Auteur Sujet: Protocole de mesure de la BdB  (Lu 342 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pierre BOURGUIGNON

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1111
  • Sexe: Homme
    • http://www.animalier.be
Protocole de mesure de la BdB
« le: 12 Novembre 2017, 09:27:20 »
Bonjour,

Lorsque l'on est sur ''BdB automatique'', j'aimerais comprendre comment fonctionnent nos boîtiers en ce qui concerne la mesure de la BdB.  L'application que j'en vois est le choix du nombre de collimateurs.  A-t-il une importance en ce qui concerne la BdB ?  Autrement dit : a-t-on plus de chances que le boîtier choisisse bien la BdB lorsqu'on travaille  avec tous les collimateurs que l'orsque l'on est en mesure spot ou est-ce que, pour la BdB, il sonde d'office avec tous les collimateurs.
Quelqu'un a une idée précise ? ?
 
PS : je suis en NIKON plein format mais je suppose que le protocole est le même sur différentes marques ! ? !

Merci à vous !
Pierre
http://www.animalier.be
« Modifié: 12 Novembre 2017, 09:31:18 par Pierre BOURGUIGNON »
Pierre BOURGUIGNON

Hors ligne Pascal-J

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2444
  • Sexe: Homme
    • Techno....files
Re : Protocole de mesure de la BdB
« Réponse #1 le: 12 Novembre 2017, 10:18:13 »
Le calcul de la température de couleur de référence est réalisée APRES la prise de vue, lors du traitement du raw issu du capteur en JPEG (toujours fait, même si te reste ne raw, un jpeg de qualité réduite étant enregistre dans le fichier NEF ou RAW) par analyse statistique de l'image reçue (et la je ne dirais pas quel algo ils utilisent, je suppose par recherche des points blancs et noirs sur l'image)

De tout façon le capteur de mesure de lumiere est monochrome, seuls quelques boitiers ont un capteurs RVB mais c'est plus pour une histoire d(erreur de mesure, de linearité de la reponse en fonction du spectre et de saturation aux infra rouges.

En revanche les (bons) flashs mesurent la température de couleur (ainsi que la puissance) reellement emise grace a un capteur dedié et transmettent cette valeur au boitier, mais cela n'est pas utilisé en BdB auto a ma connaissance, seulement si tu sélectionne flash.
« Modifié: 12 Novembre 2017, 10:20:43 par Pascal-J »

Hors ligne Pierre BOURGUIGNON

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1111
  • Sexe: Homme
    • http://www.animalier.be
Re : Protocole de mesure de la BdB
« Réponse #2 le: 13 Novembre 2017, 18:20:11 »
Grand merci à toi, Pascal, pour ta réponse, comme d'habitude, compète et précise !
Je ne te cache pas qu'en rédigeant cette question très technique, je pensais à toi . . . .  :mrgreen:
Cordialement

Pierre
Pierre BOURGUIGNON

Hors ligne DD Phil

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1415
Re : Protocole de mesure de la BdB
« Réponse #3 le: 13 Novembre 2017, 20:18:40 »
Bsr
je me permet ..
Je n'ai jamais utilisé la Bdb en auto car je ne lui fait pas confiance . Plusieurs collègues l'utilisent pourtant mais quelques fois c'était n'importe quoi . Je préfère quelques images au préalable en début de séance pour me faire une idée et modifie si besoin . ET comme je suis en raw quasi systèmatique , je peux corriger après.  8)
Un gros nuage arrive ou l'inverse , il ne faut que 3ou4sec pour changer .

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 43535
  • Sexe: Homme
Re : Protocole de mesure de la BdB
« Réponse #4 le: 14 Novembre 2017, 10:54:22 »
Je rebondis: je suis en Nikon également. Bdb auto mais j'enregistre en RAW. Je suis parfois surpris de la différence de rendu de deux images qui se suivent lors d'une rafale, ce qui implique des réglages totalement différents sur Lightroom... Parfois ça me fait râler, car étonnamment je n'arrive pas à obtenir exactement le même rendu sur ces images, et évidemment, la meilleure est celle qui a le moins bon rendu...

Ca vient d'où?

Gauthier