Auteur Sujet: Sangliers, bêtes noires, bêtes rousses, marcassins...  (Lu 8762 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
je suis bien content de te lire car je fais maintenant depuis 3 ans bcp de mammifères en foret et j'avoue qu'avec les sangliers j'avais toujours une petite crainte , bin oui a force de lire ou d'entendre des bobards comme tu dit on se méfie , bon j'y vais quand même mais en restant sur mes gardes lol , la dernière fois que j'ai discuté avec un garde qui faisait son tour de 4x4 pour agrainer dans une des parcelles , il ma dit qu'ils y en avaient dans les 80 et que sa monté dans les 200 au moment des jeunes sur cette parcelle , avant de partir il ma dit de faire attention car il y avait 2 très gros , 1 dans les 150kg et un autre de 180kg et qu'ils étaient pas bon , le lendemain je suis retourné dans ce coin car j'en avais aperçu 2 blancs , j'ai tenté une petite approche et la une 15aines de sangliers sont venu me voir a une 10aines de mètres , j'avoue que sur le coup j’étais pas très rassuré mais bon ils ont rien fait de spécial a part un ou une qui est venue plus prés et ma contourné un peu en dressant le poil et des petits grognements , après ils sont reparti plus loin et je les regardé manger quand d'un coup ils ont pris la fuite , j’étais surpris et je me suis posé la question de qu'est ce qui peut les faire fuir comme ça quand j'ai vu un gros sanglier sortir de leurs droite , j'ai eu le temps de prendre qu'une image car il a fait que traverser le chemin et je venais de virer mon trépied mais il était énorme et très musclé , d’après le garde que j'ai revu au même endroit quelques jours plus tard il s'agirait du 150 kg , j'y suis retourné plusieurs fois pour essayer de faire les 2 blancs mais j'ai jamais osé approcher trop car ils y avaient trop de sanglier dans ce chemin , le plus que j'en ai vu c'est une bonne quarantaines dont les 2 gros au loin qui se chamaillé lol , je serais maintenant plus en confiance quand j'en ferais , merci a toi  :wink:

Salut jacquo,

avec les animaux nourris régulièrement, on peut assister à des comportements étonnants : il m'est arrivé de voir des dizaines de faisans se jeter sur moi à mon arrivée sur un point de nourrissage !
je te conseille de rester à distance des animaux nourris, car leur comportement n'a plus rien de naturel.
si l'agressivité envers l'homme ne pose pas de problème, en revanche la concurrence entre les sangliers sur un point de nourrissage peut générer des bousculades entre des animaux qui, n'ayant plus peur de toi, risquent de te passer entre les jambes !
Et lorsque des sangliers de 150 kg se bousculent, ça déménage :

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Photographiquement parlant le sanglier n'est pas très facile à appréhender: sa taille et ses moeurs font qu'il est rarement à découvert pour être mis en image de plein pied. L'hiver demeure la saison la plus propice pour faire de images, car la végétation a disparu, les compagnies sont en mouvement pour se nourrir ou pour échapper à la chasse.
Une très grosse laie à l'arrêt devant moi : elle a entendu le clic du boitier, mais ne sait pas d'où ça vient, elle écoutera longuement avant de reprendre sa route.

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
On peut aussi faire des images à l'affût sur les postes d'agrainage, mais le rendu n'est pas terrible : on voit que l'environnement est piétiné par les animaux, et ça ne fait pas très naturel...

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Une image obtenue dans un environnement végétalisé est plus esthétique, à mon sens :

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
les zones humides sont très prisées par les sangliers : ils y trouvent gîte et couvert facilement.

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 6985
  • Sexe: Homme
C'est vrai que ce n'est pas un animal facile à mettre en valeur ...la laie dans les fougères sèches est très réussie.

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 45257
  • Sexe: Homme
C'est vrai que ce n'est pas un animal facile à mettre en valeur ...la laie dans les fougères sèches est très réussie.

Oui, bien jolie! L'avant-dernière est superbe également!

Gauthier

Hors ligne vx78

  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 294
  • Sexe: Homme
    • Mes rencontres nature
toujours aussi passionnant ce fil. et les photos sont très réussies.  uy8

Hors ligne jacquo

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 689
  • Sexe: Homme
jolie suite d'image , j'aime bcp celui dans les herbes et la derniere avec les oies ou canards en vol :wink:

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 5757
  • Sexe: Homme
Toujours un vrai plaisir de passer voir tes mises à jour, encore une belle suite  ))))

Anthony

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Quelques images à suivre de ce que j'ai réussi à obtenir avec cette espèce :

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
un jeune :

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
à l'arrêt : c'est une attitude caractéristique des sangliers qui se déplacent, ils s'arrêtent régulièrement pour écouter.

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
un mâle :

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
une scène hivernale :

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 45257
  • Sexe: Homme
Superbe cette mise à jour!

Gauthier

Hors ligne arnaud79

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3212
  • Sexe: Homme
    • Arnaud Corbier
Terrible ces ajouts encore une fois!!!! Génial. Au niveau photographique, je trouve la laie dans les fougères et cette dernière de toute beauté!!

Arnaud.

Hors ligne paulo21

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 392
  • Sexe: Homme
    • Mes vidéos animalières
Une vraie mine d'information pour ce fil et je plussoie à cent pour cent sur ce qui a été dit sur la (non) dangerosité de cet animal .
Le premier reflex de cet animal quand il tombe nez à nez avec un photographe sera de regagner une zone ou il se sait en sécurité et en aucun cas de charger.

Au début ou j'ai commencé la photo on me disait "surtout ne jamais se mettre entre une laie et ses marcassins".
Plusieurs fois en dix ans le cas c'est présenté et bien après m'être fais éventé (j'ai bien dis éventé et pas éventré) après un grognement pour avertir le reste de la troupe, chacun rentrait de son coté dans le sous bois.

Une fois seulement j'ai eu le palpitant qui est monté dans les tours...
Je longeais avec mon chien ( un jeune golden retriever) un roncier et le chien a eu la mauvaise idée d'aller voir à l'intérieur ce qu'était cette odeur qu'il ne connaissait pas encore.
Sauf qu'à l'intérieur de ce roncier il y avait une laie suitée qui lui a aussitôt montré le chemin de la sortie, apeuré le chien est venu se réfugier entre me jambes avec la laie pas contente du tout 5 mètres derrière lui.
J'ai levé les bras et j'ai gueulé un grand coup et au dernier moment la laie a fait demi-tour mais dans ce cas c'est au chien qu'elle en voulait et pas à moi.

Encore bravo pour ces superbes photos et ce fil très instructif que je vais suivre de près.
Philippe
 


Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Une vraie mine d'information pour ce fil et je plussoie à cent pour cent sur ce qui a été dit sur la (non) dangerosité de cet animal .
Le premier reflex de cet animal quand il tombe nez à nez avec un photographe sera de regagner une zone ou il se sait en sécurité et en aucun cas de charger.

Au début ou j'ai commencé la photo on me disait "surtout ne jamais se mettre entre une laie et ses marcassins".
Plusieurs fois en dix ans le cas c'est présenté et bien après m'être fais éventé (j'ai bien dis éventé et pas éventré) après un grognement pour avertir le reste de la troupe, chacun rentrait de son coté dans le sous bois.

Une fois seulement j'ai eu le palpitant qui est monté dans les tours...
Je longeais avec mon chien ( un jeune golden retriever) un roncier et le chien a eu la mauvaise idée d'aller voir à l'intérieur ce qu'était cette odeur qu'il ne connaissait pas encore.
Sauf qu'à l'intérieur de ce roncier il y avait une laie suitée qui lui a aussitôt montré le chemin de la sortie, apeuré le chien est venu se réfugier entre me jambes avec la laie pas contente du tout 5 mètres derrière lui.
J'ai levé les bras et j'ai gueulé un grand coup et au dernier moment la laie a fait demi-tour mais dans ce cas c'est au chien qu'elle en voulait et pas à moi.

Encore bravo pour ces superbes photos et ce fil très instructif que je vais suivre de près.
Philippe

Salut Paulo,

merci pour ta contribution, avec ce récit qui retranscrit très bien le ressenti que peuvent avoir eu des personnes en contact avec ces animaux.
Personnellement j'ai vécu à peu près la même expérience, et c'est ce qui m'a encouragé à persévérer avec les sangliers : tout jeune photographe j'avais été mis en garde contre les laies et leurs petits, qu'il fallait absolument se garder de côtoyer, au risque d'être chargé par leur mère ( un discours largement véhiculé par le milieu de la chasse....).
Alors que j'approchais silencieusement un brocard qui brouttait dans une queue d'étang, je suis arrivé tout droit sur un chaudron occupé par une laie et ses marcassins. A mon arrivée ils sont sortis en éventail du tas de joncs où ils se tenaient au chaud. L'un des marcassin est venu se caler dans mes bottes : il était minuscule et cherchait à se frayer un chemin dans la végétation dense de l'étang en poussant sur mes pieds ! Ma réaction fut de le repousser gentiment de la main pour qu'il rejoigne sa fratrie partie en sens inverse avec la laie, il couina très fort lorsqu'il sentit ma main sur son dos.  La laie vint aussitôt en grondant, décrivant des cercles autour de moi. Impressionné par la situation, je décidai tout naturellement de faire marche arrière en repartant dans mes pas.  A peine reculé de quelques pas, je fis la découverte de toute une compagnie qui était couchée autour de moi ! Il y avait des sangliers couchés partout dans un rayon d'une dizaine de mètres, des laies, des mâles, des jeunes, tous pourtant susceptibles d'avoir eu mes effluves dans le groin à un moment donné !
Cloué là debout et immobile, je fis quand même quelques images, à vrai dire les toutes premières d'aussi près, et je finis par être complètement rassuré de cette promiscuité avec ces animaux soi-disant agressifs : la compagnie s'est rassemblée autour d'une grosse laie qui s'est immobilisée, a écouté longuement, soufflé très fort plusieurs fois de suite, pour finalement décider de quitter les lieux. J'ai pu compter plus de vingt sangliers qui sont passés à la queue leu leu devant moi, sans les marcassins que je ne pouvais apercevoir, car la végétation les dissimulait, mais que les tiges des joncs remuantes trahissaient.
Par la suite et en une bonne quarantaine d'années, j'ai eu de nombreuses fois l'occasion de me trouver auprès de compagnies fréquentant les étangs, avec la certitude de me trouver auprès d'animaux placides et sociables, malgré les bousculades et les grognements qui font partie du quotidien de ces bêtes:
« Modifié: 28 Avril 2017, 10:17:50 par HYLA »

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 45257
  • Sexe: Homme
Quels témoignages! Le palpitant devait être malgré tout haut dans les tours, autant pour une pointe d'appréhension, mais surtout l'émotion d'être si proche.

Gauthier

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1285
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Quels témoignages! Le palpitant devait être malgré tout haut dans les tours, autant pour une pointe d'appréhension, mais surtout l'émotion d'être si proche.

Gauthier

Salut Gauthier,

Hélas pour les sangliers : les réputations se font sur les aprioris circonstanciés de personnes qui "montent vite dans les tours", comme tu le soulignes si justement !
En réalité, quasiment toutes les histoires d'agressivité concernant cette espèces sont relatives à des charges d'intimidations; ces réactions sont justifiée de la part d'animaux dérangés ou de laies suitées, qui ne l'oublions pas, sont traqués à longueur d'année par des gens animés d'intentions peu louables....La "victime" est toujours persuadée qu'elle a échappé au sanglier parce qu'elle s'est enfuie, alors que si elle n'avait pas bougé il ne se serait rien passé ( un photographe m'a dit avoir eu de la casse sur son matériel à la suite d'une charge de sanglier ! Après discussion avec lui, c'est un évènement qu'il faut traduire par : "j'ai fait tomber mon matériel en m'enfuyant..."
Sur l'image suivante un gros pépère est venu me voir pour s'assurer que je ne représentais pas de danger : c'est toujours un grand moment d'émotion !
« Modifié: 29 Avril 2017, 01:08:29 par HYLA »

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 6985
  • Sexe: Homme
J'aime bien les vues dans les fougères sèches, "la rencontre hivernale", et merci pour toutes tes anecdotes de terrain.

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 5757
  • Sexe: Homme
Encore et toujours de très belles images.

Anthony

Hors ligne jacquo

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 689
  • Sexe: Homme
toujours aussi belle tes images , je sais pas pour toi mais moi j'en vois pas un en ce moment dans la foret ou je vais , je pense a un manque d'eau car je vois plus une seule flaque   :sad:

Hors ligne vx78

  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 294
  • Sexe: Homme
    • Mes rencontres nature
très intéressant ce fil avec de nombreuses anecdotes que l'on devrait se charger de véhiculer plus souvent...
et bien sur , des images terribles! bravo.