Auteur Sujet: Soirées avec le Terrassier : MAJ 7/09 - Images de fin de saison photo & vidéo  (Lu 65682 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne roboisdesbains

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3925
  • Sexe: Homme
  • Apprendre, partager, s'enthousiasmer
    • Histoires Naturelles : la preuve par l'image (YouTube)
Une tempête de l'année passée a couché un chêne au travers d'une allée forestière à proximité d'un vaste village de blaireaux. Au cœur de l'enchevêtrement des branches au sol, le clan a choisi de faire déboucher de nouvelles entrées-sorties de terriers de son réseau souterrain en perpétuelle expansion. L’avantage est double : profiter de l’appui des troncs au sol pour y adosser les gueules de terrier (bon maintien de la terre) et se trouver un peu à l'abri des visiteurs, enfin de presque tous les visiteurs…



L’atout escompté par les blaireaux pour s’abriter visuellement perd de son intérêt avec la chute progressive des feuilles du tronc couché mais certaines barricades naturelles subsistent par le croisement des branches !

Lors des sorties précoces, de véritables parties de cache-cache s'engagent avec l'observateur-photographe !

Se croyant un peu dissimulés des regards et moins exposés dans cet espace ombragé, les premiers blaireaux sortis flirtent avec la frontière de la pleine exposition de la clairière mais retournent régulièrement vers le sous-bois dense et protecteur. Assister à cette peur des blaireaux de se retrouver vulnérables en quittant le couvert est un spectacle tout à fait singulier, caractéristique de l’espèce.

Ces situations naturelles constituent aussi un bel exercice de terrain pour le photographe qui s’évertue à assurer la mise au point et l’exposition convenables... Le minuscule angle de champ du 600mm (4°10 au format FX) est alors un avantage mis à profit pour percer le moindre trou dans la végétation mais aussi un inconvénient au niveau du risque de bouger et de la profondeur de champ riquiqui !

Image n°661



Image n°662



Image n°663



Image n°664



En dehors des affûts statiques classiques, la seule situation où le blaireau se trouve "approchable" - dans une mesure toute relative - est lorsqu'il se nourrit, principalement à la tombée de la nuit dans les environs du terrier, avant qu’il ne parte vraiment plus loin jusqu’au matin. Complètement à son affaire truffe au sol, notre ami est moins attentif (sauf son odorat en alerte permanente) : il est alors envisageable d'opérer de courtes approches avec 1000 + 1 précautions (vent favorable, bruit de progression dans les feuilles contenu, mouvement modéré et lent du photographe). La perte de luminosité lors de la nuit tombante aide à se dissimuler dans les étapes de rapprochement avec le sujet.

Image n°665



Un scoop !

Normalement le blaireau mange en laissant son museau fouisseur rivé au sol. Il aspire notamment les lombrics tels des spaghettis ou croque les "bestioles" in situ, très vite et sans relever la tête. Il est rarissime de le voir gueule ouverte !

Pourtant l'un des clichés de cette série de cinq images est l'exception qui confirme la règle !

Bonne pioche !

Image n°666



Image n°667



Image n°668



Image n°669



Image n°670



Deuxième scoop !

Les images de blaireaux loin des terriers sont rares car leur escapade nourricière nocturne demeure assez imprévisible dans le trajet emprunté. Les suivre serait tout à fait illusoire tant leur méfiance est légendaire.

À voir ici, deux images d'un blaireautin encore assez petit dans son développement (il est né après ses cousins) dans certainement l'une de ses premières promenades en autonomie. Il faut parier sur une micro-pause de l’animal pour espérer une image nette, et une zone au sol suffisamment dégagée (une gageure en forêt) pour le voir en entier, par exemple à la traversée d'une allée…

Si l’opportunité se présente, ne pas oublier de multiplier les déclenchements (je ne recours jamais à la rafale trop bruyante) et prier pour que l’une des images soit nette. Nous sommes aux limites techniques pour une photographie de qualité acceptable voire possible comme en témoignent les paramètres de prise de vue ci-desous…

Le 1er août 21h08 en plein sous-bois, ISO 51200, -0,33 ev, f4, 1/50e, Nikon D5 et AF-S VR Nikkor 600mm f/4G ED, (aucun post-traitement du bruit numérique, léger recadrage)

Image n°671



Petit blaireau miniature !
Mon ensemble boîtier, objectif, trépied et tête pendulaire pèse sans doute deux fois son poids !

Image n°672

« Modifié: 04 Août 2019, 07:53:30 par roboisdesbains »
Pour utiliser ou diffuser mes images hors d'un cadre privé : merci de demander !

Hors ligne Ben Coucou

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 8188
  • Sexe: Homme
    • Photos de Nature
Re : Soirées avec le Terrassier : MAJ 3/008 - Cache-cache et scoops !
« Réponse #751 le: 03 Août 2019, 14:43:23 »
Toujours aussi bon pour les yeux uy8 uy8
7d mark II ET EOS80D
mon site  https://dby353.wixsite.com/photos-de-nature

Hors ligne blizzardbeast

  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 10919
  • Sexe: Homme
Re : Soirées avec le Terrassier : MAJ 3/008 - Cache-cache et scoops !
« Réponse #752 le: 04 Août 2019, 17:54:27 »
C'est rare de les avoir sous une aussi bonne lumière que les premières de la maj...dommage que ça soit autant fouillis…

Amicalement
Alain

Hors ligne roboisdesbains

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3925
  • Sexe: Homme
  • Apprendre, partager, s'enthousiasmer
    • Histoires Naturelles : la preuve par l'image (YouTube)
C'est rare de les avoir sous une aussi bonne lumière que les premières de la maj...dommage que ça soit autant fouillis…

Evidemment, le choix de ces images de fouillis sous une très belle lumière est l’objet même de ce post. La partie de cache cache avec le blaireau est expliquée dans les commentaires associés.
Pour utiliser ou diffuser mes images hors d'un cadre privé : merci de demander !

Hors ligne mumu

  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 1941
  • Sexe: Homme
Re : Soirées avec le Terrassier : MAJ 3/008 - Cache-cache et scoops !
« Réponse #754 le: 05 Août 2019, 08:40:48 »
Une sacrée expérience et un sacré partage  uy8
Vincent.

Pour ceux qui utilisent GIMP, voici des petits tutoriaux.

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7280
  • Sexe: Homme
Re : Soirées avec le Terrassier : MAJ 3/008 - Cache-cache et scoops !
« Réponse #755 le: 05 Août 2019, 09:11:04 »
Encore une très belle mise à jour, j'aime beaucoup le cache-cache et le blaireautin.

Anthony

Hors ligne david51

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 712
  • Sexe: Homme
Re : Soirées avec le Terrassier : MAJ 3/008 - Cache-cache et scoops !
« Réponse #756 le: 05 Août 2019, 11:12:03 »
bonjour,
une superbe mise a jour
la 668 est superbe bravo
David
Une campagne pour sauver le blaireau

Hors ligne merothm

  • Que la Nature est belle ! Respectons la...
  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2612
    • Photographies de nature, Max Méroth
Re : Soirées avec le Terrassier : MAJ 3/008 - Cache-cache et scoops !
« Réponse #757 le: 06 Août 2019, 15:30:34 »
Magnifique série Jean Pierre !
Bravo pour ton assiduité, je n'y arrive pas moi cet été !  :?

Max

Hors ligne gjacobs

  • Modérateur
  • Ours des pyrénées
  • *
  • Messages: 49880
  • Sexe: Homme
    • Album Google photos
Re : Soirées avec le Terrassier : MAJ 3/008 - Cache-cache et scoops !
« Réponse #758 le: 07 Août 2019, 10:04:08 »
Quelles images! La 645 est superbe, et les recherches de nourriture sont extra!

Gauthier

Hors ligne roboisdesbains

  • Buse variable
  • *
  • Messages: 3925
  • Sexe: Homme
  • Apprendre, partager, s'enthousiasmer
    • Histoires Naturelles : la preuve par l'image (YouTube)
Re : Soirées avec le Terrassier : MAJ 3/008 - Cache-cache et scoops !
« Réponse #759 le: 07 Septembre 2019, 16:15:09 »
Avec les premiers jours de septembre se termine la saison de photographie du blaireau en lumière naturelle… le piégeage photo poursuivra son office bien sûr en infra-rouge pour apporter son lot d'informations naturalistes qui perdure pour cette espèce essentiellement nocturne qui ralentit son activité en hiver sans pourtant hiberner, l'automne étant consacré à une prise "de gras" qui sera cruciale en cette année où l'été par sa sécheresse a été très rude.

Mais pour l'émotion du direct et le challenge de réussir à mettre dans la boîte des images de meles meles par les porteurs de boîtiers et longs téléobjectifs, s'en est terminé pour cette année…

La lumière n'est plus suffisante pour réussir des clichés convenables… même pour des sensibilités entre ISOs 45600 et 51200 comment pour les trois images suivantes…

Il faut donc se faire une raison (difficile pour une passion !)

Image n°673 : suis un peu comme lui, je tombe à la renverse… plus assez de lumière pour photographier !  :grin:



Image n°674



Image n°675



Par chance, lors de l'une de mes dernières sorties, j'ai pu obtenir une image que j'aime beaucoup pour son ambiance… Contrairement à ce que l'on pourrait croire, cette image n'est pas réalisée au terrier. Ce blaireau faisait une petit pause "grattage" juste devant des aubépines entourant une prairie dans laquelle il allait se rendre. Ces buissons laissaient passer des spots de lumière !

Notre ami avait le regard tourné vers l'ouest, d'où les petits brillants dans ses yeux issus des dernières lueurs du soleil déjà couché !

Une contreplongée pas évidente à gérer pour moi, car pour cadrer illico en compensant la pente du talus où j'affûtais j'ai dû lever deux des trois pattes du trépied sans avoir le temps de jouer avec la tête pendulaire. Deux images nettes au sein d'une petite série de sept ou huit… beaucoup de bonheur dans cette réussite !

Image n°676



Pour ceux qui trouveraient maître blaireau trop taquin de tirer la langue au photographe, une version plus raisonnable suit…

Image n°677



Enfin, la même en noir et blanc, pour ceux qui aiment…

Image n°678



Cette image tombait donc à pic pour faire la couverture de mon dernier montage vidéo, qui reprend des scènes diurnes inédites de cette année dans une réalisation qui m'a pris un temps fou… mais c'est le prix à payer pour partager avec vous cette petite synthèse d'un été marqué par la canicule.

Lumière sur le blaireau

FullHD

Pour une espèce essentiellement nocturne, ces images prises le même été sont très rares car toutes diurnes !  Elles permettent en quelques minutes, un tour d'horizon documentaire des principaux comportements de l'espèce… à découvrir en pleine lumière !

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo...



Encore de beaux mois cette année avec largement plus de cent heures d'affût, de photographie et d'étude de mon animal favori, des comportements inédits publiés en photo et vidéo… et plein de projets pour la prochaine saison avec mes blaireaux !
« Modifié: 07 Septembre 2019, 19:11:12 par roboisdesbains »
Pour utiliser ou diffuser mes images hors d'un cadre privé : merci de demander !

Hors ligne david51

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 712
  • Sexe: Homme
bonjour
superbe photo la 676 uy8
et la compilation est vraiment extra
la lumière manque cruellement cela devient compliqué il faudra attendre la saison prochaine :? :?
merci pour le partage
David
 
Une campagne pour sauver le blaireau

Hors ligne merothm

  • Que la Nature est belle ! Respectons la...
  • Corbeau freux
  • *
  • Messages: 2612
    • Photographies de nature, Max Méroth
La 676 est top, pareil pour la suivante !
J'apprécie beaucoup celle en noir et blanc, j'aime bien en général les n&b, et encore plus quand c'est utilisé pour les images de blaireau !

Max

Hors ligne Brocard78

  • Milan royal
  • *
  • Messages: 7280
  • Sexe: Homme
Encore une très belle saison pour toi !
La 677 est superbe  uy8

Anthony

Hors ligne pascal p

  • Geai des chênes
  • *
  • Messages: 620
  • Sexe: Homme
    • bretagne-sauvage
Superbes images et la vidéo n'est pas en reste.