
Photos à venir j'y compte bien :)

 Des photos !

Hors ligne marc17

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 4577
  • Sexe: Homme
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #4 le: 16 Septembre 2018, 20:55:39 »
 j'ai pu tester en me mettant en manuel haha ^^

toujours possible de faire le point  manuellement sans le passage en manuel on bloque et clic clac
cdl

Hors ligne Herve LDS

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 878
  • Sexe: Homme
    • Naturels Dclics
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #5 le: 16 Septembre 2018, 21:01:09 »
Bonsoir,
Mais à quoi sert de passer en manuel ?
En effet, lorsque l'autofocus n'arrive plus à mettre au point, c'est en raison d'un manque de contraste, lui-même souvent lié à une luminosité trop faible.
Donc même en effectuant manuellement la mise au point, cela va se traduire par une vitesse de prise de vue très lente faute de lumière. A moins de monter exagérément en sensibilité, ici il est déjà question de 3200 ISO, valeur très élevée qui va engendrer une forte perte de piqué en raison de la nécessité de traiter le bruit.

Côté vitesse l'exemple cité est de 1/20ème.
Même sur trépied, ce qui permet d'éviter le flou de bougé du photographe, à une telle vitesse, il sera impossible d'éviter le flou de bougé du sujet !

Donc dans ces conditions, que faire sous l'affût ? Savoir poser l'appareil et profiter du spectacle qui reste gravé dans la mémoire.
Que faisons nous avec des pellicules diapo qui ne dépassaient pas 100 ISO (ASA pardon pour les puristes)... ? De l'observation !

Hervé.

Hors ligne rowhider

  • Geai des chenes farouche
  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 125
  • Sexe: Homme
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #6 le: 18 Septembre 2018, 07:16:48 »
Il est certain que l'on touche aux limites techniques du matériel:

Pour figer avec le max de piqué, un 150-600 doit déclencher à une vitesse supérieure à 1/1000... Inutile de dire qu'un 750D risque d'être limité dans ses conditions.

Pour commencer je me placerai en "M": vitesse imposée, ouverture max imposée et ISO max admissible par le photographe (perso je me limite à 1600ISO avec le 70D)

Et en fonction des conditions de luminosité: tu adaptes.

Hors ligne Herve LDS

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 878
  • Sexe: Homme
    • Naturels Dclics
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #7 le: 18 Septembre 2018, 20:45:56 »
Bonjour,
En mode manuel, en imposant à la fois la vitesse, l'ouverture et la sensibilité, le risque principal est d'avoir systématiquement des photos mal exposées !
En effet, choisir l'ouverture la plus petite possible (donc le plus grand diamètre de diaphragme), en l'occurrence 6.3 (et non la plus grande ouverture, qui doit être de 22 ou plus) avec ce 150-600, et une vitesse de l'ordre du 1/1000ème, ce couple ne donnera des photos correctement exposées qu'à condition de laisser filer la sensibilité en passant en mode ISO auto.
Si de plus la valeur de sensibilité est figée à 1600, alors les photos risquent d'être systématiquement sous-exposées.

Pour éviter cela, il faut si vous tenez au mode manuel, passer en ISO auto, et dans ce cas, le boîtier choisira lui-même de monter bien au-delà de 1600 ISO pour atteindre une vitesse de 1/1000eme comme celle évoquée. Et alors, ce ne sera plus une vitesse trop lente qui entrainera une perte de netteté, mais la montée du bruit numérique.

Donc comment assurer la vitesse la plus élevée possible tout en maitrisant la sensibilité ?
Et bien restez en mode priorité ouverture, imposez l'ouverture la plus petite, donc toujours 6.3, et imposez la sensibilité que vous ne voulez pas dépasser.
Dans ces conditions, l'appareil calculera la vitesse adaptée, qui sera ainsi, puisque l'objectif sera à son plus grand diamètre de diaphragme, la vitesse la plus élevée possible dans les conditions de lumière que vous rencontrerez. Les photos seront alors toujours correctement exposées.
Reste à savoir si cette vitesse maximale possible sera suffisante pour éviter le flou de bougé, mais là nous revenons à ma contribution précédente...
Hervé.

Hors ligne Akashique

  • Membre
  • *
  • Messages: 18
  • Sexe: Homme
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #8 le: 18 Septembre 2018, 21:03:45 »
Quand je parlais de mode manuel je parlé pour le focus, car l'auto-focus n'arrivais pas à accrocher donc photo impossible (je revois l'animal si proche de moi haha), j'y suis retourné, mais la je dois me renseigner sur le Brame du cerf, car je les entends, mais ne les voient pas, or, je n'ose pas m'avancer car je dois traverser une grande clairière, pour atteindre celle où un de cerfs Brame, mais dans celle à traverser, il y a des sangliers, des biches, renards.... Donc déjà à l'aller ça va déranger, mais au retour, après un long moment d'affût.... la je sais pas comment faire, je songe y aller très tôt le matin (et moi, je suis pas du matin, on va se forcer haha), mais je vais essayer ça, Google Earth aussi va me permettre de trouver d'autre Chemin... Ce cerf je l'ai entendu commencer à Raire à partir de 20h en moyenne, donc luminosité encore bonne pour de bonnes photos, reste à le voir....
Hier dans la première clairière (la fameuse à traverser pour atteindre le cerf), j'ai pu, assis derrière mon objectif, observer un chevreuil (brocard), faire ça vie, sans me capter une seul secondes durant 30 minutes, c'était magique, je vais mettre des photos, mais il était trop loin, ayant objectif, trépieds avec le filet je n'ai pas tenté d'approche, mais ce devrais être possible  :grin:

Hors ligne Akashique

  • Membre
  • *
  • Messages: 18
  • Sexe: Homme
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #9 le: 18 Septembre 2018, 21:43:03 »
Exemple de photos que j'ai pu prendre du Chevreuil, mais il était assez loin  rytyt, approche à travailler je pense

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7109
  • Sexe: Homme
Re : Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #10 le: 19 Septembre 2018, 21:45:07 »
Quand je parlais de mode manuel je parlé pour le focus, car l'auto-focus n'arrivais pas à accrocher donc photo impossible (je revois l'animal si proche de moi haha), j'y suis retourné, mais la je dois me renseigner sur le Brame du cerf, car je les entends, mais ne les voient pas, or, je n'ose pas m'avancer car je dois traverser une grande clairière, pour atteindre celle où un de cerfs Brame, mais dans celle à traverser, il y a des sangliers, des biches, renards.... Donc déjà à l'aller ça va déranger, mais au retour, après un long moment d'affût.... la je sais pas comment faire, je songe y aller très tôt le matin (et moi, je suis pas du matin, on va se forcer haha), mais je vais essayer ça, Google Earth aussi va me permettre de trouver d'autre Chemin... Ce cerf je l'ai entendu commencer à Raire à partir de 20h en moyenne, donc luminosité encore bonne pour de bonnes photos, reste à le voir....
Hier dans la première clairière (la fameuse à traverser pour atteindre le cerf), j'ai pu, assis derrière mon objectif, observer un chevreuil (brocard), faire ça vie, sans me capter une seul secondes durant 30 minutes, c'était magique, je vais mettre des photos, mais il était trop loin, ayant objectif, trépieds avec le filet je n'ai pas tenté d'approche, mais ce devrais être possible  :grin:


Pour moi, 20h00 à cette époque de l'année le soleil est passé sous l'horizon et ce n'est plus l'heure pour prendre ce que j'appelle de bonnes photos. ...on est dans les gris et même si les boitiers modernes permettent encore de déclencher, il n'y aura plus la petite lumière qui  sculpte l'image .amha. Après on peu avoir un " style " ombre chinoise, recherche artistique...mais là on est déjà dans un autre niveau pour lequel les bases sont acquises.

Je pense que la base de la photo animalière c'est quand même la connaissance du milieu et du sujet, la technique photo restant somme toute assez basique. Pour moi,  iso max 800iso sur mon boitier , mode AV avec réglage du diaph pour avoir le max de vitesse et si possible garder un petit 1/3 ou 1/2 diaph de rab pour tirer le meilleur parti de l'optique.

 A+

Hors ligne D@niel

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2887
  • Sexe: Homme
    • clicpassion
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #11 le: 20 Septembre 2018, 11:27:46 »
Ce qui m'interpelle le plus dans ton récit c'est la nombre de dérangements possibles des cervidés, par manque de repères et d'expérience  :grin: ... Une sortie avec un dérangement est une sortie ratée. La quantité de dérangements amène les animaux à devenir de plus en plus nocturne donc n'en soyons pas responsable...

Plusieurs points me semble important à faire évoluer dans ta pratique :

- Quelques semaines avant, début août par exemple, tu fais du repérage des passages, chemins, vents dominants, lieu de remise...

- Pas de billebaude, mais uniquement de l'affût à bon vent. Si tu est mal placé et que ça brame à côté, tu patientes en espérant que le cerf vienne de ton côté. Peut-être que le cerf ne viendra pas, mais au moins il n'est pas dérangé. La fois suivante tu te mets de l'autre côté, mais tu ne bouge pas de place.

- Tu prévois toujours une possibilité de repartir sans te faire voir, entendre ou sentir.

- Lorsque la luminosité devient trop faible pour la photo, il est temps de partir pour ne pas se faire surprendre pas la nuit. Nous ne voyons pas bien du tout la nuit, et donc plus de possibilité de faire du bruit : une ronce, une branche, un gland qui craque... Les cervidés eux, voient et entendent bien mieux que nous.

- Pas de live view dés que la luminosité baisse car l'éclairage de l'écran est très visible.

- Housse ou dispositif anti-bruit car c'est une des sources importantes de détection par les animaux.

- Se garer loin du lieu des photos. Si tu savais le nombre de fois où les animaux sont rentrés dans les bois uniquement à cause d'une fermeture centralisée des portes d'une voiture... C'est impressionnant et frustrant pour le photographe qui lui s'est garé loin et patiente en bordure de prairie depuis 1 heure !!!

Voilà quelques conseils de ma pratique en forêt domaniale en espérant t'avoir aidé  :grin:

Daniel

Hors ligne Akashique

  • Membre
  • *
  • Messages: 18
  • Sexe: Homme
Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #12 le: 21 Septembre 2018, 11:43:42 »
Super, merci beaucoup à vous tous  uy8

Hors ligne rowhider

  • Geai des chenes farouche
  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 125
  • Sexe: Homme
Re : Re : Debutant en photo, en animalier, et en Brame Help
« Réponse #13 le: 21 Septembre 2018, 19:39:13 »
En mode manuel, en imposant à la fois la vitesse, l'ouverture et la sensibilité, le risque principal est d'avoir systématiquement des photos mal exposées !
En effet, choisir l'ouverture la plus petite possible (donc le plus grand diamètre de diaphragme), en l'occurrence 6.3 (et non la plus grande ouverture, qui doit être de 22 ou plus) avec ce 150-600, et une vitesse de l'ordre du 1/1000ème, ce couple ne donnera des photos correctement exposées qu'à condition de laisser filer la sensibilité en passant en mode ISO auto.
Si de plus la valeur de sensibilité est figée à 1600, alors les photos risquent d'être systématiquement sous-exposées.

Généralement, le mode M permet d'éviter au boîtier de tergiverser: le gros avantage de bloquer à ouverture max, vitesse mini et ISO max acceptable c'est qu'on est à peu prêt certain du résultat. Rien n'empêche d'ajuster la vitesse dans le viseur au moment de déclencher: perso je gère de cette manière en basse luminosité. Mieux vaut être un peu sous/sur-exposé qu'avoir une photo floue, mais ce n'est que mon point de vue: c'est le principal intérêt du RAW.
Je bascule en ISO auto quand la lumière est un peu plus importante et permet par moment de baisser les ISO pour récupérer de la dynamique => plus les ISO sont élevés et plus la dynamique est faible, cela donne plus de souplesse pour le post-traitement.