Auteur Sujet: Sangliers, bêtes noires, bêtes rousses, marcassins...  (Lu 9180 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne jacquo

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 689
  • Sexe: Homme
superbe images et tres sympa tout ses conseils , merci  :wink:

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1288
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Le dérèglement du calendrier des mises bas est aussi à mon avis dû à l'agrainage ! Des laies suitées sont visibles à des moments de l'année où l'on ne s'y attend pas !

Les études réalisées par l'ONC n'ont pas démontré que l'agrainage et le nourrissage avaient une influence sur le nombre de portées annuelles des laies, mais plutôt sur le nombre de marcassins par laie gestante: en croissante augmentation dans les zones où la nourriture agricole disponible est importante.
Cela dit, certains domaines de chasse français ont joué aux apprentis sorciers pendant des décennies, en nourrissant leur sangliers "cochonnés" à grand renfort de remorques de patates, de betteraves, et de maïs, ce qui n'a pas arrangé les choses.
L'agrainage n'a pas pour objectif de nourrir les sangliers mais de les concentrer sur un point donné : en éparpillant du maïs sur une zone éloignée des cultures, on maintient artificiellement les animaux sur un secteur où ils seront chassés plus facilement.
On attribue souvent au sanglier un comportement vagabond : hors, il est volontiers casanier s'il trouve le gîte et le couvert en un endroit précis.
Comme pour les cerfs, on remarque que lorsque les dynamiques de populations de sangliers sont à leur apogée, des mises bas peuvent avoir lieu sur une période plus étalée que d'ordinaire : les densités importantes font que les jeunes laies sont plus facilement en contact avec des mâles, ce qui déclenche leur oestrus plus tôt et on peut voir des jeune laies primipares mettre bas en hiver (la gestation dure trois mois, trois semaines et trois jours).
Ainsi pour une fécondation précoce en septembre, d'une jeune laie de 14 mois, on aura une mise bas en janvier !

A suivre quelques images de ce phénomène : une jeune laie de moins de quarante kilos qui a mis bas en hiver, plus précisément le 20 janvier !
A une saison où il n'y pas de végétation pour dissimuler les marcassins, inutile de préciser que le moindre chien de chasse passant par là...
« Modifié: 16 Avril 2017, 09:09:34 par HYLA »

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1288
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
un chaudron de feuilles morte et d'humus pour ces marcassins : d'ordinaire les chaudrons sont constitués de fougères, de joncs, ou bien dissimulés dans les buissons.
« Modifié: 16 Avril 2017, 09:02:34 par HYLA »

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1288
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
la survie de cette portée est compromise : l'hiver avec sa météo et ses chasses en battues aura peut-être le dessus...
« Modifié: 16 Avril 2017, 09:03:03 par HYLA »

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1288
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Minuscule et dépendant de sa mère, le marcassin doit apprendre très tôt à trouver sa nourriture : le groin de la laie retourne l'humus forestier, découvrant les glands, les faînes, et les insectes, dont il se nourrira en complément du lait maternel.

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 45706
  • Sexe: Homme
Très très belle suite!

Gauthier

Hors ligne jacquo

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 689
  • Sexe: Homme
merci pour toutes ses info et ses superbes images  :wink:

Hors ligne mb25

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3646
    • photographe de nature
superbe série avec des images étonnantes .
bravo
mb

Hors ligne arnaud79

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3291
  • Sexe: Homme
    • Arnaud Corbier
Génial tout cela René, merci beaucoup pour ce beau partage...

Arnaud.

Hors ligne bomba 67

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1210
Des images et des explications vraiment au top .... bravo et merci.

Bernard

Hors ligne david37

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 89
  • Sexe: Homme
Une belle suite de photos merci pour les commentaires

Hors ligne Thomas C.

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 351
  • Sexe: Homme
Bonjour René,

Je confirme : me concernant, depuis 25 ans, j'ai cotoyé des milliers de sangliers, et probablement des centaines de laies suitées de marcassins <=> jamais la moindre menace ou aggressivité. Tout au plus, des grognements et des pas en avant, révélateurs d'inquiétudes (de la part de la meneuse, généralement) et de signaux transmis aux jeunes.
J'hallucine de voir tous ces récits soulignant la dangerosité de l'animal, émanant presque toujours de néophytes ; comme quoi, la réputation de l'animal est surfaite et bien ancrée dans l'inconscient collectif !

En revanche, j'ai connaissance de plusieurs témoignages dignes de foi, comtant de véritables attaques de sangliers (sur la défensive, dans un contexte de chasse - cf. poursuites ou animaux blessés). Avec même des aggressions, au sens strict, et des hospitalisations à la clé...

Thomas

Hors ligne clec

  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 202
  • Sexe: Homme
  • IdF
    • Montagne et photographies
Re : Sangliers, bêtes noires, bêtes rousses, marcassins....et bobards
« Réponse #37 le: 19 Avril 2017, 09:12:43 »
Bonjour,
Effectivement le fil est intéressant, merci !
4981875N - 0698785E - 1761m
https://cedricleclercq.wordpress.com/

Hors ligne pâquerette62

  • Chouette alors!
  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 254
  • Sexe: Femme
  • sage comme un mouton
Bonjour ,préférence pour le marcassin,trop craquant...bravo.
photo passion loisir...

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1288
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Bonjour René,

Je confirme : me concernant, depuis 25 ans, j'ai cotoyé des milliers de sangliers, et probablement des centaines de laies suitées de marcassins <=> jamais la moindre menace ou aggressivité. Tout au plus, des grognements et des pas en avant, révélateurs d'inquiétudes (de la part de la meneuse, généralement) et de signaux transmis aux jeunes.
J'hallucine de voir tous ces récits soulignant la dangerosité de l'animal, émanant presque toujours de néophytes ; comme quoi, la réputation de l'animal est surfaite et bien ancrée dans l'inconscient collectif !

En revanche, j'ai connaissance de plusieurs témoignages dignes de foi, comtant de véritables attaques de sangliers (sur la défensive, dans un contexte de chasse - cf. poursuites ou animaux blessés). Avec même des aggressions, au sens strict, et des hospitalisations à la clé...

Thomas

Salut Thomas,

C'est effectivement une habitude relevée chez les néophytes : avec des commentaires du style" j'ai eu chaud quand la laie s'est levée !" et tout le monde de féliciter le valeureux photographe....
Allons un peu de modestie, s'il en faut !
La plupart des laies sont d'une placidité déconcertante : lorsqu'on les dérange elles viennent jeter un oeil sur l'intrus lorsqu'elle n'ont pas pu avoir son odeur, puis retournent à leur sieste ou grognent et s'éloignent avec leur suite.
J'ai passé de bons moments au beau milieu de compagnie de sangliers, sans que leur réaction soit adapté à la circonstance : il en effet assez étonnant de pouvoir rester dans un périmètre occupé par une compagnie au repos. On se dit que normalement une odeur humaine devrait pousser tout sanglier à fuir, mais ce n'est pas toujours le cas, et ça c'est vraisemblablement dû au nourrissage ou à l'agrainage, et aux différents produits répandus dans l'environnement de ces animaux ( goudron de norvège et molécules de synthèse destinées à attirer les sangliers et créer des souilles, répandus avec la nourriture par les chasseurs ).
Une laie qui vient voir l'intrus : au beau milieu des buissons d'épines, je suis à quatre pattes avec les marcassins sur ma gauche.
« Modifié: 19 Avril 2017, 20:07:40 par HYLA »

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1288
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Avec les marcassins :

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1288
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
l'un d'eux est même sacrément curieux :

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1288
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Je le répète : le sanglier est victime du délit de "sale gueule" et des préjugés liés à ses caractéristiques morphologiques, comme cet "armement" que l'on peut apprécier sur ce crane de sanglier mort.

Hors ligne HYLA

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1288
  • Sexe: Homme
    • René Reboux
Pourtant, quelle bonne bouille ce bestiau !

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7012
  • Sexe: Homme
Une belle image cette laie avec ses marcassins.
A+

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 5910
  • Sexe: Homme
Super, encore merci pour ces témoignages fort bien documentés et illustrés !

Anthony

Hors ligne poissonrouge

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 869
Merci pour cette MAJ. Toujours aussi passionnante  ))))

Hors ligne jean lumix

  • Modérateur
  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3286
  • Sexe: Homme
    • http://jeandefalandre.canalblog.com/
Très chouette ce fil! :)

Jean

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 45706
  • Sexe: Homme
Et ça continue de plus belle!

Gauthier

Hors ligne jacquo

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 689
  • Sexe: Homme
 je suis bien content de te lire car je fais maintenant depuis 3 ans bcp de mammifères en foret et j'avoue qu'avec les sangliers j'avais toujours une petite crainte , bin oui a force de lire ou d'entendre des bobards comme tu dit on se méfie , bon j'y vais quand même mais en restant sur mes gardes lol , la dernière fois que j'ai discuté avec un garde qui faisait son tour de 4x4 pour agrainer dans une des parcelles , il ma dit qu'ils y en avaient dans les 80 et que sa monté dans les 200 au moment des jeunes sur cette parcelle , avant de partir il ma dit de faire attention car il y avait 2 très gros , 1 dans les 150kg et un autre de 180kg et qu'ils étaient pas bon , le lendemain je suis retourné dans ce coin car j'en avais aperçu 2 blancs , j'ai tenté une petite approche et la une 15aines de sangliers sont venu me voir a une 10aines de mètres , j'avoue que sur le coup j’étais pas très rassuré mais bon ils ont rien fait de spécial a part un ou une qui est venue plus prés et ma contourné un peu en dressant le poil et des petits grognements , après ils sont reparti plus loin et je les regardé manger quand d'un coup ils ont pris la fuite , j’étais surpris et je me suis posé la question de qu'est ce qui peut les faire fuir comme ça quand j'ai vu un gros sanglier sortir de leurs droite , j'ai eu le temps de prendre qu'une image car il a fait que traverser le chemin et je venais de virer mon trépied mais il était énorme et très musclé , d’après le garde que j'ai revu au même endroit quelques jours plus tard il s'agirait du 150 kg , j'y suis retourné plusieurs fois pour essayer de faire les 2 blancs mais j'ai jamais osé approcher trop car ils y avaient trop de sanglier dans ce chemin , le plus que j'en ai vu c'est une bonne quarantaines dont les 2 gros au loin qui se chamaillé lol , je serais maintenant plus en confiance quand j'en ferais , merci a toi  :wink: