Auteur Sujet: Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014 MAJ du 19 avril 2015  (Lu 5585 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
VOYAGE EN SCANDINAVIE DU 18 AVRIL AU 11 MAI 2014 ET
DU 17 MAI AU 8 JUIN 2014 ET DU 21 JUIN 2014 AU 13 JUILLET 2014
 175 espèces d'oiseaux, 14 espèces de mammifères,
1 espèce de reptile, 3 espèces d’amphibiens,
 2 espèces de papillons, 1 espèce de poisson, 14 espèces de plantes

Cette année, j’ai décidé de faire 3 séjours en Scandinavie entre mi-avril et mi-juillet, en fonction des espèces d’oiseaux 
que je souhaite observer et si possible faire des photographies et des vidéos.
Je voyage avec mon nouveau camping-car, un Mitsubishi L200 avec une cellule.
La Scandinavie est un pays idéal avec un camping-car puisqu’il est autorisé de s’installer en toute sécurité pratiquement partout
 (il a quelques exceptions, notamment dans le sud de la Norvège).

1ère partie : du 18 avril au 11 mai 2014
Le 1er voyage a pour objectif notamment  les 2 espèces de Tétras (grand Tétras et Tétras-lyre) en Suède et un court séjour
en Norvège dans le Parc national de Dovrefjell pour le Bœuf musqué et si possible le Renard arctique.

 
Je pars d’Evry le 18 avril à 12h45 et après avoir traversé le sud de la Belgique, je fais une halte en Allemagne 50 km au sud
de Brême vers 22h30. Je repars le lendemain matin à 6h30 afin d’arriver à Puttgarden pour prendre le ferry pour Rodby à 9h45,
et après avoir traversé le Danemark celui de Helsingor à 11h45 pour débarquer à Helsingborg à 12h. La destination de ce 1er jour
est le lac d’Hornborga où j’arrive vers 17h.


Au contraire de l’année dernière, les Grues cendrées ne sont plus très nombreuses, seulement quelques milliers. Il n’y a plus
également que quelques dizaines de Cygnes chanteurs et d’Oies cendrées. La plupart des espèces nicheuses ne sont pas encore
arrivées, mais j’observe néanmoins un couple de couple de Grèbe jougris et 2 couples de Grèbes esclavons.


Photo 1 Oie cendrée à Hornborga
« Modifié: 19 Avril 2015, 16:45:32 par jmlustrat »

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014
« Réponse #1 le: 24 Août 2014, 11:40:05 »
Je me dirige ensuite vers la ville de Leksand où je connais plusieurs leks des 2 espèces de Tétras.
Je tente d’abord un lek qui avait bien fonctionné l’année dernière avec 3 ou 4 mâles et très fréquemment le matin
la Gélinotte des bois. Mais cette année, il ne donne pas bien et après 2 nuits peu productives, que ce soit en observation
et en photographie, je téléphone à un ami suédois qui me conseille un lek sur lequel j’étais allé en 2012.
Le centre du lek s’est déplacé d’environ 50 mètres dans une partie un peu plus ouverte de la forêt. Je place mon affût un peu
au hasard et comme d’habitude m’y installe vers 17h, histoire d’être certain d’être à l’intérieur avant que les oiseaux se perchent
pour la nuit. J’entends des oiseaux arriver autour de 19h et m’endors vers 20h.
Dès 4h du matin, alors qu’il fait encore nuit, les mâles chantent. Vers 5h, je commence à voir des silhouettes au sol et vers 6h,
le mâle dominant s’accouple avec au moins 4 femelles. Mais je suis mal placé et ne peut faire ni photos, ni vidéos. Heureusement
les femelles se déplacent dans la tourbière où j’ai installé mon affût et bien entendu le mâle les suit. Je peux réaliser quelques
clichés, dont la fin d’un accouplement et un peu de films. Les femelles se nourrissent de graines au sol et s’envolent vers 6h30.
Le mâle reste sur le secteur et fait fuir un autre mâle qui tente d’occuper la place. Il disparait vers 9h mais je reste dans l’affût
jusqu’à 10h30 pour être certain qu’il n’y a plus de tétras dans le secteur.

Je vais rester 6 nuits sur ce lek en ayant déplacé l’affût de quelques mètres afin de surveiller le centre du lek où la majorité
des accouplements avaient eu lieu. Mais plus aucune femelle ne se posa au sol, au moins pendant les heures où la lumière était
suffisante pour observer. Mais le mâle reste présent tous les jours et chasse tous les mâles qui tentent de s’approcher.


Photo 2 Grand Tétras sur la 1ère place de chant

Photo 3 Grand Tétras sur la 2ème place de chant

Photo 4 Grand Tétras sur la 2ème place de chant

Photo 5 Grand Tétras sur la 2ème place de chant

Photo 6 Grand Tétras sur la 2ème place de chant

Photo 7  Grand Tétras sur la 2ème place de chant

Photo 8  Grand Tétras sur la 2ème place de chant


Photo 9  Fin d'accouplement de grand Tétras sur la 2ème place de chant
« Modifié: 09 Septembre 2014, 13:37:03 par jmlustrat »

Hors ligne LRE

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 714
  • Sexe: Homme
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014
« Réponse #2 le: 24 Août 2014, 11:51:50 »
Bonjour,
un excellent debut avec du texte  )))) ))) et une approche naturaliste qui plait bien !!!! sans compter de bien jolies photos vivement la suite.
Merci )))
Eric
Il meurt lentement celui qui evite la passion et son tourbillon d emotions, celles qui redonnent la lumiere dans les yeux et reparent les coeurs blesses Pablo Neruda

Hors ligne ishi

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3070
    • Jean Louis FARJON Photographe de nature
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014
« Réponse #3 le: 24 Août 2014, 22:01:56 »
Superbe, la 5.

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 46238
  • Sexe: Homme
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014
« Réponse #4 le: 25 Août 2014, 12:51:08 »
J'ai déjà admiré la plupart de ces images dans la section oiseaux, et il faut reconnaître qu'il serait difficile de s'en lasser!

Gauthier

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7057
  • Sexe: Homme
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014
« Réponse #5 le: 26 Août 2014, 06:24:48 »
Un récit qui donne envie de partir là bas...
A+ pour la suite

Hors ligne robert56

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2782
  • Sexe: Homme
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014
« Réponse #6 le: 26 Août 2014, 07:27:09 »
Merci pour ce récit détaillé et félicitations pour les premiers clichés.

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014 maj du 7 septembre
« Réponse #7 le: 07 Septembre 2014, 19:27:48 »
Bonjour et merci pour vos commentaires.
Ci-dessous la suite du 1er voyage.

La parade du grand Tétras semblant être en déclin, je décide de consacrer quelques nuits au Tétras-lyre. Je passe
d’abord une nuit dans un affût en bois qu’un ami suédois loue. Il ne faut que ¾ d’heure de marche pour accéder à une superbe tourbière où est l’affût. 18 mâles se posent le soir vers 18h30 au centre de la tourbière et restent environ 1 heure. Le lendemain matin, 20 mâles adultes, 2 jeunes mâles et 3 femelles fréquenteront le lek jusqu’à 9h15.
Je choisis alors de changer de lek pour tenter ma chance à un endroit où j’avais déjà observé des tétras-lyre. Je plante l’affût au bord d’un lac tourbeux en espérant être bien placé. Le soir, la Chouette de Tengmalm chante. Le lendemain matin, seulement 3 mâles adultes et 1 jeune sont présents et paradent un peu loin de l’endroit où je suis installé. Je déplace un peu l’affût pour le lendemain matin. Le soir, il neige et le lendemain matin, il y a entre 10 et 15 cm de neige. Avec le soleil qui se lève, les lumières sont fantastiques. Cela me permet de faire quelques clichés car malgré les 4 mâles adultes et 1 jeune, les tétras sont assez calmes car aucune femelle ne se montre. Un couple de Grue cendrée parade de l’autre côté du lac, un peu loin pour la photo.

Photo 10 Tétras-lyre

Pendant la journée, je vais observer les oiseaux su le lac de Leksand, Limsjön. Les espèces les plus intéressantes sont à cette période de l’année le Cygne chanteur, le Canard siffleur, la Sarcelle d’hiver, le Garrot à œil d’or, le Harle bièvre, le Busard des roseaux, la Grue cendrée (nicheuse), la Bécassine des marais et l’Hirondelle rustique (1ère observation le 29 avril).
Lors de balades dans la forêt et des lacs autour de Lekand, j’observe entre autres le Plongeon arctique, le Plongeon catmarin, le Cygne chanteur, le Garrot à œil d’or, le Lagopède des saules, la Grue cendrée, la Bécasse des bois, la Bécassine des marais, le Chevalier sylvain, le Coucou gris, le Pic épeiche, le Pinson du nord et divers oiseaux forestiers.

Voulant me consacrer un peu à la recherche du Renard arctique, je prends la route du Parc national de Dovrefjell en Norvège.

Photo 11 Arrivée sur le parc national de Dovrefjell

Mais le parc est encore recouvert d’une épaisse couche de neige et comme la température est au-dessus de 0 degré même la nuit, la marche est très difficile. Le secteur où j’avais des informations pour le Renard arctique est impraticable.

Photos 12 et 13 Parc national de Dovrefjell



Photos 14 et 15 Cascade au parc national de Dovrefjell



Photos 16 à 18 Rivière gelée





Photo 19 Saxifrage à feuilles opposées Saxifraga oppositifolia


« Modifié: 11 Octobre 2014, 19:13:05 par jmlustrat »

Hors ligne bgabbud

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1633
  • Sexe: Homme
Bonjour et merci pour ce récit bien documenté!
Je rêve depuis longtemps de me rendre dans ces terres et votre récit m'en donne encore plus l'envie...je me réjouis de la suite!!!

Montagnardes salutations
Bertrand
La plus grande douceur de la vie, c'est d'admirer ce qu'on aime!

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 46238
  • Sexe: Homme
Une plante robuste, ce saxifrage!

Gauthier

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
Bonjour
la suite et fin du 1er voyage

Photo 20 – Bœufs musqués au Parc national de Dovrefjell
 

Photo 21 – Bœufs musqués au Parc national de Dovrefjell
 


Photo 22 – Bœufs musqués au Parc national de Dovrefjell
 


Photo 23 – Bœufs musqués au Parc national de Dovrefjell



Photo 24 – Bœufs musqués au Parc national de Dovrefjell
 


Photo 25 – Bœufs musqués au Parc national de Dovrefjell
 

Par contre, le secteur proche de Hjerkinn est moins enneigé. J’en profite pour rechercher le Bœuf musqué et en observe 6 le 1er jour dont 2 mâles qui s’affrontent. Le lendemain, le trouve 2 groupes, un  groupe de 4 mâles et un autre de 4 mâles et 1 jeune ou 1 femelle. Au niveau des oiseaux, les principales espèces observées sont le Cincle plongeur, le Pluvier doré, la Bécassine des marais, le Merle à plastron et des centaines de Bruant des neiges.

De retour en Suède, je fais un arrêt de 3 jours au Parc national de Sanfjallet, qui lui aussi est recouvert de neige. Et en plus, il neige pendant les 2 nuits. Au cours d’un affût au Castor, j’observe 3 individus. Grâce à la neige fraiche, je découvre des traces de Loup qui suit plus ou moins la piste qui passe au sud du parc. Les Rennes sont plus faciles à débusquer et plusieurs groupes d’une dizaine d’individus sont présents. Les principales espèces d’oiseaux observées sont la Sarcelle d’hiver, la Garrot à œil d’or, le Harle bièvre, le Faucon crécerelle, l’Epervier d’Europe, le grand Tétras, le Tétras-lyre, la Bécasse des bois, le Pluvier doré, le Chevalier cul-blanc, Chouette épervière (entendue), le Pic épeiche, le Cincle plongeur, la Mésange boréale, le Merle à plastron, les 4 espèces de grive, la Corneille mantelée, le Pinson du Nord et le Bouvreuil pivoine.

Photos 26 à 28 Le parc national de Sanfjallet







Photo 29 Pinson des arbres



Photo 30 Pinson du nord


Sur la route du Parc national de Fulufjallet, je fais une halte au plan d’eau de Dravagen. Mais étant en tout début de saison de nidification, peu d’espèces sont présentes : Grèbe esclavon, Sarcelle d’hiver, Fuligule morillon, Garrot à œil d’or, Grue cendrée et Bruant des roseaux.

Mais il y a encore plus de neige à Fulufjallet et une seule piste est ouverte. En faisant des aller et retours sur cette piste, j’observe plusieurs mammifères : l’Elan, le Chevreuil et le Lièvre variable et des oiseaux :  le Plongeon arctique, le Canard siffleur, le Garrot à œil d’or, le Harle piette, le grand Tétras, le Tétras-lyre, la Bécassine des marais, le Courlis cendré, la Bécasse des bois, le Pic épeiche, le Pinson du Nord et la Corneille mantelée.

Photos 31 à 35 Parc national de Fulufjallet










Je passe la dernière soirée de ce premier voyage à Ekolsund (40 km à l’ouest de Stockholm) où les oiseaux sont très nombreux : le Butor étoilé (entendu), la Sarcelle d’été, les Fuligules milouin et morillon, le Garrot à œil d’or, le Balbuzard pêcheur, le Busard des roseaux, la Grue cendrée, le Râle d’eau (entendu), la Mouette pygmée, la Sterne pierregarin, le Chevalier sylvain, la Bécassine des marais, le Coucou gris (entendu), le Phragmite des joncs, l’Hirondelle rustique, la Locustelle tachetée (entendue) et le Bruant des roseaux.

Avant de déposer mon camping-car chez un ami qui habite à côté de l’aéroport de Stockholm, je fais une pause à Flyssygen où je vais vérifier que le couple de Pygargue à queue blanche qui niche ici est présent. Un couple est effectivement installé, et cela depuis 2012. C’est le couple nicheur le plus au sud de Scandinavie.

L’ami m’amène à l’aéroport où je prends l’avion à 13h10 qui arrive à Paris à 15h50. Après 2 heures de transport en commun, j’arrive à mon domicile vers 18h.

La suite un peu plus tard avec mon 2ème séjour qui a eu lieu du 17 mai au 8 juin avec notamment les parades du Combattant varié et de la Bécassine double.

Bonne journée
Jean-Marc





Hors ligne ishi

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3070
    • Jean Louis FARJON Photographe de nature
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014 MAJ du 11 octobre
« Réponse #11 le: 12 Octobre 2014, 07:53:17 »
Tu laisses donc ton 4X4 en Suède ?

Amicalement

Jean Louis

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014 MAJ du 11 octobre
« Réponse #12 le: 12 Octobre 2014, 08:54:54 »
Bonjour
oui, je le laisse chez un ami suédois ornitho quand je fais plusieurs voyages dans l'année. Dans ce cas, l'avion est beaucoup plus rapide et plus économique.
Et je le ramène en France en "fin de saison".

Jean-Marc

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 46238
  • Sexe: Homme
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014 MAJ du 11 octobre
« Réponse #13 le: 13 Octobre 2014, 09:00:29 »
Belle observation les combats de boeufs!

Les routes dans cet état sur l'avant-dernière, c'est pas trop pour moi... Même si le voyage en totale autonomie fait rêver.

Gauthier

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014 MAJ du 11 octobre
« Réponse #14 le: 13 Octobre 2014, 20:37:06 »
Bonjour
il y a eu au printemps dernier quelques jours de neige intense et même s'ils sont bien équipés, comme c'est une route qui ne mèen qu'au centre de visiteurs du PN de Fulufjallet, elle n'était pas dégagée et il y avait 50 cm de neige.

Sinon, c'est vrai que le camping car est idéal pour la Scandinavie pour être autonome.

Jean-Marc

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
Re : Compte-rendu de mes séjours en Scandinavie en 2014 MAJ du 29 mars
« Réponse #15 le: 29 Mars 2015, 19:26:17 »
Bonjour
avec beaucoup de retard, voila le compte-rendu du 2ème voyage en Scandinavie en 2014.

Ce 2ème voyage a pour objectif notamment  les parades du Combattant varié au Varanger en Norvège et de la Bécassine double en Suède.

Ayant laissé mon véhicule à Stockholm, je retourne en Suède en avion et y arrive la 16 mai vers 22h30. Je récupère rapidement mon camping-car et vais dormir à Ekolsund où je retrouve les mêmes espèces que 10 jours auparavant.

Souhaitant arriver au Varanger pour la parade du Combattant varié le plus tôt possible, je prends la direction du nord par la route du centre que je préfère à la route cotière. Via Östersund, Sorsele, Arvidsjaur et Lulea en Suède, j’arrive à Tornio en Finlande. Je visite assez rapidement tôt le matin la réserve de Tornio Alkunkarinlahti, mais peu d’oiseaux à part quelques Mouettes pygmées et un couple de Balbuzard pêcheur qui niche sur une aire artificielle.
Pour continuer ma route, je prends la E75. Au nord de Kersilo (au nord de Södankyla), je fais une halte à la réserve de Viankaapa. La balade de quelques  kms dont une grande majorité sur un chemin en planches en bois permet l’observation de nombreuses espèces d’oiseaux. J’y note entre autres le Plongeon arctique, le Cygne chanteur, le Garrot à œil d’or, la Bécassine des marais, le Chevalier sylvain, le Courlis cendré, la Grue cendrée et au niveau des passereaux le Coucou gris, le Pouillot fitis, le Pinson du Nord et le Bruant rustique. Mais l’observation la plus intéressante est celle d’au minimum 22 mâles et 12 femelles de Combattant varié. Il n’y a pas vraiment de lek constitué mais l’espèce niche sur le secteur. A noter également une belle population de Grenouille des champs.
Quelques kms plus au nord, la réserve de Iimakkiaapa, au niveau du village de Petkula vaut toujours un arrêt car le Bécasseau falcinelle est possible. Outre le Harle piette, le Combattant varié est également bien présent.
A hauteur du parc national d’Urko Kukhonnen, je note mes 1ers Rennes. Des grands Tétras paradent sur la route et un « attaque » même une voiture qui s’est arrêtée.
Plus au nord, je passe la nuit sur le parking de Neljän Tuulen Tupa et me lève à 4heures du matin. En effet, ce gîte/camping est célèbre pour ses mangeoires qui accueillent notamment le Durbec des sapins. Effectivement, au moins 2 couples sont présents parmi notamment les nombreux Sizerins flammés, Pinsons des arbres et du Nord.

Photo 36 Durbec des sapins mâle

Sur les derniers kms en Finlande le long de la Tana, 2 Buses pattues cherchent leur nourriture.

Ca y est, me voila au Varanger. On est le 20 mai.

Sachant qu’un mâle d’Eider à tête grise est présent depuis plusieurs jours à Batsfjord, je décide de commencer mon séjour par un passage rapide sur le plateau du Varanger et à Batsjford.
En route, je fais une halte à Hoyholmen où comme tous les ans, un Huitrier-pie tente de nicher sur le bord de la piste, mais quand même sur la piste. Celle-ci est relativement fréquentée à la fois par les touristes et ornithologues, mais également par les locaux car un petit port permet d’accéder à des maisons de loisirs. Du coup, tous les ans, le nid est prédaté.

En bas de la montée sur le plateau, une petite zone est dégagée de neige et 2 Elans en profitent pour brouter la végétation.

Photo 37 Elan

Sur le plateau, la neige est encore très présente et recouvre la totalité des montagnes et tous les lacs sont gelés. Du coup, peu d’oiseaux à part quelques passereaux (Sizerin flammé, Alouette haussecol et Bruant des neiges).

Photo 38 Alouette hausse-col

Photo 39 Renne

Photo 40 Lièvre variable

Arrivé à Batsfjord, je recherche l’Eider que je ne trouve pas.

Je décide donc de retourner dans le fjord du Varanger pour contrôler les autres leks de Combattant varié.
En chemin, beaucoup d’observations intéressantes : des Plongeons catmarins, des Cygnes chanteurs, des Oies des moissons, des canards nordiques (Eider de Steller, Harelde boréale, Canards pilet et siffleur, Macreuse noire), des rapaces (Pygargue à queue blanche, Buse pattue, Hibou des marais), des limicoles (Phalarope à bec étroit, Bécasseaux variable, maubèche (des milliers), violet, de Temminck, Pluvier doré, Tournepierre à collier, Courlis corlieu, Bécassine sourde, Barge rousse), des laridés (Sterne arctique, Mouette tridactyle, Goéland marin, Goéland bourgmestre, Labbe parasite, Mouette pygmée), des passereaux (Grive mauvis, Pipit à gorge rousse, Corneille mantelée, Bruant lapon, Bruant des neiges).

Photo 41 Falaise d'Ekkeroy

Photos 42 et 43 Bécasseau maubèche à Ekkeroy



Photo 44 Pygargue à queue blanche

Photos 45 et 46 Goéland bourgmestre



La suite plus tard
Jean-Marc
« Modifié: 04 Août 2015, 22:15:41 par jmlustrat »

Hors ligne gjacobs

  • Super-Modos
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 46238
  • Sexe: Homme
Quelle diversité!

Tiens, je n'aurais pas cru qu'il y avait des élans en Europe...

Gauthier

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
Les élans sont tres nombreux en Scandinavie notamment en Suede et Norvege malgré la chasse active qu ils subissent.

Et ils provoquent de nombreux accidents avec les vehicules notamment le soir et la nuit.

En Europe, il y en a aussi au moins en Pologne.

Jean Marc

Hors ligne Michel d'Oultremont

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 4360
  • Sexe: Homme
    • www.micheldoultremont.com
Très beau récit !
Ton images 5 du grand tétras est vraiment fabuleuse !
Encore une fois bravo !

A bientôt

Michel

Hors ligne bgabbud

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1633
  • Sexe: Homme
Toujours aussi intéressant ton récit!
Tu as l'air de super bien connaître les bons coins!
Plusieurs années que tu y va je suppose?
En tout cas merci du partage

Montagnardes salutations
Bertrand
La plus grande douceur de la vie, c'est d'admirer ce qu'on aime!

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
Merci pour vos commentaires
Je ferai une maj avec des photos de Combattants en debut de semaine prochaine

Oui, je connais effectivement bien la Scandinavie. Cette année cela fera sans doute la 15eme année que j'y vais et la 7eme pour les Tétras

Bonne journée
Jean Marc

Hors ligne serge 2

  • Mésange huppée
  • *
  • Messages: 184
Bonjour,

Un vrai récit de nature et de très bonnes photos, avec un plus pour la 4 de G.Tétras.

Merci du partage.

Serge 2

Hors ligne jmlustrat

  • Grive musicienne
  • *
  • Messages: 305
  • Sexe: Homme
    • Voyages naturalistes
Bonjour
la suite de ce 2ème voyage en Scandinavie.

La piste qui mène au lek de Combattant varié semble dégagé mais à un peu moins de 2 kms du lek, le chasse-neige s’est planté au passage d’une rivière et attend de l’aide. Je laisse donc la voiture à cet endroit et fait les 2 derniers kms à pied.
Le chasse-neige reviendra 3 jours plus tard et dégagera la piste mais pendant encore 2 jours, le « gué » ne sera passable qu’avec un 4x4. Sympa car ce lek est souvent très fréquenté (par les photographes) et pendant ces 5 jours, je serai seul. Il y aura entre 15 et 20 mâles différents et un maximum de 6 femelles ensemble sur le lek avec quelques accouplements.

Photo 47 à 51 Mâles de Combattant varié





Photos 52 à 56 Mâles de Combattant varié dans une tempête de neige







Photos 57 à 60 Combat de mâles de Combattant varié







Photo 61 Accouplement de Combattant varié

Après plusieurs jours passés sur ce lek, je continue mes observations au Varanger. A Vardö, j’observe notamment le Cormoran huppé, l’Eider à duvet, le  Macareux moine, le Pingouin torda, le Guillemot de Troïl, le Guillemot à miroir et le Goéland bourgmestre.
L’arrivée au terminus de la route du Varanger, Hamningberg, me permet d’observer un Plongeon à bec blanc et des Fous de Bassan.

Avant de quitter le Varanger, je retourne sur le plateau, à Batsfjord et Berlevag. A la limite de la forêt, 2 élans se nourrissent de la végétation toute juste dégagée de la neige. Le plateau lui est toujours recouvert d’une épaisse couche de neige et les oiseaux sont encore rares. Par contre à Batsfjord, je verrai le mâle d’Eider à tête grise qui est toujours présent, mais très craintif.
Le long de la route de Berlevag, j’ajouterai à la liste le Faucon gerfaut.

Il est maintenant temps de faire la route vers la Suède et le secteur où je connais un lek à Bécassine double.

« Modifié: 04 Août 2015, 22:33:04 par jmlustrat »

Hors ligne petit-robert

  • Troglodyte mignon
  • *
  • Messages: 96
Je pars d'ici 6 semaines pour le Varanger et ton fil m'intéresse au plus haut point. En tout cas tes photos confortent mon opinion sur le bien fondé de cette destination.
Pentax K7. 300 et 600mm f4.

Hors ligne daguet

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7057
  • Sexe: Homme
Toujours aussi intéressant ton récit.
Belle maj sur ces combattants avec de beaux comportements.
A+