Auteur Sujet: Un voyage d'un mois au Guatemala  (Lu 1847 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pilule

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
Un voyage d'un mois au Guatemala
« le: 09 Février 2016, 16:23:03 »
En résumé : un  voyage de un mois du 2 janvier au 2 fèvrier 2016 avec des séjours dans  différentes  zones.  Notre expérience précédente nous a permis  de vivre à meilleur compte et de visiter à des moments plus favorables.

Pour le photographe nature :

Dans les zones tropicales particulièrement la faune et la flore sont plus spectaculaires et plus abondantes qu'en Europe. L'approche est plus facile et la lumière est bonne
ce qui permet des photos rapprochées. Dans les forêts c'est plus difficile car les animaux et les oiseaux sont discrets et méfiants et peuvent se dissimuler rapidement étant donné l'abondance de la végétation. Il faut donc progresser silencieusement et discrètement en observant et en étant attentif aux bruits. Les guides indigènes sont une aide précieuse car ils ont l'oeil pour repérer les animaux.

En forêt humide un appareil tropicalisé est préférable car il y a beaucoup de condensation.
N'en ayant pas je n'ai pas osé prendre mon FZ1000 et j'ai utilisé mon bon vieux FZ200 qui a souffert mais a tenu le coup. Ne soyez donc pas trop exigeants sur la qualité des images.

Intérêt des différentes zones :

El Remate ,Tikal et Yaxha(région du Petén) : beau lac naturel avec nombreuses observations d'oiseaux, flore, papillons, excursions en forêt vierge dans une réserve naturelle , visite de l'exceptionnel site de Tikal avec son ensemble de temples très spectaculaire au milieu de la forêt et l'observation de la faune et de la végétation tropicale, visite des temples de Yaxha , moins connus mais presque aussi spectaculaires et avec une vie sauvage plus présente encore

Rio Dulce et Livingston (côte Caraïbe) : excursions sur le Rio Dulce, dans la mangrove, dans la forêt vierge et sur la côte caraïbe avec observation de la flore et de la faune abondantes et spectaculaires

Quetzaltenango  et hautes terres occidentales= : départ d'excursions,monuments et ville ancienne, volcans, phénomènes volcanique,villages typiques des hauts plateaux

San Juan de la Laguna et lac Atitlan : cadre naturel spectaculaire, excursions en montagne ,visite des villages autour du lac, vie traditionnelle Maya, oiseaux aquatiques

Antigua : très jolie ville historique très homogène, monuments extraordinaires, culture, paysages, volcans, environs intéressants

Organisation:

Nous avons organisé tout nous-mêmes en nous basant sur les guides ,  les avis des internautes sur les différents forums de voyage ou des sites de réservation d'hôtels et l'expérience de notre séjour de l'année passée.

Nous avons réservé les premiers hôtels à distance mais les deux derniers sur place directement. Nous avons ainsi observé qu'il y avait des chambres disponibles même si sur les sites de réservation elles semblaient épuisées .

Nous avons pris la précaution d'apprendre les termes et expressions  usuels en espagnol et cela a été utile . C'est assez facile pour des francophones.

Budget : 
Nous avons eu la mauvaise surprise de constater une baisse des cours de l'euro de 25 % par rapport à l'année passée mais en profitant de notre expérience qui nous a permis de faire les mêmes choses pour moins cher nous nous en sommes tirés avec le même budget de 35€ par personne et par jour  incluant les transports, logement, nourriture et excursions
Taux de change au moment du voyage : 1€= 8,25 Quetzals
S'y ajoute le vol Bruxelles-Madrid-Guatemala City : 1100€ par personne (IBERIA

Matériel photo :

-1 Lumix LF1 compact avec viseur plus discret pour les photos de rue et dans les monuments
-1 Lumix FZ200 pour les photos nature, apprécié pour sa légèreté, sa robustesse et sa polyvalence

Ne soyez donc pas trop exigeants sur la qualité des photos

Quelques conseils :

Emporter deux cartes de crédit différentes. Nous avions mastercard et visa. Les systèmes et l'acceptation sont différents ce qui peut poser problème dans certains cas. Visa est mieux accepté au Guatemala mais la limite de dépense était plus basse.
De plus de cette façon on dispose de deux provisions ce qui peut être utile en cas de problème.
Attention au dimanche : les transactions n'ont pu se faire avec Mastercard ce jour là. Il semble que le système était dépassé par l'affluence.
Certains ATM peuvent être en panne ou vides  donc essayez d'avoir des alternatives quand vous devez retirer de l'argent .

A votre arrivée faites placer une puce Claro dans un GSM. Cela ne vous coûtera que 27Q avec un crédit de 10Q, ce qui est beaucoup moins cher que le roaming à 3,90€ la minute.

Ne jamais monter dans un taxi ou un tuk tuk avant d'avoir convenu le prix. Demander préalablement aux locaux le prix normal pour le trajte. Sinon vous risquez de vous faire taxer.

N'oubliez pas du répulsif anti-moustique en quantité suffisante. C'est assez utile en zone tropicale.
Dans les hautes terres le problème n'existe pas.

Emportez des gelules pour reconstituer la flore intestinale. Dés le premier signe de dérangement prenez en et vous éviterez que cela dégénère.

Quand vous êtes dans les zones tropicales n'espérez pas faire une lessive car rien ne sèche si ce n'est le linge exposé en plein soleil aux heures de midi.

Si voir des animaux, oiseaux ou insectes vous intéresse, visitez tôt le matin. Vous verrez nettement  plus. Il faut cependant marcher en silence et bien observer : les animaux peuvent être assez farouches.

Si vous n'êtes pas habitués à l'altitude et que vous avez l'intention d'escalader des volcans prévoyez une période d'adaptation à l'altitude et commencez par des excursions à altitude moins élevée. En effet les grands volcans comme l'Acatenango sont à plus de 3500m.

Choisissez des excursions en fonction de votre âge et de votre entraînement et méfiez-vous des guides: ils montent souvent trop rapidement (ils sont jeunes et font cela tous les jours) et font la descente en courant car ils ont un programme chargé.

Comme nous avons un certain âge ont s'est souvent passé de guide pour aller à notre rythme.

Question sécurité :
Renseignez vous sur les problèmes éventuels du lieu. Engénéral les gens vous avertissent s'il y a des problèmes. Evitez de circuler seuls dans des endroits problématiques. Attention aux sacs à dos dans les foules : des voleurs découpent parfois l'arrière avec une lame de rasoir. N'exhibez pas inutilement des appareils coûteux comme laptops ou gros appareils photos. Personnellement je transporte mon appareil photo dans une besace et ne le sort que lorsqu'il y a des choses intéressantes et j'utilise un compact en ville. Ne prenez que l'argent dont vous avez besoin et une carte de crédit seulement si vous devez l'utiliser et laissez votre passeport et le reste à l'hôtel dans un bagage fermé.
Nous ne nous sommes jamais senti en danger.
Par ailleurs la police est assez présente et cela a certainement un effet dissuasif.

Le courage de cette population qui se donne beaucoup de mal pour gagner peu d'argent est impressionant.Le salaire moyen est de 300€ par mois mais beaucoup de gens travaillent pour moins que cela. Un journalier dans la campagne se verra payer 50Q la journée. N'hésitez pas à avoir une petite attention de temps en temps au chauffeur de shuttle qui vous a conduit en shuttle pendant des heures sur des routes difficiles ou à la dame qui pendant des jours a entretenu votre chambre de façon impeccable et vous verrez leur visage s'illuminer.

La nourriture est bonne et bien équilibrée et les portions plus raisonnables qu'en Europe. Cela permet de perdre quelques kilos. Les fruits sont abondants et délicieux. Les jus de fruit frais coûtent la moitié de la bière. Le vin est cher et pas bon. On mange surtout du poulet (pollo) mais à Xela c'est plus varié . N'hésitez pas à vous éloigner un peu des endroits touristiques et à manger dans des petits restaurants locaux. Vous aurez un repas pas cher et savoureux : de 15 à 20 Q pour un déjeuner , boisson comprise (refresco) et de 15 à 20Q pour un petit déjeuner complet . Nous avons remarqué que dans le genre fast food à gros débit comme on le trouve près des endroits très fréquentés le pollo (poulet) est devenu vraiment mauvais : pas tendre, fibreux et sans goût. Sans doute du poulet chloré surgelé d'importation. D'ailleurs on voit trainer de gros sachets de cuisses  près des établissements. Nous avons ainsi mal mangé à un stand du marché d'Antigua ainsi que près de la gare des bus de Guatemala City.

Le mois de janvier est favorable : il y a relativement peu de touristes et les températures sont agréables. Aucune pluie. Quelques moustiques en région tropicale mais nous avions mis du répulsif.

Il faut prévoir un peu de marge sur l'heure des shuttle : cela peut varier de 15 min avant s'il n'ont personne d'autre à 1/2h après s'ils ont beaucoup de passagers à prendre à différents endroits.
Ils vous prennent toujours à votre hôtel mais ne vous déposent pas toujours exactement à l'endroit souhaité mais dans ce cas ce sera à proximité quand même. On a eu un cas où le shuttle faisait aussi bus local et alors il était bien rempli à certains moments. Même chose pour les lanchas : ils ne se déplacent pas que pour vous mais aussi pour faire des courses ou pour d'autres passagers. Soyez compréhensifs pour leurs contraintes : vous n'êtes pas pressés. Vous êtes en vacances.

On a beaucoup exagéré sur l'inconfort des chicken bus . Sur les grandes distances si vous êtes au départ vous avez une bonne place et vous la gardez. Sur les petites distances pareil. Par contre si vous devez monter au milieu du parcours vous risquez d'être un peu serrés ou debout.

Les bus pullmann sont très confortables et comportent des toilettes. Les chicken bus pour les longues distances ne s'arrêtent pas . Il faut avoir une bonne vessie mais il y a toujours des servicios sanitarios à l'arrivée.

Les hôtels coûtent en moyenne 200 Q par nuit en chambre double. A Xela (Quetzaltenango) nous avons payé 150Q.


Je suivrai avec les détails par zone et les photos

Carte générale:



Les volcans du Guatemala: actifs en brun


Pilule

Hors ligne Pilule

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #1 le: 09 Février 2016, 17:37:18 »
Voici la suite pour la zone tropicale (région du Péten, Rio Dulce et côte caraïbe)

1)  El Remate

1 .1 Les promenades le long du lac de Flores sont agréables et intéressantes. On peut observer de nombreux oiseaux assez peu farouches et de jolis papillons ce qui permet de belles photos.

Lac de Flores





Grand Martin pêcheur Megaceryle torquata






1.2 Le Biotope Cerro Cahui est une réserve naturelle le long du lac. Elle comprend 6km de sentiers bien balisés. J'ai pu y observer des singes araignées, des singes hurleurs, des écureuils, des coatis, un cerf, des papillons, divers oiseaux et un serpent sans parler de la végétation tropicale luxuriante .

Sentier dans la forêt tropicale


Singe araignée




Pic ouentou


1.3 Le site de Tikal est absolument spectaculaire. Des sentiers balisés relient les différents temples à travers une forêt tropicale où évoluent des singes , coatis, tacas et de nombreux oiseaux .
On y va par un shutlle commandé par l'hôtel (60Q par personne). Il vaut mieux prendre celui du matin : départ à 6h et retour à 13h.

Gran Plaza avec le temple I ou Grand jaguar


Pca ou agouti


 Vu depuis la plate forme du temple II


Singe araignée


1.4 Le site de Yaxha , moins connu , est presque aussi spectaculaire. Les singes hurleurs ou singes araignées y sont nettement plus présents. Il y a un réseau de sentiers très bien balisés. Là aussi aller de préférence au matin.



Singe hurleur


Grand papillon au bord du sentier


Singe hurleur


2) Livingston :

Après un trajet en transport privé puis en bus Linea Dorada depuis El Remate jusqu'à Rio Dulce (4h) nous avons  logé dans une finca  située sur le Rio Dulce à proximité de Livingston. On n'y arrive qu'en Lancha qui viendra vous chercher soit à Rio Dulce soit à Livingston ou vous prendrez la lancha publique à Rio Dulce qui vous déposera à la Finca, suivant les arrangements pris au moins le jour précédent . Elle se compose de bungalows individuels dispersés dans la jungle mais équipés de douches , cuvettes et toilettes et d'un espace convivial très agréable où les repas sont pris en commun. Elle propose des excursions guidées variées à des prix très raisonnables et des locations de kayak. Tous les guides sont des indigènes. Il y a quelques restrictions dues à la localisation comme l'électricité limitée mais c'est parfaitement acceptable.L'organisation des transports et des excursions est très souple et impeccable.

2.1 L'excursion en kayak avec guide  dans la mangrove est très agréable. Après un voyage en lancha avec les kayaks en remorque jusqu'à l'entrée de la mangrove on glisse sur une eau tranquille dans de petits canaux au milieu d'une végétation spectaculaire où on pourra avec de la chance observer serpents, tortues, oiseaux ou iguanes. On peut combiner avec une visite à la communauté indigène et un repas sur place.

Dans la mangrove


Iguane


2.2 Une autre excursion intéressante est celle par des sentiers à travers la jungle vers la Cueva del Jaguar (la grotte du jaguar) tout à fait spectaculaire (2h de marche ). Il vaut mieux aller avec un guide  (40Q) afin que la communauté obtienne un bénéfice des efforts d'aménagement des sentiers.
Nous avons pu observer des pacas, des oiseaux et des papillons spectaculaires sur ce trajet


Sentier dans la forêt tropicale


Crabe terrestre


la grotte du jaguar


Un très grand papillon vivant dans la forêt. il est assez curieux et prend volontiers la pose


2.3 pour 80Q/pers la lancha de la Finca vous aménera vers Livingston et vous reprendra soit à 12h, soit à 16h. Vous pourrez longer la côte caraïbe et observer de nombreux oiseaux dont des pélicans et des aigrettes peu farouches et des frégates. Malheureusement vous devrez enjamber des ordures au bout des chemins descendant du village Garifuna. Il est triste de voir un aussi beau paysage gaché en partie par ce manque de soins où les autorités ont sans doute une part de responsabilité car la collecte ne semble pas suivie correctement.











2.4 ce qui est intéressant à la Finca c'est que du seuil de votre bungalow, comme vous êtes en pleine jungle vous verrez pas mal d'oiseaux intéressants et vous pouvez partir dans la forêt vierge par un sentier balisé.

Cacique de Montezuma


Perroquet Amazone à front rouge


Urubu à tête rouge


Ce papillon simule une tête et des antennes pour dérouter les prédateurs

« Modifié: 13 Février 2016, 10:17:54 par Pilule »
Pilule

Hors ligne Pilule

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #2 le: 10 Février 2016, 11:24:50 »
Suite: le lac Atitlan

Localités autour du lac Atitlan



3) San Juan de la Laguna est une localité calme et authentique située au bord du lac Atitlan avec une population quasi exclusivement Maya qui maintient  ses traditions et son identité.

Nous avons logé comme la dernière fois chez une famille Maya en réservant cette fois directement chez eux. Nous avons été un peu déçu qu'ils n'aient pas mieux répercuté l'économie  de cotisation qu'ils faisaient de cette façon et que le prix du logement en résultant soit un peu cher par rapport aux hôtels que nous avons fréquenté étant donné que les services et le confort sont assez différents mais il est vrai que la zone est chère et qu'ils ont inclus les excursions où ils nous ont guidés dans le prix. L'ensemble était donc acceptable.

3.1 J'ai fait l'ascension du Rostro Maya, montagne spectaculaire en forme de tête, qui offre une belle vue sur le lac Atilan et tous les volcans environnants dont les plus spectaculaires sont l'Atitlan, le Toliman,  le Fuego, l'Acatenango et  le San Pedro. Au passage nous avons vu des ratons laveurs.
La montée est assez sportive à cause de la pente, de la chaleur et de l'altitude mais cela en vaut la peine. Ceux moins courageux peuvent monter au Cerro de la Cruz qui est un point de vue intermédiaire.

San juan, San Pedro et le volcan du même nom, inactif


au loin les volcans Acatenango (inactif) et Fuego (en éruption)


le Rostro Maya, montagne sacrée en forme de visage de guerrier Maya




3.2 Nous sommes passés par la ville de Panajachel, assez décevante et extrêmement touristique : hôtels et restaurants luxueux, centaines de boutiques de babioles pour touristes alignées le long des rues, touristes désoeuvrées faisant leur shopping...Nous sommes alors partis en pick-up vers le village de Santa Catarina Palopo avec une église assez intéressant, une jolie plage très propre grâce à la communauté locale et des bains d'au chaude au pied de la falaise bordant le lac.

3.3 Après une excursion ornithologique le matin à San Juan pendant laquelle nous avons vu des colibris, d'autres oiseaux et des ratons laveurs nous avons parcouru le village de San Pedrocomprenant une partie indigène sur le dessus et une partie très touristique surtout fréquentée par des jeunes dans le bas. De beaux rocher sur la rive du lac offrent une vue très agréable sur la rive en face avec San Juan, le Rostro Maya, San Pablo et San Marcos.

 Rive du lac à San Pedro


le saint patron de la localité


rue avec tuk tuks, le moyen de transport préféré


3.4 Le dimanche nous avons assisté à la feria de San Pablos et vu des danses typiques Mayas en masque et costume notamment la danse de la conquista. Notre guide nous a aussi introduit dans une cofradia (confrérie) . Ce sont des confréries religieuses qui à tour de rôle veillent sur le saint protecteur de la localité. Il quitte donc l'église et est gardé sur un autel dans le local de la cofradia pendant une certaine période. Cela tient du syncrétisme avec la religion Maya.

Rue de San Pablo avec San Pedro et son volcan en arrière plan




Danse de la Conquista


Personnage de chaman


En tuk tuk au retour

« Modifié: 10 Février 2016, 12:14:35 par Pilule »
Pilule

Hors ligne Pilule

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #3 le: 10 Février 2016, 15:46:35 »
Suite à Quetzaltenango et dans les hautes terres

4) Quetzaltenango (se dit localement Xela en prononçant Chela ) est une ville située dans les hautes terres à une altitude de 2330 m. Ville universitaire elle possède une centre ancien assez joli. Elle est assez peu touristique et c'est un bon endroit pour appréhender la vie de tous les jours et pour acheter des souvenirs car les prix peuvent être la moitié de ceux d'Antigua. La gastronomie est assez variée, savoureuse et abordable.
Températures fraiches la nuit et 20-25°C le jour. Soleil très fort en journée à cause de l'altitude.

Nous avons logé dans un hôtel tout à fait correct à proximité du parc central, tenu par une famille très sympa. La chambre double avec SDB était bien équipée, propre, spacieuse et agréable.
Wifi dans les parties communes. 150Q la nuit.

Nous prenions le petit déjeuner et le déjeuner dans de petits restaurants de quartier au prix de 15Q par repas , boissons comprises et c'était excellent et authentique. Nous avons aussi apprécié les patisseries et les fruits exotiques

4.1 Nous avons visité des quartiers que nous ne connaissions pas encore vers le haut de la ville ancienne , avec des bâtiments intéressants.















4.2 Nous avons essayé d'aller par nous mêmes au mirador du volcan Santiaguito mais cela s'est avéré moins simple qu'il ne paraissait. En effet tous les bus qui vont à Llanos del Pinal ne vont pas nécessairement au bon endroit et le sens et l'endroit du départ semblent varier suivant le moment de la journée. Nous avons été déposés à 2 km de la route menant au sentier.
Grâce à la gentillesse des habitants un autre bus nous a récupérés pour nous laisser au bon endroit mais à cause du manque total de balisage nous avons raté l'embranchement menant au mirador et avons ainsi escaladé la moitié du volcan Santa Maria avant de réaliser notre erreur. A ce moment il était trop tard car en fin de matinée les brumes montent et masquent la vue. Mais nous avons profité de la promenade et de beaux paysages. Si c'était à refaire nous prendrions un taxi tôt le matin jusqu'au point de départ et essayerions de nous faire guider par des locaux au moins pour la montée.
Pour la descente pas de problème et les bus attendent dans la rue où on arrive. Demander le cemetero et descendre au cimetière central. C'est à 10 min à pied du Parque Central.

Xela vue depuis le volcan Santa Maria


Eruption du Santiaguito vue l'année passée depuis le mirador




 
Colibri prenant la pose


Colibri en vol

 
descente vers LLanos del Pinal


4.3 Pour nous remettre nous avons été le lendemain avec un shuttle aux bains d'eaux volcaniques de Fuentes Georginas. C'est en effet assez relaxant et le site est très joli.

« Modifié: 10 Février 2016, 16:59:41 par Pilule »
Pilule

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 46757
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #4 le: 10 Février 2016, 16:20:20 »
Un beau voyage, avec un carnet qui va de pair!

Gauthier

Hors ligne Pilule

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #5 le: 10 Février 2016, 16:24:44 »
Suite et fin Antigua et environs

5) Antigua

Nous avons fait deux passages à Antigua au cours de ce voyage.

Au premier nous avons trouvé un hôtel très sympa près du marché. Les chambres au premier sont particulièrement agréables : vastes, avec sdb et TV à écran plat, bon wifi portant jusque la chambre, bonne literie, très propre. Belle terrasse avec fauteuils à disposition le long des chambres.De plus l'hôtel possède un restaurant très agréable avec petit déj et déjeuner à 20Q , boissons comprises. Malgré la proximité du marché il y fait calme surtout le soir car les chambres sont en retrait. Café et eau à disposition des hôtes et accès à la cuisine. Prix 180 à 200Q:nuit suivant le jour de la semaine. Nous y avons donc logé au deuxième passage et nous n'avons pas été décus. La gare des chicken bus est juste à côté.

Nous avons été contents de revoir cette ville si jolie et en avons profité pour visiter de nouveaux endroits :

5.1 Le musée du Caballero au parque Central : intéressantes informations sur l'histoire de la ville , des catastrophes naturelles ,  de la conquète espagnole et de l'évolution des droits des indigènes.

5.2 La finca del Pilar : réserve ornithologique privée comprend un sentier très bien emménagé qui monte au frais dans une gorge au milieu d'une végétation luxuriante. On continue ensuite vers la montagne par une route de terre. Les oiseaux sont assez difficiles à voir et j'ai plus retenu les papillons. Un massif de fleurs est assez bien fréquenté par les colibris mais il y avait des fleurs plus mûres ailleurs à ce moment. Ils étaient donc absents. La première fois nous sommes allés en tuk tuk (25Q) et retour à pied. La deuxième fois le retour s'est fait en chicken bus à partir de la route principale (2Q)





Ce beau papillon adore les déjections. Je n'ai pas pris le support habituel.






Vue sur les volcans Acatenango et Fuego


Ce grand papillon simule une feuille et a tellement confiance dans son camouflage qu'il se laisse approcher de près





5.3 L'Azotea : une plantation de café qui comprend aussi un musée du café, un musée sur les traditions des populations indigènes environnates et des sentiers de promenade qui permettent d'observer oiseaux , papillons et fleurs. De là nous sommes descendus à Jocotenango et avons déjeuné très bien à un petit comedor (restaurant) dans le village. Ensuite nous avons observé des colibris et papillons dans le parc devant la jolie église avant de rentrer à pied à Antigua.


 
Sèchage du café


joueurs de marimba


Eglise de Jocotenango


Colibri dans le parc


5.4 Nous avons pu également observer une éruption assez spectaculaire du volcan Fuego. Au soleil couchant les explosions et les coulées de lave étaient clairement visibles. Dans la ville nous avons assisté différentes animations : des concerts de marimba le week end avec des danses de géants, une défilé de masques le soir avec une musique incroyablement entrainante, le marché bien sur...

Eruption du Fuego


Le Fuego le soir


Concert de marimba


Géants dansant au son de la marimba


Défilé en rythme


Au marché : poupées de papier pour les anniversaires des enfants


Au marché: sur le pouce


5.5 San Juan del Obispo :

La dernière fois nous avions visité le couvent très intéressant qui montrent comment étaient les bâtiments à Antigua avant leur destruction par les tremblements de terre. Cette fois j'ai plus poussé dans la montagne et j'ai pu observer des écureuils , des oiseaux et de beaux papillons jusqu'au moment où dans un petit sentier assez haut un indigène accopagné de chiens bergers m'a dit : « Mucho cuidada. Hay mucho ladrones por aqui »(beaucoup de prudence : il y a beaucoup de bandits par ici) ; J'ai donc pensé qu 'il était temps de redescendre. Aller et retour en chicken bus (2Q par trajet)

Eglise de San Juan del obispo


Sentier sur les flancs du volcan Agua


Un curieux papillon
« Modifié: 10 Février 2016, 21:18:04 par Pilule »
Pilule

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 46757
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #6 le: 11 Février 2016, 09:32:24 »
Les papillons me font rêver!

Gauthier

Hors ligne Pilule

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #7 le: 11 Février 2016, 18:10:14 »
merci Gauthier pour le passage et les commentaires. C'est vrai que les papillons sont très diversifiés et spectaculaires, particulièrement en zone tropicale et je n'en ai montré qu'un échantillon. Il y en a un particulièrement impressionnant: très grand (de la taille d'un petit oiseau) et d'une couleur bleu fluo. Malheureusement il ne se pose jamais et est tellement rapide et méfiant qu'il est quasiment impossible de le photographier ou de le filmer. Une autre fois peut-être si j'y retourne.

Philippe
Pilule

Hors ligne vulpes

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 638
  • Sexe: Homme
Re : Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #8 le: 12 Février 2016, 17:21:14 »
merci Gauthier pour le passage et les commentaires. C'est vrai que les papillons sont très diversifiés et spectaculaires, particulièrement en zone tropicale et je n'en ai montré qu'un échantillon. Il y en a un particulièrement impressionnant: très grand (de la taille d'un petit oiseau) et d'une couleur bleu fluo. Malheureusement il ne se pose jamais et est tellement rapide et méfiant qu'il est quasiment impossible de le photographier ou de le filmer. Une autre fois peut-être si j'y retourne.

Philippe

il s'agit sans doute du Morpho

Hors ligne caracol

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 5958
  • Sexe: Homme
    • naturenimages
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #9 le: 14 Février 2016, 07:57:56 »
                                Bonjour

Merci pour ce récit de voyage qui me rappelle de très bons souvenirs ; j-y avais passé un mois il y a quelques années
Un pays extra  On dit du Guatemala que c'est le pays du printemps éternel ...................................


A+++++++++++++++++++++++                            Stéphane

PS ; je ne sais pas si tu y es déjà allé mais le Mexique est superbe aussi mais très grand  J'y ai fait 2 séjours ,3 mois au total
Quand le sage montre la lune , l'imbecile regarde le doigt . . . . . . . . . . .
Sois toi  ,  les autres sont déjà pris  ........

Ma galerie photo :   www.naturenimages.piwigo.com

Hors ligne -Eric-

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 15961
  • Sexe: Homme
  • (Elliot)
    • Eric EGEA-Photographies
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #10 le: 29 Mars 2016, 09:05:22 »
Un fil très intéressant, merci de partager ça ici.
Eric
"La vie, c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets." John Lennon

Hors ligne Pilule

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #11 le: 30 Mars 2016, 09:02:51 »
Merci Caracol et Eric pour le passage.

Je suis sur que le Mexique est très intéressant aussi mais à notre âge nous préférons des déplacements pas trop longs
et au Guatemala c'est acceptable.

Pilule
Pilule

Hors ligne fada

  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 251
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #12 le: 10 Avril 2016, 22:33:16 »
Bonsoir Pilule,

J'ai pris le temps de découvrir ton récit de voyage, et je te remercie pour ces  images, ainsi que les conseils de voyage avisés pour découvrir ce pays qui m'est totalement inconnu.

La culture locale paraît tout aussi intéressante à découvrir que la flore et la faune !

Daniel

Hors ligne TINOU 77

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1345
  • Sexe: Femme
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #13 le: 10 Avril 2016, 23:07:36 »
Bonsoir Pilule,

Ton récit me rappelle d'excellents souvenirs récents, j'étais au Guatémala en Octobre/ Novembre 2015 !  C'est en effet un très beau pays et la population y est très accueillante.   J'ai vu une grande partie des sites que tu as visités mais aussi quelques endroits différents, et une escapade au Honduras d'une journée, où nous avons visité le site Maya de Copan, spectaculaire, avec une bonne trentaine d'Aras en liberté sur le site.  Nous avons eu aussi la chance de voir un Quetzal,  femelle, assez rare semble t-il ! sur le site de Tikal.  Malheureusement je n'avais qu'un petit compact ce jour là, et les photos ne sont vraiment pas très bonnes faute de lumière.

Pour info à ceux qui pourraient être intéressés : nous avons fait le vol Paris - Guatemala avec Air France jusqu'à Panama, et Copair de Panama à Guatemala city, pour 678 € AR les deux vols, tout compris. Billets achetés sur le site Air France.


Hors ligne Pilule

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
Re : Un voyage d'un mois au Guatemala
« Réponse #14 le: 12 Avril 2016, 17:17:02 »
Merci Tinou77 pour le passage et pour les informations qui seront utiles s'il y en a d'autres qui souhaiteront visiter ce pays si intéressant et attachant.

Pilule
Pilule