Auteur Sujet: raton laveur  (Lu 639 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne kasskayoux

  • Membre
  • *
  • Messages: 9
raton laveur
« le: 18 Août 2018, 10:53:23 »
bonjour,

un petit sujet pour témoigner d'une rencontre peu banale.
Lors d'un affut à chevreuil dans une forêt picarde .Une famille de ratons laveur est sortie dans la clairière de
manière très furtive. Mal positionné j'ai du faire cette photo à main levée avec des conditions de lumière très
faible. J'ai conscience que la qualité n'est pas au rendez vous ,mais ça reste une belle rencontre.

Hors ligne Inari

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1913
  • Sexe: Homme
    • Immersion nature
Re : raton laveur
« Réponse #1 le: 18 Août 2018, 17:27:45 »
Belle rencontre

En ligne HAKEM

  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 167
Re : raton laveur
« Réponse #2 le: 19 Août 2018, 11:51:55 »
Superbe, la rencontre prévaut sur l'image  :wink:

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7049
  • Sexe: Homme
Re : raton laveur
« Réponse #3 le: 19 Août 2018, 19:58:42 »
Ça reste une coche...merci du partage

Hors ligne mb25

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3660
    • photographe de nature
Re : raton laveur
« Réponse #4 le: 20 Août 2018, 07:39:50 »
Très intéressant. Merci du partage
mb

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 6014
  • Sexe: Homme
Re : raton laveur
« Réponse #5 le: 20 Août 2018, 09:42:41 »
Très belle observation.

Anthony

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 46024
  • Sexe: Homme
Re : raton laveur
« Réponse #6 le: 20 Août 2018, 13:00:40 »
Dommage pour le flou de bougé!

Gauthier

En ligne pitou3145

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 144
Re : raton laveur
« Réponse #7 le: 20 Août 2018, 17:41:40 »
HELLO,
la foret picarde en question est certainement la foret de Compiegne, ces animaux y sont presents depuis une vingtaine d'années!!!!à moins qu'ils aient colonisé d'autres massifs???!!!!
sympa l'info
Fabrice

Hors ligne chris_peyro

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 831
  • Sexe: Homme
    • Vision nature
Re : raton laveur
« Réponse #8 le: 20 Août 2018, 21:16:45 »
Bonsoir,
j'ai vu très récemment que ces animaux avaient colonisés certains secteurs français, chose que je ne savais pas du tout !

Amicalement,
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas" - Victor Hugo
www.vision-nature.fr

Hors ligne Inari

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1913
  • Sexe: Homme
    • Immersion nature
Re : Re : raton laveur
« Réponse #9 le: 20 Août 2018, 21:40:04 »
Joli oui, mais c'est un "nuisible"
:roll: :roll:
Vaste débat..... d’où l’intérêt d’être discret sur les lieux d'observation....

Hors ligne arnaud79

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3339
  • Sexe: Homme
    • Arnaud Corbier
Re : Re : raton laveur
« Réponse #10 le: 20 Août 2018, 21:45:41 »
Chouette obs!!!

Joli oui, mais c'est un "nuisible"

Un quoi??  Ce mot me fait bondir!!  :grin: :grin: :grin:

Arnaud

Hors ligne Inari

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1913
  • Sexe: Homme
    • Immersion nature
Re : Re : raton laveur
« Réponse #11 le: 21 Août 2018, 18:14:01 »

Hors ligne thomanvol

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 66
Re : raton laveur
« Réponse #12 le: 21 Août 2018, 18:37:41 »
bonjour à tous

je pense, PhilBou, que tes messages ne sont pas utiles et que dire ce genre de truc ici peut faire bondir pas mal de monde. Moi le premier.

Merci
Dame nature peut nous offrir de très beaux trésors… Profitons-en !

Hors ligne dkeith

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2863
  • Sexe: Homme
    • Denis Keith photographies
Re : raton laveur
« Réponse #13 le: 22 Août 2018, 14:09:31 »
Citer
ce genre de truc ici peut faire bondir pas mal de monde
on en reste encore à des dichotomies d'un autre âge.....
superbe obs'
The poetry of earth is ceasing never. John Keats
--------------------------------------------------
http://deniskeith.jimdo.com/
https://www.facebook.com/denis.keith.33
https://www.flickr.com/photos/145486303@N02/

Hors ligne kasskayoux

  • Membre
  • *
  • Messages: 9
Re : Re : raton laveur
« Réponse #14 le: 28 Août 2018, 18:48:00 »
HELLO,
la foret picarde en question est certainement la foret de Compiegne, ces animaux y sont presents depuis une vingtaine d'années!!!!à moins qu'ils aient colonisé d'autres massifs???!!!!
sympa l'info
Fabrice

Bonsoir pitou3145
Merci  pour votre commentaire.
Cette photo n'a pas était prise en forêt de Compiègne. Mais plutôt dans le massif historique de leur
introduction .

Hors ligne kasskayoux

  • Membre
  • *
  • Messages: 9
Re : raton laveur
« Réponse #15 le: 28 Août 2018, 18:49:31 »
merci pour vos commentaires.

Hors ligne roboisdesbains

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3662
  • Sexe: Homme
  • Apprendre, partager, s'enthousiasmer
    • Histoires Naturelles : la preuve par l'image (YouTube)
Re : raton laveur
« Réponse #16 le: 29 Août 2018, 07:24:05 »
Une espèce de plus à photographier, me concernant en Moselle je l'ai une seule fois sur un clip pris en vidéo-piège…
Pour utiliser ou diffuser mes images hors d'un cadre privé : merci de demander !

Hors ligne Esox_lucius

  • Membre
  • *
  • Messages: 9
Re : raton laveur
« Réponse #17 le: 31 Août 2018, 18:23:27 »
Cette observation est intéressante et l’avoir immortalisée en photo est un plus indéniable. Cette photo est néanmoins le reflet d’une triste réalité, qui tend aujourd’hui à se généraliser à l’échelle mondiale.

Le raton laveur est en effet une espèce que l’on peut qualifier de non indigène pour la faune française, et plus généralement pour la faune européenne. Vous connaissez tous de nombreuses autres espèces que l’on peut qualifier de la sorte. En voici quelques exemples pour la France métropolitaine (et ils en existent bien d’autres…) : le frelon asiatique Vespa velutina, la griffe de sorcière Carpobrotus spp. ou les jussies Ludwigia peploides et Ludwigia grandiflora. Toutes ces espèces, sans exception, ne sont pas originaires de nos contrées et ont été importées par les activités humaines. Toutes ces espèces, sans exception, présentent donc une discontinuité géographique entre leur aire d’origine et l’aire où elles ont été introduites par les humains.
Ces espèces n’ont donc pas vocation à se trouver dans nos régions et à se développer au sein de nos écosystèmes. Certaines de ces espèces non indigènes vont en outre poser de sérieux problèmes d’ordre écologiques et/ou économiques. Ces espèces seront alors qualifiées d’espèces exotiques envahissantes (ou invasives). De telles espèces vont par exemple entrer en concurrence avec des espèces originaires de nos régions (= espèces indigènes) pour l’accès aux ressources (nourriture, zone de reproduction, etc.) ou exercer une forte pression de prédation sur ces mêmes espèces. Dans certains cas, elles peuvent même modifier de façon drastique les habitats  dans lesquels elles ont été introduites (cas de la griffe de sorcière par exemple). Au final, ces espèces exotiques envahissantes vont avoir des effets non négligeables sur la biodiversité locale, pouvant entrainer, entre autre, une raréfaction des espèces indigènes. Ceci est particulièrement problématique quand est touchée une espèce protégée ou une espèce à intérêt patrimonial.
Un autre risque, bien souvent ignoré, réside dans le fait que ces espèces non indigènes participent à une homogénéisation de la biodiversité spécifique à l’échelle mondiale. Souhaitons-nous observer les mêmes espèces en tout point du globe dès lors que les conditions environnementales sont similaires ?

Vous l’aurez compris, ces espèces non indigènes sont l’une des menaces les plus sérieuses pour la préservation de la biodiversité à l’heure actuelle, au même titre que la destruction des habitats ou que les changements d’ordre climatique. Il s’agit malheureusement d’un sujet très peu médiatisé et pour lequel peu de personnes sont sensibilisées. Il reste de donc de très gros efforts à faire dans ce sens, notamment pour ce qui concerne la sensibilisation/prévention à cette problématique.
Il y a toutefois un point sur lequel je voudrais revenir. Dans cette histoire, ce ne sont pas les espèces non indigènes qui sont à blâmer. Les responsables, ce sont bel et bien les humains qui les ont introduits dans de nouvelles régions pour divers motifs, plus ou moins louables. Néanmoins, toutes ces espèces non indigènes, aussi belles soient-elles, n’ont pas leur place dans les écosystèmes où elles ont été introduites. Toute personne ayant un minimum d’intérêt naturaliste ne peut nier cette évidence à l’heure actuelle.
Cette notion d’ « invasions biologiques », quoique complexe et soulevant des problématiques éthiques, est un des enjeux environnemental majeurs des décennies à venir. Ce que je viens de vous raconter ne représente qu’une part infime des exemples et des principes théoriques qui entrent en jeux lorsque l’on s’intéresse à ce sujet. La littérature scientifique regorge de documents, tous plus intéressants les uns que les autres. Il est important que nous soyons tous concernés et sensibilisés à cette problématique.

J'ouvre en parallèle un fil de discussion dans la section "La nature en général" pour que nous puissions discuter et débattre de cela à un autre endroit que sur le fil de kasskayoux.