Auteur Sujet: OrnithoNews [MAJ du 23 juin]  (Lu 15595 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Mario53

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 6327
  • Sexe: Homme
  • Papillon
    • Marc Solari photos de naure
Re : OrnithoNews
« Réponse #25 le: 21 Janvier 2016, 20:23:36 »
Un joli fil instructif.
Encore que l'hypothèse que les bergeronnettes hochent la queue pour déranger les insectes me parait un peu tirée par les cheveux.
« Modifié: 04 Février 2016, 10:17:57 par Mario53 »
Mario

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 49855
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : OrnithoNews
« Réponse #26 le: 22 Janvier 2016, 09:36:46 »
Intéressantes, les hypothèses sur les hoches-queues. Rien n'empêche d'ailleurs que la véritable raison soit une combinaison des trois.

Gauthier

Hors ligne Cojy

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 963
    • Belle et Sauvage Nature
Re : OrnithoNews
« Réponse #27 le: 22 Janvier 2016, 09:44:08 »
Surprenant tout de même, à notre époque, de voir quelqu'un prendre le temps de partager ses connaissances, entre images et mots, avec les uns et les autres, dont nous qui ne demandons qu'à apprendre.
Un grand merci Roland pour ta générosité.
Corine et Jean-Yves
" Chacun va à sa tâche, responsable d'une part du monde "
Robert HAINARD
http://cojy6856.piwigo.com/ "Belle et Sauvage Nature"

Hors ligne Roland RIPOLL

  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 12103
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : OrnithoNews
« Réponse #28 le: 22 Janvier 2016, 10:08:05 »
Merci !

3. Quand le cormoran étire ses ailes…

Quand le cormoran étire ses ailes au soleil, fait-il réellement sécher son plumage ? Face à une posture aussi évidente, poser la  question, c’est douter de la réponse…. Car certains pensent qu’il est tout simplement en train de digérer !



Le comportement « ailes ouvertes » du cormoran, silhouette caractéristique, a pourtant  fait l’objet de nombreuses études et  beaucoup ont conclut à la fonction purement séchage de cette attitude. Son plumage en effet ne serait pas imperméable [plus précisément, son plumage n'est que partiellement perméable.] car il ne possède pas, comme les autres oiseaux aquatiques, de glande uropygienne. Mais une étude menée en 1984 a montré que les sécrétions de la glande uropygienne ne servaient pas à l’imperméabilité du plumage des oiseaux. C’est la structure microscopique des plumes qui confère cette propriété.



Certains scientifiques ont donc avancé que cette posture  aurait d’autres fonctions, et notamment  une fonction digestive. Le cormoran prendrait cette attitude pour réchauffer sa poitrine et par conséquent le bol alimentaire, facilitant ainsi la digestion. Ce mécanisme de thermorégulation permettant à l'oiseau d’utiliser la chaleur dégagée par la contraction des muscles alaires (SIMMONS 1986, GREMILLET 1997), pour mieux digérer les proies en milieu froid…



D’autres ont également pensé que cette attitude lui servait à garder un certain équilibre, qu’elle était un moyen de communication, ou bien qu’elle assurait et qu’elle délimitait un espace autour de l’individu, lui permettant de tenir à distance raisonnable ses congénères… 



Enfin certains ont pensé que signal annonçait aux autres individus une pêche fructueuse…


« Modifié: 22 Janvier 2016, 10:09:38 par Roland RIPOLL »
"être simple pour être vrai"

Hors ligne bolga2b

  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 12206
  • Sexe: Homme
Re : OrnithoNews
« Réponse #29 le: 22 Janvier 2016, 10:11:51 »
salut, pas fana de cet oiseau, mais ici oui car très bien mis en valeur !!
Amicalement de Corse,   Jean François.

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 49855
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : OrnithoNews
« Réponse #30 le: 22 Janvier 2016, 10:23:02 »
Ah oui, j'avais déjà entendu (et presque oublié) cette histoire de digestion. 

Gauthier

Hors ligne chris46

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 752
Re : OrnithoNews
« Réponse #31 le: 22 Janvier 2016, 13:50:46 »
superbe : photos et infos j'en redemande , encore bravo

Hors ligne Daniel24

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 530
  • Sexe: Homme
    • Ma page Facebook consacrée aux oiseaux
Re : OrnithoNews
« Réponse #32 le: 22 Janvier 2016, 17:18:50 »
Très belles photos et explications extrêmement intéressantes pour les 3 espèces présentées. Merci beaucoup pour ce partage, et peut-être à bientôt pour la suite ?
Daniel.
Ma page Facebook consacrée aux oiseaux :
www.facebook.com/DanielJaffrain.PhotographeNature

Hors ligne mb25

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 4029
    • photographe de nature
Re : OrnithoNews
« Réponse #33 le: 22 Janvier 2016, 17:26:17 »
C'est très interessant et il y a de la lecture.
Bravo pour les images
mb

Hors ligne Fisher24

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 572
  • Sexe: Homme
    • Mon album photo
Re : OrnithoNews
« Réponse #34 le: 22 Janvier 2016, 18:27:13 »
Fil très intéressant ... notamment le premier sujet sur le crécerelle où j'ai appris pas mal de chose alors que je croyais bien connaître l'oiseau !

Merci.

Lolo.

Hors ligne jmsoulier

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 6461
  • Sexe: Homme
  • NIKON D500 et D800E + 300mm 2,8 NIKKOR+ TC 1,4
Re : OrnithoNews
« Réponse #35 le: 22 Janvier 2016, 18:49:03 »
Bonsoir,
De très belles images agrémentées d'infos passionnantes. Merci à toi!  uy8 uy8 uy8
Amicalement  JM

Hors ligne Lobo

  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 161
  • Sexe: Homme
  • Eu
Re : OrnithoNews
« Réponse #36 le: 23 Janvier 2016, 08:26:46 »
Comment sur CI, je m'abonne.

Hors ligne swkitt

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1328
  • Sexe: Homme
  • Instagram @explographe
    • L'explographe
Re : OrnithoNews
« Réponse #37 le: 23 Janvier 2016, 09:35:29 »
Des images sympas et une bonne documentation ! On en redemande ...
Séjours photo Islande et Pyrénées ! www.explographe.com

Hors ligne AlainDB

  • Membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
Re : OrnithoNews
« Réponse #38 le: 24 Janvier 2016, 09:00:49 »
Merci pour le partage des superbes photos et des explications fort enrichissantes.

Hors ligne rich

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1042
Re : OrnithoNews
« Réponse #39 le: 24 Janvier 2016, 09:21:11 »
bonjour
super idée ce fil avec des idées reçues battues en brèche( les oiseaux n'ont pas d'odorat, le cormoran fait sécher ses ailes...)
merci pour ce partage, et bravo pour les photos
richard

Hors ligne Roland RIPOLL

  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 12103
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : OrnithoNews
« Réponse #40 le: 25 Janvier 2016, 08:04:11 »
Merci à vous tous !

4. De la bavette du moineau…

Des études (A.P. M ØLLER (« Animal behviour » 1987 et « Sociobiology » 1989) ont montré la relation entre la bavette du moineau domestique, sa taille et sa forme, et la reproduction, la compétition entre mâles et le choix des femelles.



Il a été observé que les mâles avec de larges bavettes symétriques obtiennent les meilleurs territoires et se reproduisent plus tôt car ils attirent plus facilement les femelles. Les femelles de ces mâles pondent également plus d’œufs et il y a plus de jeunes à l’envol.



Dans son livre « Animal Talk », Tim FRIEND explique que des scientifiques ont capturé des individus à petite bavette et ont teinté leurs plumes de manière à leur donner un large bavoir. Les femelles ont alors été très attirées par ces "beaux" mâles. 





Rebecca KIMBALL, de l'université de Mexico, a également étudié l’épaisseur du bec et conclut que chez les jeunes mâles d’un an, ce sont ceux avec le bec le plus large qui attirent le plus de femelles.



…à l’ergot du faisan.

Selon une autre étude, menée par des scientifiques suédois, l’atout majeur de séduction du faisan mâle ne serait pas, contrairement à ce qu'on croit, son beau plumage mais la longueur de son ergot.
Pour le démontrer,  ils ont raccourci l’ergot de certains mâles et ont constaté qu’ils étaient moins appréciés des femelles. A l’inverse, ils ont rallongé artificiellement l’ergot d’autres mâles et ceux-ci suscitaient alors l’intérêt de ces dames.
Des analyses ADN tendraient à prouver que les mâles à long éperon ont une descendance plus nombreuse.
Ces données sont toutefois contestées par d'autres chercheurs qui estiment que c'est davantage la couleur et l'augmentation de volume des caroncules qui attirent les femelles ainsi que le temps pendant lequel ces caroncules restent gonflées. Cependant, ces mêmes études montrent également une nette corrélation entre la longueur de l'éperon, la grandeur des caroncules, la valeur combative du mâle et l'attrait pour les femelles.



"être simple pour être vrai"

Hors ligne ours59

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 607
  • Sexe: Homme
Re : OrnithoNews
« Réponse #41 le: 25 Janvier 2016, 08:25:28 »
toujours aussi intéressant ,merci du partage.

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7275
  • Sexe: Homme
Re : OrnithoNews
« Réponse #42 le: 25 Janvier 2016, 09:36:50 »
Merci encore pour le partage de ces informations pour tenter d'expliquer ces phénomènes.

Anthony

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 49855
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : OrnithoNews
« Réponse #43 le: 25 Janvier 2016, 13:08:08 »
Ah oui, intéressant, le retour de ces études scientifiques. Très belles images de moineaux, au passage, également!

Gauthier

Hors ligne Alliez Bernard

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 5287
  • Sexe: Homme
Re : OrnithoNews
« Réponse #44 le: 25 Janvier 2016, 15:46:14 »
Merci pour toutes ces informations illustrées comme d'hab de belles photos "piquées".
Je suis toujours preneur des considérations ornitho. comme celles ci.

Hors ligne bolga2b

  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 12206
  • Sexe: Homme
Re : OrnithoNews
« Réponse #45 le: 25 Janvier 2016, 16:13:58 »
une tres belle maj et info !!!!
Amicalement de Corse,   Jean François.

Hors ligne mulot

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 1489
  • Sexe: Homme
Re : OrnithoNews
« Réponse #46 le: 25 Janvier 2016, 16:18:41 »
merci
je ne loupe pas une mise à jour
j'adore les moineaux
philippe

Hors ligne Roland RIPOLL

  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 12103
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : OrnithoNews
« Réponse #47 le: 26 Janvier 2016, 09:29:02 »
Merci !

5. Les vilains petits canards…

Qui se douterait en voyant nager paisiblement des canards colverts sur un plan d’eau que, derrière ces oiseaux sympathiques et colorés, se cachent de redoutables et  « d’ignobles violeurs » ?
Il faut savoir que les canards colverts sont une des rares espèces d’oiseaux à posséder un pénis. Les autres espèces n’ont qu’un cloaque. Et ce pénis n’est pas banal, puisqu’il mesure plus de 20 cm en érection, qu’il est en forme de spirale et qu’il peut jaillir en une demi seconde !





De nombreuses observations attestent  de véritables viols de canes par plusieurs mâles. Ils semblent d’ailleurs  si fréquents que la moitié des couvées aurait des paternités multiples. Cela confirme cette vieille  stratégie évolutionniste du mâle cherchant à dispenser son sperme au maximum de femelles possibles pour que ses gènes se répandent dans un grand nombre de descendants.





On constate que ces viols ont souvent lieu au printemps, lorsque les femelles  « légitimes » sont occupées à couver, discrètement cachées, et que les mâles, totalement inutiles à l’élevage des jeunes, sont en goguette sur les plans d’eau, à la recherche d’une jeune cane ou d’une cane qui voudrait effectuer une ponte de remplacement.



Les ornithologues anglais appellent ces viols des FEPC (Forced Extra-Pair Copulations). Ils pensent que les colverts tentent d’augmenter leurs chances de se reproduire en fertilisant d’autres femelles, pendant que leurs conjointes sont occupées au nid. Mais les femelles, réticentes et toujours soucieuses d’assurer la meilleure descendance, ont trouvé la parade pour éviter ces fécondations non désirées : elles sont dotées d’un vagin  spiralé lui-aussi, mais dans le sens contraire du pénis du mâle.  Violées certes mais pas fécondées !  Tel semble être le principe qu’elles ont adopté…



"être simple pour être vrai"

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 49855
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : OrnithoNews
« Réponse #48 le: 26 Janvier 2016, 11:01:53 »
Hé bien, je ne verrai plus ce paisible anatidé du même œil désormais... Intéressant une fois de plus, et très joliment illustré!

Gauthier

Hors ligne Roland RIPOLL

  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 12103
  • Sexe: Homme
    • Oiseaux.net
Re : OrnithoNews
« Réponse #49 le: 27 Janvier 2016, 10:11:37 »
Merci Gauthier !

6 .Les oiseaux infidèles ?

   La monogamie et la grande fidélité des oiseaux ne seraient pas si évidentes que cela… S'il est vrai que 90% des espèces sont monogames, ce n'est peut être qu'en apparence. Même si on pense que quelques espèces comme l’oie des neiges, l’albatros, la cigogne et les cygnes seraient fidèles, elles restent toutefois des exceptions.



 De récents tests ADN ont en effet montré que, pour 70% des passereaux, l'infidélité était plus ou moins un fait établi et plutôt d'un usage courant. Conséquence: les œufs d'une même couvée ne sont pas toujours du même père...





On a longtemps cru que le pinson des arbres était un joyeux monogame, on a eu tort. Le mâle est un coureur invétéré, et la femelle ne l'est pas moins. Elles auraient hérité ce trait de caractère de leurs pères biologiques. Ce gène de l'infidélité, transmis de père en fille, est baptisé "gène de Casanova" par les chercheurs allemands.



Souvent infidèles, les femelles n’hésiteraient donc pas à chercher d’autres partenaires, plus forts, en meilleure santé, dotés d’un plumage plus vif et d’une plus belle voix. C'est le cas, par exemple, de la mésange charbonnière qui, si d'aventure un mâle autre que le sien chantait d'une manière assez convaincante,  ne se priverait pas d'une petite liaison de "derrière les buissons..."



Ce comportement, en apparence volage, viserait à les prémunir contre la stérilité de certains mâles et  à assurer une meilleure survie de l’espèce. Les femelles désirant s’accoupler de préférence avec des mâles  « de qualité » pour donner plus de chances à leur progéniture.

Pas étonnant alors que 14% des jeunes moineaux ne sont pas issus du mâle « officiel » et que 18% des pontes chez le Canard colvert  sont de plusieurs mâles.

Le risque de consanguinité justifierait également l'infidélité, comme pour le chevalier guignette ou le gravelot à collier interrompu. Chez ces espèces d’oiseaux côtiers, les femelles multiplient les accouplements lorsque leur partenaire ‘’légitime’’ est génétiquement trop proche d’elles, afin d’avoir la meilleure progéniture possible. Reste à se demander comment les oiseaux reconnaissent cette proximité génétique ?





Chez certaines espèces d'oiseaux chanteurs, les femelles sont fréquemment infidèles. Mais le partenaire "cocufié" n'est pas dupe pour autant. Les mâles nourriraient moins bien les petits qui ne sont pas d'eux.

Des chercheurs de l'Université de Fribourg ont effectué des tests ADN sur 500 oisillons de bruant des roseaux afin de vérifier si le père était bien l'oiseau vivant en couple avec la mère. Et il
s'est avéré que 39% des rejetons étaient issus d'infidélités de cette dernière.



Les conséquences de ces infidélités sont moins bien connues. Les biologistes constatent que les bruants mâles se rendent compte de la tromperie et la sanctionnent. Lorsque la couvée comporte de nombreux rejetons qui ne sont pas d'eux, ils apportent nettement moins de nourriture au nid… Mais on ignore totalement comment les bruants font pour savoir que certains oisillons ne sont pas d'eux…

"être simple pour être vrai"